VIDEO : Quelle est la meilleure moto A2 pour débuter ?

Yamaha MT-07, Kawasaki Z650, Honda CB500 F. Ces trois motos sont les plus vendues en France en 2017. Ce sont aussi celles qui semblent être les plus à même de vous aider à débuter à moto une fois vôtre permis A2 en poche. Mais quelle est la meilleure des trois ? C’est la question à laquelle nous allons répondre dans cette vidéo à travers un protocole bien précis : repassage du permis, mesures de performances, essais sur route… Et wheeling !

Retrouvez le test en vidéo de 10 motos A2 ici

Retrouvez la liste des motos A2 disponibles sur le marché ici

RETRANSCRIPTION DE LA VIDEO

Honda CB500 F

  • Prix : 6 050 €
  • Puissance : 47,5 ch
  • Poids : 191 kg tous pleins faits

Kawasaki Z650 A2

  • Prix : 6 999 €
  • Puissance : 47,5 ch (66,5 chevaux hors A2)
  • Poids : 188,4 kg tous pleins faits

Yamaha MT-07 A2

  • Prix : 6 999 €
  • Puissance : 47,5 ch (73,1 ch hors A2)
  • Poids : 183,8 kg tous pleins faits

Chiffres de vente entre Janvier et Octobre 2017 

  • Yamaha MT-07 : 4 528 immatriculations
  • Kawasaki Z650 : 3 929 immatriculations
  • Honda CB500 FA : 2 253 immatriculations

Quand on regarde le podium des meilleures ventes, on retrouve 3 motos : la Yamaha MT-07, la Kawasaki Z650 et la Honda CB 500. Bon, pas la peine d’être un génie pour se dire que ces motos sont très plébiscitées, notamment par les jeunes motards. Des petits gars comme Rémi

– Hey j’ai une idée !

– Attend on finit de présenter le sujet. Ha les jeunes, toujours la pêche. Donc vous l’aurez compris, cette vidéo a pour but de déterminer quel est le meilleur roadster pour débuter.

– Ca va pas, t’as envie de pisser ?

– Heu non, c’est pour de dire mon idée. Comme c’est des motos A2, je me suis dit qu’on pourrait repasser notre permis !

– … Ha c’est pas con ça ! t’as toujours des bonnes idées toi ! »

PRÉSENTATION DES TROIS MOTOS A2

Sur le papier, ces trois petits roadsters sont très proches. Les départager ne sera donc pas une mince affaire. Mais commençons par les présentations.

La Kawasaki Z650, c’est la petite dernière. Apparue en 2017, elle a la lourde mission de remplacer la fameuse ER-6n. Et là, y’a du challenge. En 10 ans, sa devancière s’est vendue à plus de 200 000 exemplaires dans le monde. Et 40 000 rien qu’en France. Heureusement, la petite Z peut miser sur une gueule sympathique, un bicylindre volontaire et une finition au top.

En face, on a simplement LA référence du genre : la MT-07. Très vite, la japonaise s’est imposée comme un best-seller. Et ce succès semble renforcer par l’apparition du permis A2, puisque la moitié des modèles vendus sont bridés à 47,5 chevaux. Son succès devrait se poursuivre, avec notamment l’arrivée d’un millésime 2018 au look légèrement plus agressif.

Enfin, il y a la CB500. Son nom est juste mythique. Depuis 1994, des milliers de motards se sont fait les dents sur la Honda. La plupart en parle encore avec des trémolos dans la voix. Cette ultime version possède des lignes dans l’air du temps, une robustesse à toute épreuve et surtout un tarif au raz des pâquerettes.

ON REPASSE LE PERMIS A2

« Ce qu’il y a de bien avec le plateau, c’est qu’on peut super bien juger la maniabilité et l’agilité des motos. Vu que ce sont des épreuves à faible allure, il faut y aller avec de la finesse et du doigté.

C’est quoi le record ??!! »

Réaliser les mêmes exercices en passant rapidement d’une moto à l’autre est la meilleure façon de faire ressortir leurs différences.

Rien qu’en terme de position de conduite, on peut voir que la Honda est la plus basse de selle. Qu’on a les jambes plutôt pliées sur la Kawasaki. Et que la Yamaha est la plus accueillante pour les grands gabarits.

Ensuite, niveau agilité, ces 3 motos sont excessivement proches. Et tout se joue dans un mouchoir de poche. On note toutefois que la MT-07 est en retrait, sans doute pénalisée par son pneu arrière plus large.

La Honda, quant à elle, nous régale de sa vivacité lors des changements de cap mais pêche par un freinage moins performant. En même temps, elle ne possède qu’un seul disque avant contre deux pour ses rivales.

Si l’on n’avait pas franchement d’appréhension face au parcours rapide, on était un poil moins serein dans l’épreuve à allure réduite. D’autant que là y’a un chrono, mais le but est d’être le plus lent possible. Et ça, bah on n’a pas trop l’habitude.

D’ailleurs Rémi a failli se bourrer dès la deuxième porte. Hé ben, c’est pas gagné la relève !

Dans ce slalom très serré, la souplesse moteur joue un rôle primordial. Et c’est ce qui fait perdre quelques points à la Z car à bas régime elle subit pas mal d’à-coups.

Si nos trois motos sont équipées de twin parallèle, celui de la Kawa est calé à 180° ce qui apporte un ordre d’allumage irrégulier. Le moteur de la MT est quant à lui calé à 270° et dispose d’une rondeur supérieure.

Et la Honda alors ? Son bloc est calé à 180° mais profite d’une course longue, ce qui atténue ce claquement à très bas régime. Tout le contraire de la Kawasaki et sa course courte censée offrir, en revanche, des montées en régime plus pêchues.

La CB enfonce enfin le clou grâce à une finesse de réservoir qui permet de bien serrer la machine et une répartition des masses parfaitement équilibrée.

Bon, Philippe Monneret lui a opté pour des Suzuki SV 650. Mais on l’aime bien quand même. Et puis on avait très envie de savoir ce que le pape de la formation deux roues pensait du permis A2 ?

INTERVIEW DE PHILIPPE MONNERET SUR LE PERMIS A2

Bah justement, c’est parce qu’il est pour tout le monde que je trouve ça bien. Quelque-soit l’âge, je trouve que c’est bien d’avoir un accès progressif à la puissance pour faire ses gammes. Je trouve que ce n’est pas idiot de limiter à 47 chevaux. (…25.44 ?) Alors là, si je peux reprocher quelque chose à ce permis c’est la passerelle, qui est complètement naze. On refait des cônes, c’est pas possible. Le type qui a fait deux ans de permis, on ne le remet pas dans les cônes. On le met sur quelque chose de supérieur, et dans notre école c’est ce qu’on fait.

Comment le permis a-t-il était accueilli et est-ce que tu as trouvé que cela a été un frein pour certains candidats ?

Ça a été un frein à un moment donné parce qu’il n’y avait pas trop de motos qui correspondaient à cette limitation. Il y a des gens qui viennent, qui sont des passionnés tardifs, qui ont 45 ans et qui voudraient acheter une BMW mais la moto ne correspond pas aux nouvelles règles du permis. Petit à petit cela va rentrer les mœurs et ça va repartit. Parce que de toute façon c’est la seule solution pour pouvoir faire de la moto.

Par rapport aux discussions que tu as avec tes élèves, quels types de motos reviennent comme post permis ?

Les gens aiment bien les motos sur lesquelles ils ont appris. Ça, ça les rassure. On peut aussi les conseiller sur le côté néo-rétro parce qu’on rentre sur des machines où l’on n’a pas forcément besoin de puissance. Où il y a un bel objet. C’est une possibilité aussi ».

Après toute une après-midi à évoluer sur les différentes épreuves du plateau, nos trois rivales du jour commencent à dévoiler leurs forces et leurs faiblesses. L’occasion de faire un premier bilan.

« Bah écoute, la CB500 c’est la plus maniable, la plus agile. Après la MT, c’est clair qu’il y a un truc dans le moteur. C’est la mieux bridée des trois. Et la Z est bonne partout mais coup de cœur quand même pour la MT. Et toi ? »

« Bah moi aussi je trouve que la Honda était un peu plus maniable que les autres, un peu plus fine, la cylindrée est un peu plus faible donc tu as moins d’inertie. Aussi bien sur le rapide que sur le lent, c’est celle avec laquelle je me suis senti le plus à l’aise. Effectivement, la Kawasaki à un moteur qui ratatouille un peu et ce n’est pas toujours simple à bas régime. Et on sent que la MT est un poil plus cossue, mais à mon avis, on va aller vérifier ça mais je pense que c’est mieux sur la route ».

« Bon les gars, on va vous mettre à contribution. On va vous demander de mettre dans les com’ quelle est selon vous la meilleure moto pour débuter après le permis. Moi j’aurais bien dit la Kawa H2R, mais c’est con elle n’est pas homologuée »

L’ESSAI SUR ROUTE

Si la Honda a pris les devants lors des premières épreuves, sa supériorité est moins évidente sur route. Ici, elle n’est plus en mesure de masquer son déficit de cylindrée. Avec 471 cm3, c’est la plus petite de notre trio. En plus, elle distille des montées en régime très linéraires et le caractère moteur est quasi inexistant. Dommage, car son châssis est redoutable de stabilité.

A l’opposé il y a la MT-07 : 689 cm3 et un sympathique peps à mi régime. Malgré son bridage A2, le moteur reste plaisant et sa rondeur est un vrai atout au quotidien. Parmi les autres avantages de la MT, on note sa légèreté ou encore l’excellent feeling de la poignée des gaz. Reste qu’elle n’est pas exempte de défauts avec des suspensions trop souples, une boite qui claque et un freinage manquant un peu de mordant.

Enfin il y a la Kawasaki. Côté cylindrée, avec 649 cm3, elle est légèrement en retrait face à la Yamaha. Et même si elle progresse par rapport à sa devancière ER-6n, elle est moins sympa niveau agrément moteur que sa rivale directe. En revanche, la Z peut compter sur pleins de petits détails comme des finitions soignées, un embrayage d’une incroyable souplesse ou encore des leviers réglables.

Avant de de terminer ce petit comparo, on voulait juste s’arrêter sur quelques mesures. Histoire de vous montrer pourquoi trois motos qui développent chacune 47 chevaux n’ont pas forcément les mêmes performances.

LES PERFORMANCES DES MOTOS A2

47 chevaux, c’est une puissance. Mais c’est surtout l’extrapolation d’un couple moteur qu’on est allé mesurer au banc de puissance. Et ça donne ça !

Grâce notamment à sa cylindrée supérieure, la MT lâche 6,1 mkg contre 5,7 sur la Z650 et seulement 4,5 pour la Honda. Sur toute la plage des bas et moyens régime, elle dispose donc de plus de force que ses deux rivales.

Concrètement, comment ça se traduit sur la moto ? Et bien disons qu’en sorti de virage, vous aurez besoin d’accélérer moins fort avec la Yamaha pour partir aussi vite qu’avec la Honda en ouvrant à fond.

Cependant, quand on regarde les chiffres de performances pures, c’est la Kawasaki qui s’impose de peu. Mais là, d’autres facteurs entrent en ligne de compte comme la facilité du lâcher d’embrayage, l’empattement plus ou moins long qui atténue les roues arrières ou encore les rapports de boite.

HONDA CB500 F

  • 0 à 100 km/h : 5.00 s
  • 50 à 90 km/h en 6 : 6.3 s
  • 90 à 130 km/h en 6 : 8.8 s

YAMAHA MT-07 A2

  • 0 à 100 km/h : 4.9 s
  • 50 à 90 km/h en 6 : 4.1 s
  • 90 à 130 km/h en 6 : 5.4 s

KAWASAKI Z650 A2

  • 0 à 100 km/h : 4.6 s
  • 50 à 90 km/h en 6 : 3.9 s
  • 90 à 130 km/h en 6 : 5.4 s

Voici encore quelques infos qui pourraient vous intéresser. Sachez que côté poids, la Yamaha MT-07 est la plus légère sur notre balance avec 183,8 kilos.

Honda – Poids : 191 kg   / Kawasaki : Poids : 188,4 k

Et au chapitre du freinage, la Z650 devance de peu la Yamaha grâce à des disques plus gros qui compensent ses étriers à seulement 2 pistons contre 4 pour sa rivale.

HONDA

100 km/h à 0 : 44,55 m en 3.2

YAMAHA

100 km/h à 0 : 42,23 m en 3.0

KAWASAKI

100 km/h à 0 : 42,02 en 3.0

Enfin, il y a encore un point qui pourrait vous aider à opter pour l’une de ces trois motos. Le prix de son bridage, ou du débridage une fois passé les deux ans de limitation de puissance. Pour la Yamaha, cela vous coutera environ 350 €, pour la Kawasaki seulement … € et pour la Honda, comme elle n’est pas bridée et bah c’est gratos.

Et, pour ceux que ça intéresse, la plus simple pour apprendre à faire des wheelings, c’est de loin la Yamaha MT-07 grâce notamment au peps de son moteur. Cette faculté à balancer des roues arrières aurait-il influencé notre choix final… Bah évidemment !!

« Bon Rémi, le jour où tu auras ton permis, laquelle tu vas acheter ?

– Bah la MT. Parce que le moteur est top. Certes le châssis est moins rigoureux que les autres, mais le moteur et le look, tout me plait.

– Bah tu sais quoi, autant sur le plateau l’avantage de la CB était évident, dès qu’on passe sur la route sa petite cylindrée se fait sentir. La Kawasaki est moyenne partout, il n’y a rien qu’elle ne fait pas bien mais y’a pas un moment où elle te transcende. Alors que le moteur de la MT est top. J’opterai aussi pour la Yamaha.

Mais tu vois ces petites motos A2, ok quand tu tires dedans tu sens bien qu’il manque un peu de puissance. Mais pour tous les jours ça va.

– Excusez-moi, je peux peut-être donner mon avis un peu ?

– Ho Thomas, mais t’étais là ??!!

– Bah oui, j’étais là.

– Bah vas-y Thomas, ton avis nous intéresse vachement, il est primordial pour ce sujet.

– Hé bien moi je choisirais la Kawasaki, même si mon avis vous intéresse peu. C’est celle qui est la plus homogène selon moi, le moteur est bien la partie-cycle est équilibrée. Ça ne fait pas pompe à vélo de la Yamaha, ni le côté un peu fade de la Honda….

 

 

 


Vos avis