Honda Africa Twin Adventure Sport 2018 : une déclinaison pour voyager plus loin

Le nom de cette nouvelle version de l’Africa Twin suffit à comprendre son orientation : l’aventure ! Un vrai trail, plus haut sur pattes, avec une plus grande autonomie et de sérieux morceaux de technologie dedans. Et en ligne de mire, une certaine BMW R 1200 GS Adventure…

Honda Africa Twin 2018 en bref :

  • 14 500 €*, 15 500 € DCT*
  • 95 ch
  • 242 kg à plein, 252 kg DCT
  • Débattement de suspension augmenté
  • 500 km entre deux pleins
  • Garde au sol augmentée
  • Sabot moteur plus enveloppant
  • Cage de protection
  • Bulle plus haute
  • Poignées chauffantes
  • Coloris commémoratif des 30 ans du modèle
  • Dispo février 2018

*Estimation MJ

Honda Africa Twin Adventure Sport
La version Adventure Sport de l’Africa Twin promet de vous emmener loin. Très loin.

« Nous sommes repartis de la base de la CRF 1000 L et y avons ajouté tout ce dont les voyageurs ont besoin pour aller au bout de leur aventure. »

Morita san, le responsable du projet Africa Twin Adventure Sports, est on ne peut plus clair quant à l’orientation de son dernier bébé. Si l’Africa Twin s’est rapidement imposée comme un vrai trail – et pas uniquement une routière montée sur échasses –, cette version Adventure Sport lorgne encore plus loin. A la fois vers l’Allemagne et la BMW R 1200 GS Adventure, mais aussi vers les pistes des cinq continents. Une vraie moto de grand voyageur et d’aventurier.

Des dotations d’aventurière

Pour voyager loin, il faut de l’autonomie. Alors, cette version embarque 24,2 litres, 5,4 de plus que la version standard, avec pour objectif de passer la barre des 500 km entre deux pleins. Le réservoir descend de fait plus bas sur l’avant de la moto. L’Africa Twin prend aussi de la hauteur avec des débattements de suspensions rehaussés de 20 et 22 mm, soit 226 mm devant, 240 mm derrière. En toute logique, la garde au sol augmente dans les mêmes proportions, la selle aussi. Moins creusée, la voilà perchée à 900 et 920 mm du sol – c’est très très haut ! – selon la position haute ou basse, mais Honda proposera en accessoire des selles abaissées ou relevées. L’Adventure Sports soigne davantage le pilote avec une bulle plus haute (+ 80 mm), des poignées chauffantes et prise 12 V de série. Elle prend aussi mieux compte de sa réelle orientation tout-terrain avec des repose-pieds larges et un guidon rehaussé et reculé, sans oublier un moteur avec un sabot moteur plus enveloppant et les cages de protection.

Dans sa déclinaison Adventure Sports, l’Africa Twin prend tout de même 10 kg (242 kg à plein, 252 kg en versions DCT) malgré une batterie lithium bien plus légère. Pourtant elle ne le montre guère de l’extérieur : les volumes et proportions du modèle standard (qui reste au catalogue) sont mieux conservés que sur sa concurrente BMW GS Adventure, affichée à 263 kg avec les pleins.

Si cette version Adventure Sports devrait logiquement séduire les adeptes des grands espaces avec des aptitudes off-road renforcées, les roues à rayons ne sont toujours pas compatibles tubeless. Les rayons sont toutefois renforcés (en acier inox) et la moto sera livrée avec des pneus à crampons homologués pour la route.

Honda Africa Twin Adventure Sport
Cette version Adventure Sport profite d’un équipement baroudeur bienvenu.

Un mécanique revue

Les évolutions ne s’arrêtent pas là : côté mécanique aussi, Honda a revu sa copie, avec un contre-arbre d’équilibrage allégé sur le twin 998 cm3, une boîte à air favorisant les mi-régimes, ou encore un échappement à « la sonorité plus évocatrice lors des montées en régime » selon la terminologie officielle. On tendra l’oreille pour vérifier.

L’Africa Twin cède aussi au chant des sirènes électroniques en adoptant une commande d’accélérateur throttle by wire liée à trois modes moteur qui combinent leurs effets, à la fois sur la courbe de puissance, le frein moteur et le contrôle de motricité. Ce dernier dispose désormais de sept niveaux de réglages, et il est, bien sûr déconnectable. De plus, pour compléter cette batterie d’assistances, un mode User entièrement paramétrable permet de se faire une moto adaptée à ses propres besoins ou envies. Ne reste plus qu’à déplier la carte pour se goinfrer d’aventure !

Honda Africa Twin Adventure Sport
Les valises rigides permettent de parfaire son look de baroudeuse.

Légende

Cette Africa Twin Adventure Sports cache bien son jeu : derrière son coloris unique commémoratif des 30 ans du modèle original, elle évolue fortement dans une optique voyage et tout-terrain : plus d’autonomie, plus de débattements, plus d’aptitudes hors-piste. Les avancées technologiques (électronique) seront bien sûr reprises sur l’actuelle Africa Twin, toujours disponible en version boîte mécanique ou DCT à double-embrayage.

 

Vos avis

  1. ptimao le 24/03/2018 at 23 h 23 min

    slt a tous, avec tous les commantaire,je me pose encore la question d’acheter cette fameuse africa twin.je roule avec le rd04 de 90 depuis que j’ai le permis (2014) c top

  2. mougin le 12/03/2018 at 16 h 17 min

    Rouler sans pneus tubeless, trop dangereux et compliqué en cas de crevaison…j’ai attendu pour rien !!!!

  3. vrignaud le 04/02/2018 at 14 h 29 min

    apres 12 ans de 1000 varadero sans jauge a essence malgré les demandes répétés honda s obstine avec des jantes a chambre sur cette moto
    en 2018 c est du grand n importe quoi
    regardez suzuki avec sa dl eux ils ont tout compris
    en 1975 avec la 750 four plus besoin de partir en vacances avec sa caisse a outil
    mais en 2018 c est plus possible a son africa
    dommage elle etait pour belle du coup ca sera une DL

  4. Catus le 31/01/2018 at 18 h 40 min

    Avec 25 litres seulement, peut être arrivera t elle à 400km sur route à 90/100, moto chargée comme une mule et quelques fois avec maman. On ne part pas à l’aventure en claquettes. Et dans le sable ou sur la piste, ça descendra à 300km. Si BMW et KTM proposent 30 litres, ce n’est pas pour rien. Donc avec l’Africa Adventure prévoyez quand même le bidon qui va bien.
    Si vous vous souvenez bien, Honda avait promis une Africa de moins de 200kg plein fait. Chose que l’on sait utopique quand on connaît le monde de la moto. Finalement c’est 242kg mini. Ils se sont trompés de 25%, un détail. En plus seulement 95cv pour bouger l’enclume. Je suis très déçu par cette moto (sauf le design) que j’attendais avec impatience pour ….l’acheter. Ce sera donc une GSA finalement avec des jantes tubeless.

  5. PAILLIER le 23/01/2018 at 10 h 51 min

    Une ADVENTURE sans equipement tubeless , c’est une abération , je pensais faire l’acquisition de cette moto , mais sans cet indispensable equipement , je n’achèterai pas !!!

  6. caudron hervé le 07/11/2017 at 19 h 18 min

    Grosse erreur à mon sens de ne pas proposer de vraies jantes tubeless …

    1. Motorc45 le 15/11/2017 at 22 h 29 min

      Oui c tout même incroyable de ne pas l’equipé En tubeless , cette superbe moto !!!

    2. Ribet Michel le 26/11/2017 at 9 h 20 min

      On parle depuis peu de la possibilité de choisir en tubeless à la commande . Il faudra attendre mi décembre pour vérifier !!!