Honda CB 1000 R 2018 : changement de cap

Comme l’indiquait le concept NSC dévoilé à Tokyo, Honda s’est orienté vers un style café-racer résolument moderne pour renouveler sa CB 1000. Derrière ce look Cafe-racer en vogue se cache sans doute un vrai roadster sportif.

Par Michael Tora

Honda CB 1000 R 2018 en bref :

  • 13 000 €*
  • 145 ch
  • 212,7 kg
  • Dispo avril 2018

*estimation MJ

Honda CB 1000 R
La finition de la nouvelle CB 1000 R a fait l’objet d’un soin tout particulier.

Look léché, châssis mordant 

Enfin, pas tant que ça quand les yeux se posent sur la grosse fourche Kayaba réglable à tous les niveaux, dotée de maousses étriers de frein à fixation radiale à quatre pistons. Comme la précédente version, elle se dote d’un monobras à l’arrière et d’un nouveau cadre en acier 2,5 kg plus léger que celui de la précédente version. Car la nouvelle CB 1000 R reprend les fondamentaux techniques de la précédente génération, en lui donnant un sérieux coup de jeune. Le design, lui, n’a plus rien à voir. Dans un gage de qualité, Honda remarque la quasi absence de plastique, l’habillage de boîte à air, protection de radiateur, protection de pignon de boîte… tous ces éléments sont fabriqués en acier brossé et respirent la qualité. Même avec du métal en plus, la CB 1000 R perd 12 kg pour un total de 212,7 kg avec les pleins.

seulement six éléments font appel au plastique

145 ch et 212,7 kg

Le quatre-cylindres en ligne cube toujours 998 cm3, mais gagne une bonne paire de canassons pour arriver à 145 ch à 10 500 tr/mn pour 10,6 mkg à 8 000 tr/mn. Pour cela, il a été revu en profondeur. On trouve désormais des pistons en acier forgé avec un rapport volumétrique qui passe à 11,6 : 1. La culasse voit ses conduits s’agrandir et les soupapes gagnent en hauteur de levée, permettant un meilleur remplissage. Pour gérer cette puissance, on passe désormais par une poignée électronique. L’échappement à lui aussi été revu en grande partie, améliorant les performances tout en offrant :

une sonorité plus rauque quand on passe la barre de 5 500 tr/mn 

Electronique en renfort

Côté électronique, Honda a mis le paquet. Modes de conduite, contrôle de motricité, ABS, contrôle de frein moteur… tout y est. Du commodo gauche, on peut choisir entre quatre modes de conduite. En sélectionnant pluie, on a un niveau de puissance faible, un réglage intermédiaire du contrôle de frein moteur et une intervention maximale du contrôle de motricité. Le mode standard donne un peu plus de liberté en limitant le niveau d’intervention du contrôle de motricité tout en limitant la puissance sur les deux premiers rapports. En mode sport, on dispose de la puissance maximale, du contrôle de frein moteur minimal tout comme le niveau d’intervention du contrôle de motricité. Un mode user permet de se faire une moto à la carte, en ajustant de façon indépendante les trois paramètres.

Une version “plus” sera aussi disponible. Elle sera équipée d’un shifter, de poignées chauffantes et d’éléments spéciaux d’ordre esthétique. Evidemment, il faudra sûrement aligner un billet d’environ 1 000 € en plus

Honda CB 1000 R
L’héritière de la Honda CB 1000 R adopte désormais un look très café-racer et vintage.

 

Le prototype de la CB 1000 R, dépourvu de rétros et autres appendices d’homologation, reste très proche de la version de série.

Vos avis

  1. savarino le 18/11/2017 at 11 h 46 min

    Honda va a la catastrophe,je pense que cela est volontaire de leur part,l’europe ne les intérésse plus ,et c’est dommage !!!! car il y a toujours des fans de cette marque, moi par exemple,( cbf 1000 fa 2015 ) je voulais changer pour une autre Honda,mais
    vfr ,néni, cbf néni ,je vais m’orienter chez un concurrent,je n’ai méme pas un concessionnaire dans mon département !!!!!!!!!
    Vincent.

  2. bob le 16/11/2017 at 19 h 20 min

    Grosdado: Poids élevé? La mt10sp en fait 2 de plus… Et je te signal que ma fz6 de 2004 pèse autant donc non il y a eu de sacrée évolution à ce niveau sauf côté consommation ou on attends toujours une vraie avancée. Moi je crains coté équipement: Pas d’écran tft, étrier de base, pas d’amortisseur de guidon pour u.e moto sportive qui délaisse l’avant avec un centrage des poids sur l’arrière, pas de suspension semi-active ou pilotée (c’est important dans l’évolution sécuritaire actuelle des motos, surtout quand on voit à quelle vitesse se dégradent les routes françaises, et ça permet de passer d’une config sport à une config confort en 3 sec, très pratique pour ceux qui utilisent leur bécane au quotidien, pour les vrai(e)s motard(e)s qui n’ont que ça comme véhicule).
    Si le prix n’est pas plus bas que la concurrence déjà parfaitement rodée, que l’équipement n’est pas mis à jour, il n’y aura pas besoin, pour ma part, de réserver un essai en avril, mais de passer directement sur la mt10sp. J’attendais cette nouveauté mais elle déçoit beaucoup, pourtant j’adore son design.

  3. DUILLE Jean Elie le 07/11/2017 at 13 h 34 min

    Belle machine !

  4. grosdado le 07/11/2017 at 12 h 57 min

    pas très belle, manque d’électronique par rapport à une MT10, pot affreux, poids élevé. prix pas donné….aura du mal par rapport à la concurrence.

    1. Patasson le 09/11/2017 at 17 h 07 min

      Très belle machine,
      N’en déplaise au Fans de Lego.
      Concernant l’aspect esthétique du pot moi je le trouve très sympa.
      Et les jantes jaunes fluos des séries MT c’est ti pas un peu Jacky?
      Non cette machine n’a pas pour vocation de concurrencer les gros roadster européens.

    2. Jean-Luc le 14/11/2017 at 9 h 04 min

      salut à tous, beh Grodado, poids élevé ? un 1000 à 215 kg, c’est pas non plus dément… et l’électronique, au plus y en a, au plus c’est compliqué à trouver les pannes… et puis arrêtons de chercher à tout prix la puissance, qui l’exploite pleinement ? ces motos “naked” sont pas faites pour ça au départ, qu’on ait assez de jus pour se faire plaisir suffit largement. sinon, faut acheter une sportive… après on peut pas discuter des goûts, évidemment. moi je la trouve superbe. contrairement à toutes ces motos mangas ! l’âge, peut-être… allez, vive la moto ! vive la liberté !

  5. GOUDARD Joel le 06/11/2017 at 22 h 11 min

    pas mal elle a des air de fz1 mes je croyais qu elle pourrait rivalisez avec bmw s1000r aprilia tuonov1100rr ktm1290superduker yamahamt10spplus puisante en chevaux avoir sur les prochain comparatif j espère que auras la meme tenu de route que l ancienne cb 1000r que j ai la joie de roulé avec dans le vercor et l ardèche me languis de l essayer avant de jugé trop vite