Opération prévention sur les risques de rouler sans gants à moto

La Sécurité routière prévoit une campagne de prévention pour les motards et scooteristes qui roulent sans gants. Un rouleau abrasif sur la poignée gauche pour se rendre compte du danger.

Depuis le 20 novembre 2016, le port de gants certifiés CE est devenu obligatoire. Et ce, que ce soit pour les conducteurs ou passagers de motos et scooters. La Sécurité routière lance une campagne de prévention originale. Elle aura lieu dans les parkings à deux-roues de cinq grandes villes de France. Pourquoi ? Pour les convaincre de la nécessité de protéger leurs mains. Et ce, même sur les petites distances.

Une campagne pour se rendre compte du risque de rouler sans gants

Cette campagne aura lieu du 14 au 16 décembre, à Bordeaux, Marseille, Montpellier, Toulouse et Paris. Plus de 25 000 cylindres d’information seront enroulés sur les poignées gauche des motos et scooters en stationnement. La partie visible de cette poignée est en papier de verre pour symboliser la route. En la touchant du doigt, on réalise l’effet de râpe qui menace la peau en cas de chute.

Opération prévention sur les risques de rouler sans gants à moto
Opération prévention sur les risques de rouler sans gants à moto. (Photo Sécurité Routière)

La poignée factice est aussi porteuse d’un message enroulé à l’intérieur. « Lors d’une chute à deux-roues à 30 km/h, le frottement de la route sur votre peau est aussi abrasif que ce papier de verre. Pour vous protéger le port de gants est obligatoire pour tous les conducteurs et passagers de deux-roues motorisés depuis le 20 novembre 2016 ».

Deux-roues motorisés : les chiffres clés de la sécurité routière

  • Près de 7 conducteurs de 2 roues sur 10 déclarent avoir déjà chuté, ce qui a entraîné des blessures pour près de la moitié d’entre eux
  • Une chute à 50 km/heure équivaut à tomber d’une hauteur de dix mètres. Avec des gants épais le facteur de protection s’élève à 87%
  • En 2015, 43% des personnes blessés graves sur la route, soit environ 12 000 personnes, sont des utilisateurs de deux-roues motorisés. Cependant, ils représentent moins de 2% du trafic
  • Les accidents corporels de deux-roues motorisés ont lieu de jour (à 71%) et en milieu urbain (à 74%).

Vos avis

  1. SAUNIER le 24/05/2017 at 13 h 06 min

    Bj, je n’arrive pas à avoir la loi qui correspond aux nouvelles directives sur les gants homologué. J’entends pas mal de contradictions mais aucunes n’est pareil.
    Si vous pouviez m’indiquer un site officiel sur cette loi ce serait sympa
    Merci à vous
    ALAIN

  2. SAUNIER le 24/05/2017 at 12 h 59 min

    Personnellement, j’aimerais connaître le pourcentage REEL D’accidents des motos à partir de 125 cc excluant les scooters cyclomoteurs,ou autres véhicules de ce genre

  3. PBz le 03/01/2017 at 18 h 28 min

    C’est pas con ! Surtout à Montpellier, beaucoup roule sans gants

  4. Lol le 15/12/2016 at 23 h 02 min

    Ouais.
    Encore de l’argent des “radars” dépensé très “utilement”.
    En Octobre 2015, ce “cher” organisme qu’est la SR avait organisé une journée de sensibilisation aux risques routiers dans la sous préfecture du Rhône et un peu partout apparemment car “Nationale”.
    Les affiches montraient un “biker” roulant en tenant son guidon de custom SANS porter de GANTS à 90-100 km/h si je regarde bien le PDF dispo.
    La preuve sur le lien suivant:
    http://www.villefranche.net/index.php/component/content/article/2-actualites/723-2015-09-21-09-37-25.html
    Du grand art, assurément.
    On est plus à une contradiction prêt.

    Je n’avais pu m’y rendre, nous organisions ce jour là la sortie annuelle du Club Moto du Beaujolais (avé les gants).
    RDV en 2017 pour le Rallye moto du Beaujolais

    1. Cabaret Jean-Pierre le 06/01/2017 at 16 h 06 min

      Et sans bulle également, bref, il ne roule pas vraiment quoi!!! pas facile de bouffer du kilomètre équipé comme un amateur!!! Avec maintenant les vignettes qui ne nous permettent plus de rouler dans Paris même avec une moto très bien entretenue et encore impeccable malgré ses 20 ans, que veulent ils, éradiquer les 2 roues ou nous obliger à renouveler tout ou partie du parc pour aider les constructeurs, ce qui me chagrine le plus, leurs mensonges et dissimulations continuelle pour nous imposer une politique dont nous ne voulons pas forcément.

  5. PIBOLO le 15/12/2016 at 9 h 54 min

    Bonne idée, mais il n’empêche que malgré le casque et les gants, vous pouvez rouler en string.
    Il faut donc qu’il proposent des strings en papier de verre.

  6. Ralebol le 14/12/2016 at 22 h 26 min

    Et c’est le contribuable qui paie pour ces âneries ?… En plein état d’urgence, le ministère de l’intérieur n’a pas des choses plus intelligentes à faire que de la propagande pour des mesures liberticides ?…

  7. Modestine le 14/12/2016 at 17 h 16 min

    Des “sans-gants”, en cette saison? Chapeau! On devrait leur décerner une médaille et un diplôme de “vrai motard”.
    Mieux vaudrait accrocher ce colifichet aux rétros des bagnoles si ils veulent s’adresser aux motards d’aujourd’hui.