Nouveauté 2018 : Triumph Bonneville Speedmaster (avec vidéo)

Triumph a dévoilé la Bonneville Speedmaster 2018. Un custom à l’anglaise qui devrait être vendu aux alentours de 14 000 € et sera dispo en février prochain.

Triumph Bonneville Speedmaster 2017
La famille s’agrandit en 2018 chez Triumph ! (Photo Triumph)

Découvrez également la Bobber Black, une autre variante du custom anglais dévoilé simultanément par la firme britannique.

La famille Bonneville s’agrandit chez Triumph. La Speedmaster vient en effet de faire son apparition aux côtés, notamment, de la T120 et de la Bobber. Dévoilée par la marque anglaise directement à l’usine d’Hinckley, elle se veut “la nouvelle icône du custom britannique.”

Pour cela, les ingénieurs Triumph ont notamment mené l’enquête aux Etats-Unis, friands de ce genre de motos. Le résultat est une jolie moto, conçue évidemment pour marcher sur les plates-bandes d’Indian et de Harley.

Moteur : avec du Bobber dedans

Triumph n’est pas allé chercher loin pour le moteur, en installant le bicylindre parallèle bien connu de 1200 cm3. Revu à la sauce Bobber, ce custom crapuleux présenté il y a un an, le twin offre encore plus de couple. Celui-ci s’établit à 106 Nm à 4000 tr/mn. Soit, d’après la firme anglaise, “un bond incroyable de 42 % par rapport à la Speedmaster 2015 et de 10 % comparé à la génération de Bonneville T120 actuelle.”

Triumph Bonneville Speedmaster 2017
La Speedmaster conserve le moteur de la Bobber. (Photo Triumph)

La puissance est de 77 ch à 6100 tr/mn, servis par une boîte à six rapports. Une double boîte à air et un double filtre sont également installés. L’ensemble respire dans un échappement en acier chromé brillant à double sortie donnant dans deux silencieux également chromés brillants.

La Triumph Bonneville Speedmaster sera vendue en trois coloris : Jet Black (noir), Cranberry Red (rouge) et Fusion White/Phantom Black (blanc/noir, assortis d’un double liseré peint à la main.

Partie-cycle : objectif décontraction

La partie-cycle est conçue pour offrir, dixit Triumph, “un style de conduite décontracté”. La fourche de 41 mm de diamètre débat sur 90 mm. A l’arrière, le bras oscillant participe au look hardtail, tandis que le mono-amortisseur débat sur 73 mm; la précharge est réglable.

Les freins sont confiés, à l’avant, à deux disques de 310 mm pincés par des étriers Brembo à deux pistons. A l’arrière, un étrier Nissin simple piston pince un disque de 155 mm.

La selle, quant à elle, est convertible duo/solo.

Triumph Bonneville Speedmaster 2017
La selle offre plusieurs configurations possibles. (Photo Triumph)

Un équipement complet

Fidèle à sa réputation, Triumph a doté la Bonneville Speedmaster 2018 de tout l’équipement adapté à l’époque :

  • Phares leds avec motif de feux de jour caractéristique
  • Accélérateur électronique ride by wire avec deux modes de conduite (route et pluie)
  • ABS de dernière génération et antipatinage déconnectable
  • Embrayage assisté et régulateur de vitesse à un bouton
  • Compteur unique multi-fonctionnalités
  • Antidémarrage avec transpondeur intégré dans la clef

Prix estimé : aux alentours de 14 000 €. Disponibilité prévue en France : février 2018.

130 accessoires prévus pour la Triumph Bonneville Speedmaster

Qui dit custom dit possibilité de… customiser sa moto. Triumph propose donc plus de 130 accessoires spécialement dédiés à la Bonneville Speedmaster. Par exemple : échappements Vance & Hines, sacoches de bras oscillant, repose-pieds spécifiques, pare-brise GT réglable, etc.

Mais Triumph a également prévu deux kits. D’abord le kit Highway. Qui comprend : sacoches en coton ciré et cuir, pare-brise GT réglable, selle confort, selle passager assortie plus large. Mais aussi des finitions chromées, protections moteur, dossier passager, porte-paquets et bouchon de réservoir d’huile usiné poli.

Le pare-brise fait partie de la longue liste d’accessoires disponibles. (Photo Triumph)

L’autre kit, baptisé Maverick (marginal, en français), rend la Speedmaster plus dépouillée. Avec : selle solo capitonnée marron, guidon abaissé plus plat, pots Vance & Hines noirs, etc.

Photos

Triumph Bonneville Speedmaster 2017
(Photo Triumph)
Triumph Bonneville Speedmaster 2017
(Photo Triumph)
Triumph Bonneville Speedmaster 2017
(Photo Triumph)
Triumph Bonneville Speedmaster 2017
(Photo Triumph)
Triumph Bonneville Speedmaster 2017
(Photo Triumph)
Triumph Bonneville Speedmaster 2017
(Photo Triumph)
Triumph Bonneville Speedmaster 2017
(Photo Triumph)
Triumph Bonneville Speedmaster 2017
(Photo Triumph)
Triumph Bonneville Speedmaster 2017
(Photo Triumph)
Triumph Bonneville Speedmaster 2017
(Photo Triumph)
Triumph Bonneville Speedmaster 2017
(Photo Triumph)
Triumph Bonneville Speedmaster 2017
(Photo Triumph)
Triumph Bonneville Speedmaster 2017
(Photo Triumph)

Arrivée de la Bonneville Speedmaster sur scène en vidéo