Une application pour le signalement des routes dangereuses

Alors que le prochain Comité interministériel de la sécurité routière, prévu mi-janvier, pourrait acter le passage à 80 km/h sur les routes secondaires, 40 millions d’automobilistes lance aujourd’hui l’application mobile “J’ai mal à ma route“, afin de sensibiliser les autorités à la dégradation progressive et inquiétante de nos routes nationales et départementales.

Application routes dangereuses logo
40 millions d’automobilistes lance la première application dédiée au signalement des routes dangereuses.

L’idée n’est pas très réjouissante, mais sa mise en place se rapproche pourtant dangereusement. Lors du prochain Comité interministériel de la Sécurité routière, le gouvernement pourrait en effet entériner le passage à 80 km/h sur le réseau secondaire français. Fortement impopulaire, cette mesure suscite surtout de l’incompréhension.

Celle des usagers de la route, qui constatent que les pouvoirs publics s’entêtent à pointer du doigt la vitesse comme seul facteur d’accidents et de mortalité routière. Cela même en dépit de la hausse depuis trois ans du nombre de tués sur les routes françaises (3 477 en 2016).

J’ai mal à ma route : un site internet puis une application

Voilà pourquoi 40 millions d’automobilistes souhaite attirer l’attention du gouvernement sur un autre problème : l’état de la voirie. Deux ans après le lancement du site www.jaimalamaroute.com, l’association lance aujourd’hui l’application attenante.

L’application mobile “J’ai mal à ma routepermet donc à chaque usager de la route de signaler une dégradation de la chaussée en temps réel, grâce à l’utilisation de sa position GPS. À tout moment, l’utilisateur peut donc définir la nature de son signalement, le niveau de dangerosité et, éventuellement, prendre une photo.

Les infrastructures impliquées dans presque 50% des accidents

En plus de renseigner les anomalies de la voirie, les usagers de la route bénéficient des autres signalements, et peuvent mettre à jour leurs propres signalements, afin de renseigner d’éventuels travaux, voire la disparition du danger.

A l’occasion de ce lancement, 40 millions d’automobilistes rappelle que la France, première au classement mondial de la qualité des infrastructures routières en 2012, avait dégringolé à la 7e place en 2015. Autre chiffre important communiqué : la part des accidents de la route comportant des facteurs se rapportant aux infrastructures routières, qui atteindrait 47 %.

Nature des signalements sur l’application “J’ai mal à ma route”

  • Route glissante
  • Nid de poule
  • Fissure, chaussée déformée
  • Absence de marquage
  • Manque de signalisation verticale
  • Signalisation incohérente
  • Route étroite
  • Accotements mal aménagés
  • Dos-d’âne hors norme
  • Intersection mal aménagée
  • Virage dangereux
  • Autre
Application routes dangereuses pictogrammes
L’application offre le choix de signaler 12 anomalies différentes.

Vos avis

  1. )) le 10/01/2018 at 23 h 45 min

    Motard depuis l age de 16 ans a ce jour 57 balais et 28 ans de compétition vitesse et enduro, plus que 5 points. Tous perdu en moto pour des exces de 5 a 15 kmh. Jamais en ville ! Bon , les gamelles !! Un stop grillé par une petite veille en 1985, une flaque de fuel en plein virage de nuit en 99 une jante et un joint spi en 2002 dans un nid de poule (un gouffre) avec mon africa twin , roue de 21pouces ! J imagine le résultat avec mon ZXR et une portiere de bagnole l année dernière. Et aujourd’hui on va m obliger a rouler a 80 sur les petites routes a virolos Pour ma sécurité !! La je me pisse dessus !. Non certainement pas . Plus de points ! Peuf roulerais quand meme avec un bon supermot et surtout ! Sans plaque, vieux motard que jamais . A j oublie . 1 point perdu en bagnole pour 2 kmh ! la je me pisse dessus… encore un délinquant de la route …mdr va bientôt me falloir des couches. Je vote plus depuis un certain temps…… j aime plus mon pays…. tous des…….. j aimerais toujours la moto ! Au plaisir de vous croisez . V

  2. Vivier le 10/01/2018 at 22 h 35 min

    Attention le chômage va augmenter quant on aura plus de permis on restera à la maison

  3. LEVAVASSEUR le 04/01/2018 at 19 h 05 min

    De quoi on cause?
    Assimiler une petite route de campagne étroite et zigzagante aux bas cotés défoncés, à une departementale (souvent ex nationnale) large et dégagée est bien entretenue, c’est juste absurde. C’est comme comparer une autoroute à une grande route standard.
    Alors pour moi, 80 Km/h sur petite route et voir même 70 Km/h si le danger est réel, c’est oui.
    Pour les autres routes qui ne posent pas de problèmes particuliers de sécurité, c’est niet !
    l’argument qui dit que de 90 à 80 on gagne 400 vies, je n’en sais rien; c’est possible.
    Question? combien on gagne de 80 à 70 ? et de 70 à 60 ?
    Une info: à 0 Km/h on peut gagner 3500 vie…
    Alors on informe, on forme, on entretien (surtout le réseau secondaire qui est trop souvent et de plus en plus délabré).
    Au fait, un détail de sécurité dont on ne parle pratiquement jamais : qui s’occupe de vraiment prendre en main le problème de la distance de sécurité entre deux véhicules, en tenant compte du contexte, de l’humain et de la physique simple ?

    signé: un gars qui conduit depuis 45 ans sans crash et qui en a raz le bol (10 pts restants).

  4. VANEME le 28/12/2017 at 8 h 57 min

    Je trouve que la vitesse n’est pas le plus gros danger sur la route mais le comportement des gens est à revoir il faut fluidifier la circulation en ne ralentissantpas la circulation dans certains endroits et éviter que les usagers de la route de sagglutine à certains endroits

  5. Heinrich Muller le 21/12/2017 at 18 h 12 min

    Ne vous inquiétez pas….Vous paierez cette nouvelle taxe (ou vignette) pour l’entretien des routes puisque vous réclamez (A juste titre) des infrastructures plus sûres ; et on vous parlera de vitesse réduite pour la sécurité de tous (mais pas des amendes que vous serez obligé de payer si vous roulez beaucoup), que c’est bon pour la planète, bref le blabla habituel. Et tout le monde fermera sa gu….le comme d’habitude….. Et le bon peuple se pliera à la volonté des puissants…..
    Pendant ce temps, notre ministre de l’écologie continuera à utiliser ses 6 voitures, son bateau à moteur et sa moto, notre premier ministre à se déplacer au Japon en avion de ligne privatisé au frais des contribuables…Ah Ah Ah !! Vive la France….

  6. Fred06 le 21/12/2017 at 13 h 09 min

    Et l’argent des pv des radars automatiques alors ? C’était ce qu’avaient dit les autorités. L’argent servirait à la sécurité routière et l’entretien, l’amélioration des routes en font partie non ? Mais bien sûr nos politiques n’en sont plus à une forfaiture près !!!

  7. Cosenza le 20/12/2017 at 10 h 21 min

    Bonjour sur pont de l’Arche dans le 27 avant Val de Reuil le revêtement est glissant part temps de pluie est verglas plus poids lourds se son mi en portefeuille au lieu de refaire la route entièrement il refont partiellement avent du revêtement lisse noir sans cailloux ou gravier pour mieux adhérer la chaussée.

  8. amarina le 19/12/2017 at 23 h 46 min

    Une taxe supplémentaire pour entretenir des routes qu’ils ont laissé se dégrader ? Et pourquoi pas une 2eme redevance télé pour financer les chaines publiques ou une 3eme taxe carbone sur les voitures essence pour financer… On ne sais quoi ?

  9. penneton le 18/12/2017 at 18 h 52 min

    il est vrai que nos routes sont mauvaises et dangereuses. Sachez que le gouvernement va faire le necessaire il est en train de créer une vignette auto pour remettre à niveau l entretien de nos routes. Sachez aussi que si c’est pas une vignette ça sera augmentation des taxes sur les carburants.