VIDEO Test Kawasaki Z900RS : Tinder, vintage et wheeling.

Retranscription de la vidéo

« L’année dernière, Kawasaki a sorti la très agressive Z900, et cette année à Milan, les verts nous ont présenté sa version RS. Qui en gros est une déclinaison… rétro ».

Le fait qu’elle soit rétro implique qu’elle ne s’adresse pas à la même clientèle. Mais, si elle ne partage à priori pas le même public, elle partage en revanche la même base que la Z900 standard. A savoir:  le même cadre treilli tubulaire, le même bras oscillant en acier, et le même 4 cylindres de 984 cm3, issu de la soeur Z1000.

“Vous l’aurez compris, les différences entre les deux versions s’observent surtout au niveau du look ! Et elles sont vraiment flagrantes. Au premier abord, on distingue bien évidemment : Les bouchons noirs, qui on été remplacés par des verts sur la version RS. Et que dire de ces nouveaux catadioptres arrondies, une franche réussite de style.Voyons maintenant voir ce qu’il se cache, sous le réservoir. On s’aperçoit au premier coup d’oeil que la z900 RS a perdu un dizaine de chevaux. Il devrait donc nous en rester …  111 chevaux ! au lieu de 125 sur la version standard ! Et à vu de nez, je dirais qu’elle conserve les 10 mkg de couple de sa jumelle.  Qui sont disponible 1000 tr/min plus tôt sur la version RS, soit à 6500 tr/min”.

Bon, c’est vrai qu’à y regarder de plus près, il y a d’autres raisons qui expliquent les 3000 euros qui séparent ces deux versions. A commencer par la fourche inversée qui dispose de plus de réglage, ensuite il y a les étriers qui deviennent…radio et surtout l’arrivée bienvenue d’un traction control, même si la puissance est à la baisse.

Pour être franc….. on a vite arrêté de les chercher. On a préféré profiter du nouvel étalonnage de la boite, ainsi que de la caresse de sa rondeur moteur à bas régime, qui nous a vite fait oublier nos envies de claques à haut régime.

Mais alors, en dynamique, qu’est-ce que ça donne ? La version standard, en arsouille, elle fait vraiment la différence ou pas ? Et la RS, c’est parce qu’elle a l’allure d’une vieille qu’elle en a forcément le tempérament ? Pour en avoir le coeur net et les départager, on a fait appel à deux personnages,  mieux, deux motards que tout oppose.

Kevin le vrai le dur, le motard sportif. Lui, ne quitte jamais son cuir. Malgré toutes ses amendes pour excès de vitesse, il aime les poulets, surtout les dure-à-cuirs, ceux capablent de le suivre avec leur RT ou leur FJR bariolées. Il ne jure que par la perf, la puissance, tout ce qui arrache.

Le deuxième, c’est Léo. Léo c’est le mec cool, branché. Il fait en sorte d’être looké en toute circonstance, mange des apéricubes avec une fourchette, et boit uniquement du jus de goyave. Mais il sait aussi, essorer la poignée, et de toute façon la parlotte, ça le barbe. Alors à lui on lui a filé la RS pour vite passer à l’action.

Comme tout bon motard, nos deux compères ont toujours besoin de savoir qui a la plus grosse. Alors de leur rivalité, on a tiré un petit comparo sportif. Et bien évidemment, on a commencé par leur demander de se tirer la bourre.

Léo, même en baston, il l’adore sa RS. Avec son grand guidon droit, son KTRC, et son moteur dispo sans sursaut, sa meule est efficace et rassurante. Sa position plus relaxe joue aussi en sa faveur. Sa selle est plus moelleuse, et plane, comme une comme une planche de surf. Ce qui n’est pas sans déplaire à notre ami Léo.

Alors certes, niveau gabarit entre les jambes, la RS fait passer la Z de Kevin pour une Er6-n sous perf’ de cocaine. Avec son moteur plus rageux et plus explosif, la Z900 standard est aussi un poil plus vive à manier.

Mais ça n’a pas empêché Léo de tenir tête son compère, rassuré, lui, par la présence d’un traction control. Le moteur, plus dispo et réactif à bas régime, l’a aussi bien aidé pour s’extraire des virages, et faire oublier les 10 kilos d’écart qui sépare ces deux Z.

En plus, la RS n’a pas de mal non plus à se mettre au… garde à vous. Elle manque en revanche un peu de… garde au sol, face à sa concurrente du jour. Même si c’était parfois tendu. Les deux bougres ont pu compter sur des châssis prévenants, et sains. De bons freins, aussi, ça aide. Bien que la différence entre les étriers radiaux et standards ne soit pas flagrante. En tout cas, sous sa redingote d’antan, la RS cache bien sa jeunesse, car elle est autant capable de sprint que sa cousine plus sportive. Bref, difficile à l’arsouille de les partager, et c’est encore sur une terrasse de café que l’on arrivera le mieux à les dissocier.

“ Bon finalement, à l’arsouille elles se valent. – Oui la tienne est plutôt légère, et la mienne à des assistances”.

Et oui, la rivalité motarde ne s’arrête jamais….  s’ils étaient parvenus à s’entendre sur leur machines, il faut quand que nos deux compères sachent, qui pisse le plus loin. Aussi, on a voulu répondre à une dernière question. Qui choppe le mieux entre le motard sportif ou le rider looké ? Car personnellement, je pense que c’est de là que vient cet engouement pour tout ce qui est vintage.

“A l’issu d’un test hautement journalistique et scientifique, on s’est rendu compte que celui qui choppe le plus c’est le rider looké. Bon je vous laisse, j’ai une livraison.”

 


Vos avis

  1. 451 000 kms en xjr le 21/02/2018 at 17 h 51 min

    pas de reponse .. 🙁
    c’est pas cool …

    1. François Lemaur le 21/02/2018 at 18 h 06 min

      Bonjour,

      Veuillez excuser le temps de réponse mais nous ne sommes pas nombreux à la rédaction et la modération des commentaires n’est pas évidente à gérer ;). Pour revenir sur la monte pneumatique de la Z900RS, il s’agit effectivement des Dunlop Sportmax GPR300. Autrement dit la monte d’origine sur cette moto.

      Bonne fin de journée !

      PS : l’Ardèche reste un de nos terrains de jeu favoris pour aller faire nos essais. Mais la rédaction de MJ est basée à Saint-Cloud (92) et nous ne descendons pas toutes les semaines dans le sud ! Malheureusement…

      Moto Journal

      1. 451 000 kms en xjr le 21/02/2018 at 18 h 54 min

        merci francois, c’est cool …
        et il en pense quoi l’essayeur des gpr 300 ?
        bon courage pour le taf
        et à bientot sur les routes ardechoises 😉

  2. 451 000 kms en xjr le 19/02/2018 at 10 h 19 min

    au fait, elle équipée de quelle monte pneumatique la z900rs ?
    les gpr300 ?
    car ça a bien l’air de tenir !!
    merci pour votre réponse … 😉

  3. 451 000 kms en xjr le 09/02/2018 at 20 h 38 min

    superbe moto et video …
    vous aimez l’ardeche dites donc ??
    c’est souvent que vous passez dans mon patelin (séquence de celui qui pisse le plus loin) …
    en espérant vous y croiser un de ces 4 …

  4. Champi le 08/02/2018 at 21 h 25 min

    Sympa ce comparo, avec du bon humour un peu gras à la moto journal !
    Décidément cette RS, à part son prix je l’adore. Quelle gueule !