WSBK au Qatar : Rea signe le doublé

Johnny Rea s’est imposé pour la seizième fois de la saison au terme de la seconde manche à Losail, au Qatar. Le pilote Kawasaki signe ainsi son sixième doublé de la saison. Chaz Davies s’est quant à lui emparé du titre de vice-champion du monde.

Seizième victoire de la saison pour Johnny Rea. ©Gold and Goose

Il a terminé la saison de la même manière qu’il l’avait commencée. Signant le doublé dès la première manche au mois de février en Australie, Johnny Rea posait déjà les fondations d’une saison record. Premier pilote de l’histoire du championnat du monde Superbike à remporter le titre trois fois d’affilée, le pilote Kawasaki s’est également adjugé un autre record.

En s’imposant au terme de la seconde course à Losail, Johnny termine en effet la saison avec 556 points au compteur. C’est quelques unités de plus que le précédent record de 552 points de Colin Edwards en 2002. Le Britannique continue donc d’écrire encore un peu plus l’histoire du Superbike.

Où s’arrêtera-t-il ? C’est la question que tout le monde se pose dans le paddock, à commencer par ses adversaires. Et s’il a bien l’intention de continuer sur sa lancée pour une quatrième année consécutive la saison prochaine, Johnny va désormais pouvoir profiter de quelques semaines de repos pour savourer.

Davies s’empare de la place de vice-champion au Qatar

Cette dernière course de la saison a également permis de décider de l’attribution du titre de vice-champion. Et dans cette histoire, c’est Chaz Davies qui a eu le dernier mot. Malgré une grosse frayeur à l’accélération en début de course, le pilote Ducati a en effet vu Tom Sykes partir à la faute dans les premiers kilomètres.

Avec cette deuxième place, Chaz monte en tout cas sur le podium pour la dix-huitième fois de la saison. Le top trois est complété par Alex Lowes. Le Britannique est parvenu à prendre l’avantage sur son coéquipier, Michael Van der Mark, dans les derniers kilomètres.

Après avoir dû abandonner en première manche alors qu’il se battait pour le podium, Xavi Forès termine à la cinquième place. Dans le clan français, Sylvain Guintoli a franchi la ligne à la huitième place. Le Drômois s’est notamment battu pendant toute la course avec Eugène Laverty. Jérémy Guarnoni prend quant à lui la seizième place.

Valentin Roussel

 

Vos avis