FSBK à Albi : Guarnoni s’empare du titre

Jérémy Guarnoni a remporté le titre de champion de France Superbike à Albi, malgré le dernier week-end parfait de son adversaire, Kenny Foray. En Supersport, Louis Bulle, vainqueur des deux courses, coiffe la couronne après laquelle il courait depuis de nombreuses années.

Jérémy Guarnoni est devenu, à Albi, champion de France Superbike. ©Gérard Delio

Kenny Foray savait que l’opération allait être délicate. Après sa petite erreur en première manche à Carole, ses chances de conserver son titre en avait pris un coup. À Albi, l’Orléanais a réalisé le week-end parfait. Auteur des deux poles avant de s’imposer lors des deux courses, le pilote Tecmas en profitait également pour s’emparer, à chaque fois, du meilleur tour en course.

Mais cela n’a pas suffi. Troisième de la première manche avant de franchir le drapeau à damier en quatrième position lors de la seconde course, Jérémy Guarnoni s’est adjugé le premier titre de champion de France Superbike de sa carrière. Le Toulousain, vainqueur du championnat d’Europe Superstock 600 en 2010, à dix-sept ans seulement, se frottait les mains.

Je suis tellement content, disait-il, une fois revenu dans le paddock. C’est la récompense de tout le travail que nous avons effectué avec l’équipe cette année. C’est vraiment top.” En début de saison, Guarnoni n’était en effet pas certain de pouvoir s’aligner sur l’intégralité du championnat. Mais le paramètre financier n’a finalement pas été un frein dans sa campagne victorieuse.

Dans le Tarn, Mathieu Ginès bénéficiait, lui, d’une invitation. Et le pilote BMW, coéquipier de Kenny Foray en endurance, s’est mêlé à la fête en terminant les deux courses à la seconde place. Troisième de la deuxième manche, Morgan Berchet occupe également ce rang au classement général, devant Axel Maurin, absent à Albi après s’être blessé au Bol d’Or.

Les résultats de la première manche Superbike

Les résultats de la deuxième manche Superbike

Le classement final Superbike

Louis Bulle a remporté son premier titre de champion de France Supersport à Albi après avoir remporté les deux courses. ©Gérard Delio

Supersport : Bulle s’offre la couronne à Albi

Cela faisait un moment qu’il courait après. Louis Bulle a atteint son objectif cette année. Le voilà, pour la première fois, avec le titre de champion de France Supersport dans la poche. Malgré une concurrence rude, le Savoyard a réalisé le week-end parfait dans le Tarn en remportant les deux courses. Le pilote Yamaha, quelques heures après avoir été sacré, avait encore du mal à réaliser.

C’est trop cool, raconte-t-il, la voix joyeuse. Quand j’ai passé la ligne d’arrivée, plein de trucs me sont passés par la tête. Il va falloir du temps pour que je me rende compte de tout cela.  Deux ou trois jours, sans doute, quand j’aurai repris le boulot, vu mes amis et ma copine...” Guillaume Antiga, lui, termine finalement à la deuxième place du championnat.

Le pilote, soutenu par Michelin, a pris la deuxième place des deux courses. Lors de la dernière, il a également été contrarié par un petit souci au niveau de son embrayage. La première manche Supersport, dans le Tarn, a aussi été marquée par de nombreuses chutes. Prétendants au titre, Enzo Boulom et Guillaume Raymond ont notamment dû se résoudre à abandonner.

Maximilien Bau est lui aussi tombé. Le natif de Charleville-Mézières a notamment été admis à l’hôpital pour passer un scanner. Mais à l’heure d’écrire ces lignes, l’état de santé de Guillaume Frechet est le plus préoccupant.

Les résultats de la première course Supersport

Les résultats de la deuxième course Supersport

Le classement final Supersport

Valentin Roussel

Vos avis

  1. LONER Jacques le 24/09/2018 at 11 h 41 min

    MJ n’a plus de date de parution claire et précise, je n’y comprends plus rien , le prochain numéro n’est jamais annoncé.
    Jacques, fidèle lecteur depuis des décennies !

    1. Rémi Darodes le 24/09/2018 at 11 h 54 min

      Bonjour Jacques,

      Merci de nous suivre et d’être fidèle ! La parution se fait toutes les deux semaines, les livraisons aux abonnées se font le mercredi et la présence en kiosque également.
      Rémi