MotoGP : Sylvain Guintoli avec Suzuki au Mans

Pour l’édition 2017 du Grand Prix de France MotoGP, il y aura bien trois Français sur la grille de départ : Johann Zarco, Loris Baz et… Sylvain Guintoli ! Explications.

Alex Rins s’était fracturé le radius et le cubitus du bras gauche suite à une chute survenue durant la troisième séance d’essais libres du Grand Prix Red Bull des Amériques. L’Espagnol avait immédiatement été pris en charge par le Dr Austin Hill du service traumatologique du Centre Médical Universitaire de Brackenridge afin de stabiliser les fractures.

Une opération et des plaques de Titane pour Rins

Rins s’est ensuite rendu à l’Hôpital Universitaire Dexeus de Barcelone pour y subir une opération. Opération durant laquelle deux plaques ont été posées. En plus de ses blessures, le pilote ibérique souffre d’une lésion du nerf cubital. Laquelle sera réévaluée au cours des deux prochaines semaines à l’aide d’un test électromyographique. Rins entamera sa rééducation sous dix jours. Les docteurs estiment une guérison entre six et huit semaines. Son retour est donc encore incertain.

MotoGP : Sylvain Guintoli avec Suzuki au Mans
MotoGP : Sylvain Guintoli avec Suzuki au Mans. (Photo DR)

Takuya Tsuda pour remplacer Rins à Jerez

Pour le prochain Grand Prix, à Jerez en Espagne, Alex Rins sera remplacé par Takuya Tsuda. Le Japonnais est un pilote d’essais pour Suzuki. Il remplacera également Rins lors de la journée de test officiel, prévue le lundi 8 mai. Le japonais avait participé aux essais privés organisés à Jerez en décembre dernier.

Sylvain Guintoli remplacera Alex Rins au Mans

Après la course de Jerez, les pilotes du championnat du monde MotoGP se rendront donc au Mans, pour le Grand Prix de France. Cette fois-ci, c’est donc Sylvain Guintoli que l’on retrouvera au guidon de la Suzuki d’Alex Rins. Sylvain Guintoli, sacré Champion du Monde de Superbike en 2014, s’apprête donc à faire son retour en MotoGP, catégorie où il avait évolué de 2007 à 2008.  Le Français, qui court actuellement pour Bennetts Suzuki en BSB.

Sylvain Guintoli, heureux de pouvoir revenir en MotoGP, en France

Avant tout j’aimerais remercier Suzuki pour l’opportunité qu’il me donne. Je suis très excité à l’idée de pouvoir piloter devant mon public français, cette GSX-RR qui est une des motos les plus rapides au monde. Ce Grand Prix de France au Mans me rappelle beaucoup de souvenirs… Je me souviens notamment d’avoir mener cette course durant quelques tours en 2007. Le challenge s’annonce difficile. Il va falloir m’adapter à ce puissant prototype de MotoGP, ainsi qu’aux pneus Michelin, mais l’objectif est de profiter à fond de cette expérience et de donner le maximum pour l’équipe Suzuki Ecstar. Le test de mardi me permettra de me familiariser avec cette moto, d’en comprendre un peu le fonctionnement. J’aimerais également souhaiter un bon rétablissement à Álex.

Vos avis

  1. collin c le 04/05/2017 at 15 h 13 min

    super nouvelle que de revoir Sylvain dans la cour des grands.
    C’est un pilote sympa qui mérite d’être parmi l’élite.
    Allez les Français , malgré mon gros coup de cœur pour Valentino depuis bien des années.
    Bon GP à tous et longue route.