MotoGP au Qatar : Dovizioso s’impose face à Marquez !

À la lutte pour la victoire face à Marc Marquez lors ce premier Grand Prix au Qatar, Andrea Dovizioso a une nouvelle fois trouvé la solution pour s’imposer. Comme à deux reprises la saison dernière, l’Italien est parvenu à prendre l’avantage sur l’Espagnol dans le dernier tour. 

Dovizioso s’impose au Qatar pour la première course de la saison. ©Gold and Goose

La musique est finalement toujours la même. S’il a dû s’incliner pour le titre face à Marc Marquez la saison dernière, Andrea Dovizioso pouvait tout de même se vanter d’avoir battu l’Espagnol à deux reprises dans le dernier tour, en Autriche et au Japon. L’Italien n’a semble-t-il pas oublié sa partition lors de ce premier Grand Prix de la saison.

Produisant son effort à six tours de l’arrivée pour se porter en tête, Andrea n’a jamais pu se mettre à l’abri de la menace Marquez. Toujours dans son sillage, faisant sentir sa présence sur les freinages ou dans les courbes, le pilote Honda Repsol a bien évidemment tenté sa chance dans le dernier tour.

Se reprochant de l’Italien secteur après secteur, le champion du monde en titre a porté son attaque dans le dernier virage. S’écartant de peu de la trajectoire idéale, Marquez a finalement vu Dovi le repasser pour la victoire. Comme à Spielberg et à Motegi la saison dernière. Avec ce succès, Dovizioso signe ainsi la neuvième victoire de sa carrière en catégorie reine.

Zarco huitième sous les projecteurs du Qatar

Marc Marquez avait pourtant prévenu. Tout au long des essais hivernaux, le natif de Cervera n’a cessé de répéter que Dovi serait un candidat coriace dans la lutte pour le titre. Il ne s’est pas trompé. À la meilleure place pour suivre le duel entre les deux hommes, Valentino Rossi aurait bien aimé y participer. Il n’était d’ailleurs pas très loin de venir mettre son grain de sel.

Seulement huitième sur la grille de départ, le nonuple champion du monde a encore une fois démontré qu’il restait une sacrée bête de course. Revenu à la bataille pour les premières places dès les premiers kilomètres, le pilote Yamaha termine finalement à la troisième place. Premier pilote d’une équipe privée, Cal Crutchlow prend quant à lui la quatrième place.

Troisième sur la grille, Danilo Petrucci complète pour sa part le top cinq de ce premier Grand Prix de la saison. En pole position, Johann Zarco a mené pendant une bonne partie de la course avant de rétrograder dans les derniers tours. Le pilote Tech3 termine ainsi cette première course à la huitième place. Prochain rendez-vous en Argentine, le week-end du 8 avril.

Valentin Roussel

Vos avis

  1. PIBOLO le 20/03/2018 at 11 h 15 min

    Beaux résultats des KTM qui devraient rassurer TECH3 et convaincre Zarco d’aller voir du côté de Honda par exemple, car MM93 a affirmé ne pas voir d’inconvénient à avoir un coéquipier très performant.
    Croisons les doigts pour que ça puisse se faire, Zarco sur une Honda Repsol, ça aurait de la gueule, surtout qu’un français sur une Honda d’usine c’est rare.

  2. norton66 le 20/03/2018 at 2 h 02 min

    Parlons un peu des rookies…Morbidelli est le plus rapide en toute
    logique vu sa saison moto2 2017 , 12eme , et le 2eme rookie c’est
    Syahrin qui fait un beau 14eme , Ponpon en jubilait !

  3. Olivier le 19/03/2018 at 14 h 45 min

    Le freinage monumental où MM s’infiltre entre Zarco et Dovi !!!
    D’anthologie !!

  4. BERTO le 18/03/2018 at 23 h 11 min

    Superbe course ou l’ennui n’était pas de mise..
    Zarco nous y a fait croire un bon moment mais son pneu avant l’a trahi..la victoire ne saurait tarder.
    Le combat de fin de course entre Dovi et Marquez était de toute beauté. Rossi n’a pas pu s’y meler mais il n’était pas très loin et son podium est le bienvenu.. Le “vieux” a de beau restes. Belle remontée de Vinales qui a exorcisé semble t il ses problemes et un grand dommage pour Rins en grande forme mais qui n’a pu concrétiser.
    Lorenzo a fait tapis mais d’apres ce qu’il dit ce serait un probleme de frein avant qui la fait chuter.. Toujours est il que sa cote va.. décoter..
    Vivement l’Argentine le 08 avril et Mrs les Pilotes remettez nous ca..