MotoGP à Valence : Dovizioso termine en beauté

Andrea Dovizioso a remporté un Grand Prix complètement fou à Valence. Sous des trombes d’eau, le pilote Ducati a signé sa quatrième victoire de la saison en devançant Alex Rins. Troisième, Pol Espargaro et KTM décrochent quant à eux leur premier podium en MotoGP.

Andrea Dovizioso a remporté le dernier Grand Prix de la saison à Valence. ©Gold and Goose

Cette fois, Marc Marquez n’était pas dans les parages. À la lutte avec l’Espagnol dans le dernier tour à plusieurs reprises ces deux dernières saisons, Andrea Dovizioso n’a pas eu besoin de se frotter au désormais septuple champion du monde à Valence. Sur le circuit Ricardo Tormo, c’est en effet contre les éléments que le pilote Ducati a dû se battre.

Sous une pluie battante, entraînant même l’interruption de la course pendant plusieurs dizaines de minutes, Dovizioso a récité à la perfection sa partition d’équilibriste. Pendant que Marquez, Viñales, Iannone, Petrucci ou encore Morbidelli partaient à la faute, le natif de Forlimpopoli, lui, gardait le cap. L’Italien, pourtant, n’était pas vraiment satisfait de ses premiers tours.

Avant le drapeau rouge, je ne me sentais pas vraiment en osmose avec ma machine, pointe-t-il. Et puis, cela était très dangereux. Il y avait en effet beaucoup d’eau sur la piste. Du coup, pour la deuxième partie de la course, nous avons effectué des changements sur la moto. Et, rapidement, je me suis senti à mon avantage. Finir la saison de cette façon, avec une victoire, c’est fantastique.

Pol Espargaro et KTM décrochent leur premier podium en MotoGP à Valence au terme d’une course folle

Alex Rins a caressé pendant un long moment l’espoir de décrocher sa première victoire en catégorie reine. Auteur du meilleur envol lors des deux départs, le pilote Suzuki a cependant dû laisser filer Dovizioso dans les derniers kilomètres. Il allait même se retrouver à la troisième place avant que Valentino Rossi ne parte, lui aussi, à la faute. Avec cette seconde place, son cinquième podium depuis le début de l’année, le Catalan confirme sa bonne deuxième moitié de saison. “C’est de bonne augure pour l’année prochaine,” a-t-il d’ailleurs déclaré.

Dovizioso a qualifié cette ultime course de folle. Pol Espargaro en est l’exemple le plus parfait. Si l’Espagnol a chuté en début de course, il est rapidement remonté sur sa moto avant de s’élever à nouveau dans la hiérarchie. Passant ses adversaires les uns après les autres, il a finalement franchi la ligne d’arrivée à une impensable troisième place, signant ainsi le premier podium de KTM en MotoGP. “Je n’ai pas de mots, mais que c’est bon“, confiait Pit Beirer. Espargaro, lui, a dû s’essuyer les yeux avant de livrer ses premiers sentiments. L’émotion, en effet, a été intense. “Je suis tellement fier de l’équipe, dit-il. Je suis vraiment, vraiment content.”

Michele Pirro a pour sa part signé son meilleur résultat en MotoGP en franchissant la ligne d’arrivée à la quatrième place. Pour sa dernière course en Grands Prix, Dani Pedrosa a pris la cinquième place. Johann Zarco, septième, s’empare quant à lui du titre de meilleur pilote privé. Le chapitre 2018 est désormais écrit. Il aura contenu tous les ingrédients d’une belle histoire. De l’émotion, du suspense, du spectacle, de la bagarre. Des têtes ne seront plus là la saison prochaine, d’autres vont arriver, des pilotes vont changer de machines. 2019, c’est déjà demain. Le MotoGP, finalement, ne s’arrête pratiquement jamais…

Valentin Roussel

Vos avis

  1. Harry SELDON le 18/11/2018 at 22 h 56 min

    Salut Norton66,
    Tu as parfaitement raison.
    Rins m’a vachement impressionné et aussi Espargaro.
    Vraiment content pour eux trois. Envoyer la semoule dans ces conditions et larguer le reste du plateau (ou ce qu’il en restait) alors là … du pilotage pur.
    Pas compris que Zarco termine aussi loin, dommage.

    1. norton66 le 19/11/2018 at 9 h 03 min

      Salut Harry ,
      Avec Petrucci éliminé la place de premier privé
      lui était assurée et Rins était trop fort pour espérer
      le battre pour la 5eme place au général . Johann a donc choisi d’assurer quelques points qui auraient suffi si Rins avait chuté.

  2. norton66 le 18/11/2018 at 19 h 05 min

    Belle victoire de Dovi qui sera le principal challenger de MM en 2019.

    1. the13duke le 19/11/2018 at 22 h 18 min

      arf, ça fait deux ans qu’on écrit ça…