MotoGP à Aragon : Marquez s’impose au finish

Marc Marquez a remporté sa sixième course de la saison à Aragon. Le pilote Honda Repsol a réussi à trouver la solution face à Andrea Dovizioso, qui était parvenu à le battre à plusieurs reprises au cours de ces derniers mois. Au championnat, le natif de Cervera fonce vers un nouveau titre.

Marquez a signé sa sixième victoire de la saison à Aragon. ©Gold and Goose

C’est une odeur qui se rapproche, course après course. Marc Marquez, bien sûr, connaît ce parfum. Il a pris l’habitude de le sentir ces dernières années. Les effluves se dégageant des lauriers du vainqueur, le pilote Honda Repsol en raffole. Elles sont synonymes, aussi, du travail accompli. Celui qui, sur la piste, le rapproche un peu plus d’une nouvelle couronne.

Déjà largement favori pour le titre, le natif de Cervera a encore ajouté, à Aragon, une nouvelle pierre à sa construction. Et, désormais, il ne lui en manque plus beaucoup pour finaliser l’édification d’une nouvelle couronne à son nom.

En Espagne, pourtant, Marquez a dû sortir le grand jeu. Face à Andrea Dovizioso, le champion du monde en titre sait que la tâche n’est jamais facile. Lors de leurs derniers duels, en Autriche et à Motegi l’an dernier, ou au Qatar cette année, l’Italien avait en effet toujours eu le dernier mot.

Lorenzo est parti à la faute à Aragon

Cette fois, Marquez a trouvé la solution. Après plusieurs passes d’armes, il a réussi à se porter en tête à trois boucles de l’arrivée avant de parfaitement négocier les derniers kilomètres pour remporter sa sixième victoire de la saison. Deuxième, Dovizioso occupe aussi cette position au classement général. Mais l’Italien, dont le coéquipier, Jorge Lorenzo, est parti à la faute au départ, pointe désormais à plus de soixante-dix points de Marquez.

L’affaire est-elle pliée ? L’Espagnol tient, en tout cas, les meilleurs atouts dans son jeu avant les cinq derniers Grands Prix. À Aragon, Andrea Iannone n’était pas loin de s’immiscer dans le duel entre Dovizioso et Marquez. L’Italien termine finalement à la troisième place. Il renoue ainsi avec le podium pour la première fois depuis le Grand Prix d’Espagne à Jerez, en début d’année.

Son coéquipier, Alex Rins, continue, lui, sur sa lancée. Comme à Misano, le pilote Suzuki a franchi le drapeau à damier en quatrième position. Dani Pedrosa complète pour sa part le top cinq. Du côté du clan tricolore, Johann Zarco a conclu ce Grand Prix au quatorzième rang. Prochaine course en Thaïlande, le week-end du 07 octobre.

Valentin Roussel

 

Vos avis

  1. PIBOLO le 25/09/2018 at 14 h 46 min

    Nous verrons bien, mais les Yam sont à la rue cette année et quand on entend Zarco en parler, on peut penser que le problème ne sera pas résolu au début de la saison prochaine.
    Pour Suzuki, ça fait plaisir de les retrouver si bien placées, même s’il en manque encore un peu pour gagner, je vois bien Rins en accrocher une en 2019.
    Les Honda sont égales à elles-même, jamais les meilleures, mais jamais les plus mauvaises donc avec MM93, et bien ça gagne, bon courage à Lorenzo…
    Les Ducati sont pas mal et peuvent jouer la gagne partout.
    Les Aprilia ont l’air de se réveiller et les Ktm, comme the13duke, je leur souhaite d’être dans le coup rien que pour voir gagner Zarco, mais elles partent de loin.
    Pour Quartararo qui vivra verra.

    1. the13duke le 25/09/2018 at 19 h 33 min

      Pour Quarta, qui vivra verra.
      Oui, mais son chemin est déjà tracé.
      Sauf si SM Lin Jarvis file une vraie chiotte 2019 AUSSI à Quartararo, en + de Morbidelli.
      La 2019 sera forcément mieux que la 2018.
      C’est une ratée cette année, pas besoin de la ressortir en 2019, elle sera toujours ratée et le restera.
      Comme le Z en 2018, qui n’y arrive plus. Et ce n’est pas de sa faute, non non non …

  2. the13duke le 25/09/2018 at 12 h 21 min

    Cher Monsieur Toush, en 2019+, Quartararo roulera avec une YAM de n-1, donc le modèle de cette année.
    Cette moto n’a plus gagné depuis un an et demi, et je “spécule” qu’elle ne gagnera pas non plus en 2019 avec le jeune Quarta au guidon.
    Je suis un fou visionnaire, mais je ne dois pas être le seul à prédire ça …
    Dire que Zarco aurait dû aller chez Aprilia, je ne l’ai pas dit, c’était une blagounette sur un meilleur choix possible à l’instant T, pour monsieur Fabio, sachant que l’Aprilia vient de finir 6 à Aragon. ( merci Aleix)
    J’espère que vous comprendre mieux mes spéculations / préjugés / délires.
    Du grand n’importe quoi ?
    Que nenni.
    Au fait, je suis très optimiste sur le cas Zarco chez KTM.
    On en reparle quand vous voulez, Monsieur Tousch !!!

  3. TOUSCH PATRICK le 25/09/2018 at 11 h 44 min

    Ça délire un peu dans les propos. Comment préjuger de ce que seront les Yamaha 2019 ? Enterrer Zarco et dire qu’il aurait mieux fait d’aller chez Aprilia, c’est du grand n’importe quoi. Quant aux prétendues indemnités de départ, ça n’a strictement rien à faire ici, c’est de la pure spéculation.

  4. the13duke le 24/09/2018 at 18 h 13 min

    … et les YAM boys ont été les premiers à signer et re-signer pour les douze ans à venir, pour être sûrs d’avoir une place au chaud, un grooos salaire et patati et patata …
    Ca a enflammé le bizness de la motoGP, et je pense, que du côté des équipes, comme du côté des … pilotes (!), ils vont réfléchir plus longtemps la prochaine fois.
    Et le pauvre Quarta, il est mal embarqué lui aussi …. déjà signé pour la plus mauvaise bécane de 2019 !!! Même en restant en Italie, et signant chez Aprilia, mdr, ce fusse mieux better migliore !!!

  5. Harry SELDON le 24/09/2018 at 17 h 06 min

    Marquez a visiblement toujours de la réserve pour attaquer plus fort, beaucoup plus fort que les autres, quand la fin de course approche.
    J’aime beaucoup Dovizioso mais sur cette fin de course il a trouvé son maître en pilotage pur.
    Les 2 bécanes étaient apparemment au top (les Suzuki aussi, et c’est tant mieux pour la baston) et Marquez, en fin de course, a fait la différence au … pilotage.
    Très belle course !!!
    Crutchlow et Bautista … toujours égaux à eux mêmes, hélas.
    Harry Seldon

    1. TOUSCH PATRICK le 25/09/2018 at 11 h 46 min

      Oui, sauf que Dovizioso a déjà fait cette saison là même chose à Marquez. Donc ça ne veut pas dire grand chose.

  6. PIBOLO le 24/09/2018 at 14 h 05 min

    Dans Dimanche Méca, les intervenants, De Puniet en tête, affirment que les Yamaha M1 seraient arrivées au bout en matière de développement, qu’elles ont dominé pas mal le Motogp ses dix dernières annéeset que c’est la fin.
    Selon eux, il va falloir que les ingénieurs se mettent au boulot afin de sortir une nouveauté pour 2019, ce qui implique qu’elles ne sont pas prêtes pour gagner de si tôt.
    De plus selon eux également, les autres usines ont mis en place des teams d’essai ce que Yam commence tout juste à faire.
    Moralité, dommage que Yohann n’ait pas signé chez Honda ou chez Suz.

  7. the13duke le 24/09/2018 at 12 h 09 min

    L’indécence de Lin Jarvis arrogant, qui avait peur pour ses pilotes factory de se faire taxer par Zarco … encore plus que les misères de 2017 …
    Pas de pièces, pas d’évolution, rien pour Z et sa YAM 2016.
    Et le petit Quarta qui quittera sa Speed Up moto2 pour monter en motoGP avec … la YAM 2018 pour 2019, déjà la loose avant même de commencer …
    La loose, pas la lose …

    1. Harry SELDON le 24/09/2018 at 17 h 28 min

      Salut The13Duke,
      L’intéressé est probablement en train de négocier ses indemnités de départ (à fond de 6 … vers la sortie !!) avec les Japonais.
      Il doit y avoir une chaude ambiance chez Yamaha en ce moment. Pas le moment de demander des autographes au risque de se prendre une beigne.
      Harry

  8. TOUSCH PATRICK le 24/09/2018 at 10 h 54 min

    Incroyable les performances des Yamaha, surtout qu’en début de saison elles semblaient mieux fonctionner. Pour des japonais très sensibles à l’honneur et à ne pas perdre la face, le manque de réaction est assez étonnant. Concernant Marquez, il faut arrêter de faire semblant d’entretenir le suspense. Il est champion du monde 2018 et c’est tout. Qui peut raisonnablement croire autre chose ?

  9. Jeepeeh le 24/09/2018 at 9 h 45 min

    PIBOLO le 23/09/2018 at 19 h 51 min

    Zarco a un aperçu de ce que va être la saison 2019.

    Avec un espoir de gagner une place et de finir 13ème puisque Smith termine devant lui……..

  10. PIBOLO le 23/09/2018 at 19 h 51 min

    Zarco a un aperçu de ce que va être la saison 2019.

    1. Jeepeeh le 24/09/2018 at 9 h 45 min

      Avec un espoir de gagner une place et de finir 13ème puisque Smith termine devant lui……..

  11. Mat le 23/09/2018 at 14 h 19 min

    Zarco qui termine derrière Smith et sa KTM.

    On attend les avis éclairés de Philippe pour nous expliquer que JZ05 aurait mieux fait de rester chez Yam l’année prochaine, et de faire un procès à son manager pour lui avoir fait signé chez les autrichiens!

    Elles font bien rêver les Yam cette saison.