MotoGP : 6 infos perchées sur le Grand Prix de Valence

Les compte-rendus, les analyses, c’est sympa, mais dans le paddock, il se passe plein d’autres choses. MJ vous propose un œil décalé sur ce qui s’est passé pendant les trois jours du dernier Grand Prix de la saison à Valence, sur le circuit Ricardo Tormo. Voici six infos intéressantes, ou pas… ?

Andrea Dovizioso (04) s’est imposé à Valence. Pol Espargaro (44) et sa KTM ont terminé troisième. Champion du monde en titre, Marc Marquez (93) est parti à la faute. ©Gold and Goose
  • Cela a été lancé par le milieu du football et cette mode a désormais fait son apparition dans le monde des Grands Prix. Ainsi, pendant la première séance d’essais libres, les deux compères de chez KTM, Pol Espargaro et Bradley Smith ont échangé ensemble en… se cachant la bouche avec leur main. Le but est d’éviter que les plumitifs et les commentateurs ou encore des ingénieurs puissent lire sur leurs lèvres.
  • Attention, nouvelle alerte capillaire dans le paddock ! Après les improbables tresses violettes, vertes et on en passe de Scott Redding au Japon, c’est, cette fois, Alvaro Bautista qui s’est distingué dans ce domaine. Adepte, en début de saison, d’un blond peroxydé, le pilote Aspar était ensuite apparu avec une belle couleur bleu turquoise sur le haut du crâne en Autriche. À Valence, il a décidé de se teindre en violet. Le futur pilote Ducati officiel en Superbike colorera-t-il ses cheveux en rouge pour sa première course dans la catégorie à Phillip Island, en février prochain ?
  • Ça fuit, ça fuit ! Alors que de véritables hallebardes sont tombées pendant les trois jours du Grand Prix de Valence, la salle de presse n’a pas été épargnée. Le toit de celle-ci comportait en effet plusieurs zones où l’eau parvenait à s’infiltrer et ainsi tomber dans le centre des médias…
Scott Redding a offert un vrai strip-tease aux spectateurs du circuit Ricardo Tormo, à Valence. ©Gold and Goose

À Valence, Scott Redding termine à poil !

  • L’intérêt du sport sur des consoles de jeu, plus connu sous le nom de e-sport, ne cesse de grandir. Sur le circuit Ricardo Tormo, la grande finale regroupant les meilleurs pilotes virtuels a sacré, pour la deuxième année consécutive, TRASTEVERE73 sous l’œil expert du septuple champion du monde Marc Marquez, qui assurait les commentaires. Outre cette deuxième couronne, l’Italien, qui évoluait sur une Ducati Desmosedici, a passé une bonne partie du week-end dans le stand de la marque de Bologne et a aussi reçu, en récompense, une… BMW M2 !
  • Maverick Viñales a décidé de tout changer en vue de la saison prochaine. Après plusieurs prises de bec, Ramon Forcada, son chef-mécanicien, a été viré du clan de l’Espagnol mais cela ne sera pas le seul changement pour le Catalan dans l’optique de 2019. Il a en effet décidé de changer de numéro, délaissant le 25 qu’il arbore depuis ses débuts en Grands Prix, hormis sa saison en Moto2 chez Pons où le numéro était choisi par un sponsor. Le champion du monde Moto3 2013 a porté son dévolu sur le 12. “Quand j’étais enfant, j’ai souvent roulé avec ce chiffre, explique-t-il. Je suis né aussi le 12 janvier 1995. Et récemment, j’ai senti le besoin d’avoir quelque chose de nouveau. Ces deux dernières années ont été les pires pour moi, je voulais vraiment tout changer ! Place au nouveau Maverick !
  • Pour sa dernière course en MotoGP avant de rejoindre le British Superbike la saison prochaine, Scott Redding a terminé à poil ! Après avoir bouclé le Grand Prix, il s’est arrêté au pied d’une tribune où il s’est tout simplement déshabillé. Scott et sa joie de vivre manqueront indéniablement dans le paddock la saison prochaine !

Valentin Roussel