Moto3 en Autriche : la victoire pour Bezzecchi

Leader pendant une bonne partie de la course, Marco Bezzecchi, malgré une belle passe d’armes à trois boucles de l’arrivée, a remporté sa deuxième course de la saison à Spielberg, en Autriche. L’Italien en profite pour augmenter son avance au général à douze points sur Jorge Martin, héroïque troisième, une semaine après sa fracture de la main gauche à Brno.

Bezzecchi a remporté sa deuxième course de la saison en Autriche. ©Gold and Goose

Les tours défilent sur le panneau tenu par son mécanicien, dans la ligne droite des stands. En tête depuis le premier tour de la course, Marco Bezzecchi suit son plan, sans toutefois parvenir à se mettre à l’abri de ses adversaires. Il arrive pourtant à se créer une petit marge d’avance à plusieurs reprises mais celle-ci ne dépasse jamais la seconde.

Dans son sillage, Jorge Martin ne lâche pas sa roue arrière. Blessé à la main gauche il y a une semaine, à Brno, l’Espagnol, qui n’était même pas sûr de pouvoir s’aligner au départ de la course en se rendant à Spielberg, serre les dents. Déjà héroïque en qualification, où il a obtenu le deuxième temps en passant à quelques millièmes de la pole, le protégé de Fausto Gresini repousse, encore une fois, les limites de douleurs que peut supporter le corps humain.

Et le Madrilène a sans doute été loin dans la souffrance au terme de cette onzième course de la saison. Mais sur la piste, pourtant, rien ne laissait imaginer qu’il était dans un lit d’hôpital, une semaine plus tôt. Alors qu’on pouvait s’interroger sur sa capacité à tenir le rythme tout au long des vingt-trois tours de course, Martin a répondu en se battant pour la victoire jusqu’au bout.

Martin finalement troisième en Autriche

Signant son meilleur tour en course dans les derniers kilomètres, il allait même passer à l’attaque à trois boucles de l’arrivée pour prendre la tête. Si Bezzecchi est parvenu à reprendre le meilleur à l’accélération, Martin ne lâchait pas l’affaire en reprenant le commandement quelques mètres plus loin. Mais, au terme de cette passe d’armes, c’est finalement l’Italien qui aura le dernier mot.

Le pilote Pruestel parvenait en effet à se mettre à l’abri d’une attaque dans les deux derniers tours pour venir cueillir sa deuxième victoire de la saison, après son succès en Argentine. Derrière l’Italien, la bagarre, elle, a été particulièrement intense. Quatorzième au premier tour, Enea Bastianini, longtemps à la lutte pour la cinquième place, a affiché un rythme supersonique dans la dernière partie de la course.

Dans le dernier tour, le pilote Leopard a réussi à prendre l’avantage sur Martin avant de passer à l’intérieur de Jaume Masia dans le dernier virage pour s’accorder la deuxième place. Malin, Martin suivra la trajectoire de Bastianini pour, lui aussi, doubler Masia, avec une petite touchette au passage, et monter sur la dernière marche du podium. Parti au large, Masia voyait également Albert Arenas et Lorenzo Dalla Porta lui ravir une place dans le top cinq. Sixième, le petit espagnol avait bien du mal à retenir ses larmes à l’arrivée… Prochain Grand Prix à Silverstone, le 26 août.

Valentin Roussel

Vos avis

  1. the13duke le 12/08/2018 at 17 h 14 min

    Jorge Martin héroïque et performant, le futur en marche, la classe, le talent, la vitesse, la gniaque, le courage, le futur en marche …