Moto3 à Assen : la victoire pour Martin

Après être parti à la faute lors du dernier Grand Prix, Jorge Martin a réussi à redresser la barre à Assen. En produisant son effort dans les derniers kilomètres, le Madrilène est parvenu à s’imposer après avoir signé la pole position. Avec la chute de Marco Bezzecchi dans le dernier tour, Martin repart de cette étape néerlandaise en tête du championnat.

Martin a remporté sa quatrième course de la saison à Assen. ©Gold and Goose

Un large sourire barre son visage. Le contraste, par rapport à la dernière course à Barcelone, est saisissant. En Catalogne, Jorge Martin était parti à la faute alors qu’il était en tête de la course. Et, surtout, il voyait l’écart par rapport à la tête du général grandir encore un peu. À Assen, ses affaires avaient, là aussi, assez mal commencé.

Sa chute à la fin de la deuxième séance d’essais libres a même, pendant quelques instants, semé un petit doute sur sa capacité à participer à la suite du week-end. S’il a finalement reçu l’autorisation par les médecins de remonter sur sa machine, le Madrilène n’a pas tardé à à se remettre dans le rythme. En signant la pole position, sa cinquième de la saison, il est même devenu le pilote comptant le plus de meilleurs temps en qualification depuis la création du Moto3, en 2012.

Mais, surtout, il a transformé l’essai au terme des vingt-deux tours de course. Produisant son effort dans les derniers kilomètres, le protégé de Fausto Gresini a pris la poudre d’escampette pour se mettre à l’abri de ses adversaires dans le dernier tour. Avec cette victoire, la quatrième cette année, Martin réalise aussi la bonne opération au championnat suite à la chute de Marco Bezzecchi dans le dernier tour.

Bezzecchi part à la faute à Assen

Avant de se rendre en Allemagne, le voilà en effet en tête avec deux points d’avance sur l’Italien. “Et le but est de continuer sur cette lancée“, dit Martin. Derrière lui, son compatriote, Aron Canet, a remporté son duel face à Enea Bastianini dans le dernier tour. Le protégé de Emilio Alzamora met ainsi fin à une période délicate.

Impliqué dans plusieurs chutes lors des derniers Grands Prix, Canet remonte sur le podium pour la première fois depuis sa deuxième place en Argentine, en début de saison. Troisième, Bastianini termine pour la deuxième fois d’affilée sur le podium après son succès en Catalogne. C’est d’ailleurs la première fois depuis 2016 que la natif de Rimini parvient à enchaîner deux top trois.

Jaume Masia boucle cette huitième course de la saison à la quatrième place. L’Espagnol en profite d’ailleurs pour signer le meilleur résultat depuis ses débuts en Grands Prix. Jakub Kornfeil complète pour sa part le top cinq. Prochaine course au Sachsenring, le week-end du 15 juillet.

Valentin Roussel

 

Vos avis