Moto2 en Autriche : Bagnaia gagne sur le fil

Au terme d’un scénario similaire au succès de Dovizioso sur Marquez la saison dernière, ici-même, en Autriche, Francesco Bagnaia a signé sa cinquième victoire de la saison en devançant Miguel Oliveira. L’Italien en profite également pour reprendre la tête du championnat.

Bagnaia a signé sa cinquième victoire depuis le début de l’année en Autriche. ©Gold and Goose

À Brno, au moment de ranger ses cuirs et ses casques, Francesco Bagnaia était chiffon. Même s’il avait remporté son duel face à Lorenzo Baldassarri pour monter sur la troisième marche du podium, le visage du Turinois avait du mal à s’illuminer. Leader du championnat depuis sa victoire lors du Grand Prix d’ouverture, au Qatar, le pilote Sky pointait désormais au deuxième rang après le succès de Miguel Oliveira.

Une semaine plus tard, à un peu moins de deux-cent kilomètres du tracé tchèque, le contraste est saisissant. Pourtant, malgré son départ depuis la pole position, les choses auraient pu mal tourner pour l’Italien, après un contact avec Fabio Quartararo au premier virage. Obligé d’écarter sa trajectoire, cette épisode ne fût cependant qu’un léger contre-temps dans sa quête de victoire.

Parvenant à perdre le minimum de temps pour dépasser Jorge Navarro, Bagnaia s’est ensuite lancé à la poursuite de Miguel Oliveira pour venir lui disputer la victoire. Il n’aura finalement fallu que quelques tours à l’Italien pour se placer dans le sillage du pneu arrière du Portugais. Le duel pouvait ainsi commencer. Menaçant, Bagnaia placera une première attaque à trois boucles de l’arrivée.

Marini enchaîne avec un troisième podium d’affilée en Autriche

Oliveira, cependant, parviendra à lui donner la réplique. Le Turinois retentera la même manœuvre un tour plus tard, sans plus de réussite. La troisième tentative sera finalement la bonne. Dans un scénario rappelant furieusement le duel entre Andrea Dovizioso et Marc Marquez la saison dernière, Bagnaia a réussi à se porter en tête dans le dernier virage.

Gesticulant dans tous les sens, allant dans l’herbe pour saluer Nicolo Bulega au bord des rails de sécurité, le pilote Sky pouvait savourer sa cinquième victoire de la saison. Un succès qui lui permet également de reprendre les commandes du championnat, pour trois points face à son adversaire du jour. Au terme de cette onzième course de la saison, l’Italien et le Lusitanien semble désormais les seuls à pouvoir décrocher le titre, en fin d’année.

Lorenzo Baldassarri est en effet parti à la faute en début de course, de même que Alex Marquez, qui était déjà tombé lors de la dernière course, à Brno. La chute de Marquez permet d’ailleurs à Luca Marini de monter sur son troisième podium d’affilée. Mattia Pasini, qui recherche un guidon pour la saison prochaine, termine quatrième devant Jorge Navarro. Après son accrochage avec Bagnaia au premier tour, Quartararo a remonté pendant toute la course pour prendre la neuvième place. Jules Danilo, lui, a fini en vingtième position.

Valentin Roussel

Vos avis