Moto2 à Valence : Oliveira et KTM s’imposent à nouveau

Miguel Oliveira a remporté sa troisième course d’affilée en s’imposant à Valence. Le pilote KTM s’affirme ainsi comme un prétendant au titre la saison prochaine. Et sa partie-cycle pourrait d’ailleurs être la machine à battre.

Troisième victoire d’affilée pour Miguel Oliveira et KTM en Moto2. ©Gold and Goose

Les ingénieurs Kalex peuvent commencer à se gratter l’arrière du crâne. Après avoir dominé outrageusement le Moto2, la partie-cycle allemande a désormais un adversaire à qui parler. Le travail ne devrait donc pas manquer cet hiver dans les bureaux d’études de la marque.

Pour sa première saison au sein de la catégorie intermédiaire, KTM a en effet frappé du poing sur la table. En pole position dès le deuxième Grand Prix en Argentine avec Miguel Oliveira, la firme autrichienne n’a cessé de progresser tout au long de la saison. Et les résultats sont là.

Le Portugais l’a d’ailleurs démontré au cours de cette dernière course de l’année. Vainqueur des deux dernières courses en Australie et en Malaisie, Oliveira est de nouveau monté sur la plus haute marche du podium après avoir pris la tête à six tours du but.

KTM, machine à battre en 2018 ?

Franco Morbidelli a bien essayé de le suivre, en vain. L’Italien avait pourtant bien l’intention de conclure sa saison avec une nouvelle victoire au compteur. Mais le tout récent champion du monde est tombé sur un os. Avec cette deuxième place, Franco monte tout de même sur son douzième podium cette année.

Morbidelli a d’ailleurs empêché KTM de signer un nouveau doublé. Progressant lui aussi tout au long de la saison, Brad Binder monte en effet sur la troisième marche du podium. Son troisième top trois d’affilée. En parlant de rookie, Francesco Bagnaia a lui aussi effectué une saison solide.

L’Italien termine d’ailleurs quatrième de cette dernière course de la saison. Pecco est parvenu à prendre l’avantage sur Alex Marquez dans les derniers kilomètres. Pour sa dernière course chez Pons avant de passer chez Speed-Up, Fabio Quartararo a pris la huitième place. Une fin de saison solide pour le Niçois puisqu’il avait terminé septième lors de la dernière course à Sepang.

Valentin Roussel

Vos avis