Du nouveau au règlement MotoGP 2018

La Commission Grand Prix s’est réunie il y a quelques jours en Suisse, à Mies. Suite à cette réunion, quelques mises à jour ont été approuvées au niveau du règlement MotoGP 2018. On apprend notamment que les messages des équipes adressés à leurs pilotes seront toujours d’actualité. À partir de la saison prochaine, il y aura également un championnat du monde des équipes en Moto2 et en Moto3.

Il y a aura quelques nouveautés la saison prochaine en Grands Prix. ©Gold and Goose

Le MotoGP n’est pas encore entré dans sa période d’hibernation. Si les activités sur la piste sont désormais terminées, les cerveaux des ingénieurs sont en pleine ébullition dans les usines. Du côté des instances dirigeantes, on continue également à travailler.

Une réunion à d’ailleurs eu lieu en Suisse il y a quelques jours. Au terme de ce rendez-vous, la Commission Grand Prix a approuvé plusieurs mises à jours concernant le règlement. L’une d’elles a été au centre des attentions en cette fin de saison avec la possibilité pour les équipes d’envoyer des messages à leurs pilotes via le tableau de bord.

Ducati l’a fait lors des deux dernières courses de la saison avec le fameux “mapping 8”. Une consigne de course de la part du constructeur Italien pour que Jorge Lorenzo laisse passer Andrea Dovizioso. L’année prochaine, ces messages seront toujours autorisés. “Un nouveau règlement a cependant été adopté afin que les équipes utilisent ce système conformément aux protocoles de chronométrage Dorna. La principale exigence est que tout message envoyé au tableau de bord du pilote doit être intégralement reçu par le chronométrage Dorna ainsi que par les télévisions,” explique la Commission.

L’année prochaine un championnat du monde des équipes en Moto2 et en Moto3 verra le jour. ©Gold and Goose

Un championnat du monde pour les équipes en Moto2 et Moto3

Des nouveautés ont également été mises en places du côté du Moto2 et du Moto3. Si, à l’heure actuelle, un championnat du monde pour les équipes existe en catégorie reine, ce n’est pas le cas pour ces deux catégories inférieures. Ce sera de l’histoire ancienne à partir de la saison prochaine.

Les résultats seront basés sur les points combinés inscrits par tous les pilotes de l’équipe mais aussi par les éventuels remplaçants. La catégorie reine, elle, décernera deux nouvelles distinctions, qui récompenseront la meilleure équipe indépendante ainsi que le meilleur pilote d’un team indépendant. Ce ne seront cependant pas des championnats du monde.

À la suite de cette réunion, on apprend également que Mika Kallio a reçu cinq wild-card la saison prochaine chez KTM. Le Finlandais pourra donc courir à Jerez, Barcelone, au Sachsenring, à Spielberg et à Aragon. À noter que les équipes qui alignent des machines de constructeurs soumis à des concessions ont le droit à six wild-card dans l’année contre trois pour les autres.

Valentin Roussel

Vos avis