Dakar 2016, 10e étape : première victoire pour Stefan Svitko

Lors de la 10e étape du Dakar 2016, Stefan Svitko a signé sa première victoire. Cependant, le leader Toby Price conserve une avance de plus de 28 minutes au général sur le Slovaque. Résumé d’étape.

Lors de cette 10e étape, le Slovaque Stefan Svitko s’est offert sa première victoire sur le Dakar. Cette 10e étape n’a pas fait de dégâts parmi les hommes de tête. Toby Price (KTM) leader du général, et 3e aujourd’hui, ne concède que 5’47” au vainqueur du jour et conserve 23’12” d’avance sur ce dernier au général.

Disputant sa septième édition, Svitko peut donc se vanter d’avoir remporter l’une des étapes les plus difficiles de ce millésime 2016. Au terme d’un peu plus de 4 heures de course, il distance ses deux adversaires du jour Kevin Benavides (Honda) de 2’54”et Toby Price (KTM) de 5’47”.

La bonne affaire du jour revient à Kevin Benavides

Benavides bien calé dans les roues de ses « compagnons de route » réalise la bonne affaire du jour en reprenant 4’49” à Antoine Meo, quatrième de l’étape et 7’01” à Pablo Quintanilla cinquième aujourd’hui. Quant à Paulo Gonçalves, il s’est concentré à sécuriser sa troisième place au général en reprenant du temps sur le Chilien Quintanilla.

Au général, Toby Price (KTM) possède ce soir encore 23’12 d’avance sur Stefan Svitko (KTM). Une avance confortable que l’Australien devra s’appliquer à gérer durant les dernières étapes afin de monter sur la plus haute marche du podium à Rosario.

Dakar 2016, 10e étape : première victoire pour Stefan Svitko
Dakar 2016, 10e étape : première victoire pour Stefan Svitko (Photo DR)

Dakar 2016 : les paroles des pilotes moto

Paulo Goncalves : « La journée a été positive. J’ai démarré derrière les camions et les traces n’étaient pas bonnes. Le sable était très instable. J’allais assez doucement. Mais je suis bien arrivé. Je suis encore dans la bagarre. Maintenant on va remettre la moto à 100% parce que hier au bivouac marathon j’ai réparé comme j’ai pu. Après la journée de mardi  c’est dur de lutter pour la victoire finale car l’écart est maintenant important. Mais ce n’est pas fini. Après les problèmes que j’ai eus, c’est bien d’être à l’arrivée. Je suis 3e au général, mais beaucoup de pilotes se tiennent d’assez près. Il faut que je maintienne un bon rythme tous les jours. Demain je vais attaquer encore pour être dans la meilleure position possible. »

Kevin Benavides : « C’était une bonne étape. Je suis tombé, mais sans aucune conséquence. Le parcours était difficile. Il y avait beaucoup de navigation. Beaucoup de rivières grossies par les pluies. De la boue aussi, ce qui est inhabituel ici. Les dunes étaient humides et très meubles. Au final je suis content de la journée. On est proche de la fin. Je dois continuer comme ça en étant constant, attentif. Et sans pression. »

Pablo Quintanilla : « La journée n’a pas été bonne. J’ai essayé de récupérer du temps, mais quand je suis arrivé au refueling j’avais la roue arrière abîmée. J’ai fait une réparation de fortune. Il était donc impossible d’attaquer. J’ai essayé de rester calme et j’ai baissé le rythme. Je peux m’estimer heureux de finir l’étape. C’était vraiment une mauvaise journée. J’ai perdu du temps, c’est sûr. Mais il reste quelques spéciales quand même. Et on sait qu’il faut lutter jusqu’au bout. »

Toby Price : « C’était une journée importante. La moto ayant souffert hier dans la chaleur, j’y suis allé tranquille. J’ai aussi fait attention à la navigation. Deux gars derrière m’ont rattrapé, mais je ne peux pas me plaindre, c’est une bonne étape. Je peux désormais être un peu plus sur la défense, pas besoin d’attaquer comme je l’ai fait hier pour gagner du temps. J’ai de l’avance, mais je n’ai pas de garantie. N’importe quoi peut encore arriver, il faut continuer à faire le job. Il ne faut pas faire d’erreur, il ne faut pas louper de way point. L’important c’est d’être en forme et d’être prêt à hausser le rythme à nouveau si besoin. »

 

Cindy Belpalme

Vos avis