Superbike TT : 8e succès pour Michael Dunlop, victoire historique pour BMW et record du tour pour Anstey

Après ses quatre succès en 2013, Michael Dunlop s’est véritablement posé comme le nouvel homme fort du Tourist Trophy en remportant la course Superbike qui a ouvert l’édition 2014 ce samedi 31 mai. Une course qui restera dans les mémoires pour plusieurs raisons !

Le fils de Robert Dunlop et le neveu de Joey (recordman absolu de l’épreuve avec 26 succès) est en passe de marquer à son tour l’histoire du Tourist Trophy, ne serait-ce que pour avoir fait triompher BMW, chez qui Michael a signé cet hiver et qui n’avait plus gagné depuis… 1939 ! C’était il y a 75 ans maintenant et Georg Meier avait alors remporté le Senior TT sous les couleurs nazies… C’était la première fois qu’un pilote non-britannique gagnait sur l’Ile de Man.

ACD29E614ADF4339BC67C93EC65D6DDF.ashx

Au guidon de sa S 1000 RR, Michael Dunlop a devancé le pilote Suzuki Guy Martin, qui n’a toujours pas remporté une victoire au TT et qui se contente de la deuxième marche du podium pour la… 14 fois ! La troisième marche du podium est revenue au pilote Honda Connor Cummins, qui termine à trois secondes de Martin mais a réussi à conserver une vincgtaine de secondes d’avance sur l’autre pilote qui a marqué la course : Bruce Anstey. Le pilote Honda, qui termine donc au pied du podium, a pulvérisé le record du tour en bouclant les 60 kilomètres en 17’06.682, en franchissant la barre des 132 mph de vitesse moyenne : 132.298 soit 212.913 km/h ! Il a ainsi bouclé le tour six secondes plus vite que le précédent recordman, John Mc Guinness himself (20 victoires au TT), qui pour malgré sa blessure au poignet termine 7e de cette course Superbike, à moins d’une seconde de William Dunlop, sixième.

Podium

Michael Rutter pour sa part a réussi à placer une seconde BMW dans le top 5, alors que c’est un autre pilote de la marque allemande qui place le meilleur newcomer avec une grosse perf de Peter Hickman, lequel signe une excellente 14e place et se pose comme le deuxième newcomer le plus rapide de l’histoire de l’épreuve (plus de 126 mph au tour). Autre débutant très remarqué, l’ancien pilote de Grand Prix 125 Danny Webb, qui à 23 ans effectue son premier TT et se classe à la 37e position au guidon d’une Kawasaki.

Côté Français, Fabrice Miguet, sur Kawasaki lui aussi, a fait une très belle course et se classe à une 42e place avec une vitesse moyenne de 187 km/h (116,747 mph) ! Bravo Mig of Man !

 

 

 

Réagir à cet article

  1. Cloud-76

    Grand bravo à tous ces pilotes un peu barges mais tellement doués !

  2. GuiStinger

    Guy Martin… Le Poulidor du TT… Mais grosse classe !!!

  3. Dazid

    On parle du Senior TT.

  4. Kropfli

    Bravo pour le pilote français Fabrice Miguet!

  5. Tiger-Phil

    Guy Martin, Randy Mamola, Dani Pedrosa : même combat. Ils auront eu le talent mais il y aura toujours eu une énorme pointure devant eux pour contrarier leur réussite.

  6. Sylv'1

    La première fois qu’un pilote non britannique a remporté un TT, c’était Omobono Tenni en 1937 sur Moto Guzzi lors de la course Lightweigth 250.