Ouverture des inscriptions pour la Grande fête nationale de la moto

Pour la troisième édition de la « Grande fête nationale de la moto », les organisateurs ont vu encore plus grand. Dans une ambiance qui se voudra toujours aussi originale que conviviale, le circuit Carole accueillera notamment la première course handisport française. Rendez-vous le 9 et 10 juillet.

Les courses inattendues sont la marque de fabrique de la GFNM.
Les courses inattendues sont la marque de fabrique de la GFNM.

Pilotes débutants, amateurs ou professionnels, tout le monde a le droit de participer à la grande fête nationale de la moto. Sur deux journées complètement folles, au début du mois de juillet, quatre catégories limeront le sol du circuit Carole.

Si la X-Roadster et la X-TrêmeBike seront toujours de la partie, deux nouvelles disciplines apparaissent. Le Supermot’Games se veut d’ailleurs complètement délirant. « Alain Brochery, créateur de la discipline en Europe, souhaite allez plus loin avec un tracé conçu avec de multiples tronçons, dont certains n’ont encore jamais été proposés : un virage bitume « sous la pluie » avec un système de rampes à pluie utilisé au cinéma et un tronçon sable, auxquels s’ajouteront les parties terre habituelles d’un supermotard avec sauts, tables…et, pour rajouter une couche d’intensité, le retour aux départs « main gauche sur le casque » …bref , les nerfs des pilotes et des spectateurs vont être mis à rude épreuve », explique-t-on du côté de l’organisation ! Ça promet !

La GFNM sera aussi le théâtre d’une première française avec la PMR Cup, une course handisport. La FFM a confié l’organisation de cette épreuve à Alain Brochery et Stéphane Paulus. Du lourd, on vous dit !

Le président de la FFM Jacques Bolle a donné son feu vert à la première course handisport en France, initiée par Stéphane Paulus (à gauche) et organisée sous l'égide d'Alain Brochery (à droite).
Le président de la FFM Jacques Bolle a donné son feu vert à la première course handisport en France, initiée par Stéphane Paulus (à gauche) et organisée sous l’égide d’Alain Brochery (à droite).

Pour les règlements et les engagements, rendez-vous sur le site de la Grande Fête Nationale de la Moto !

Le vainqueur des deux premières éditions, Lucas Mahias, en apesanteur...
Le vainqueur des deux premières éditions, Lucas Mahias, en apesanteur…

Vos avis