Live du Bol d’Or 2017

La 81ème édition du Bol d’Or partira ce samedi à 15h. En direct du circuit Paul Ricard, Moto Journal vous fait suivre l’événement ! Retrouvez sur cette page toutes les informations sur la première manche du Championnat du monde d’Endurance 2017/2018.

LA COURSE

15h : LE GMT94 REMPORTE LE BOL D’OR 2017 !!

Bol d'Or arrivée GMT94
Le GMT finit le Bol d’Or avec une large avance sur le deuxième. (Photo FIM)

Solide leader de la course depuis la fin de la matinée, le GMT94, emmené par Niccolo Canepa, Mike di Meglio et David Checca, s’impose au Bol d’Or 2017. Le Champion du Monde en titre commence au mieux la saison 20172018. Derrière, la BMW n°13 du team Wepol crée la surprise.

Au terme d’une superbe bataille en fin de course, le Honda Endurance Racing et la Fireblade n° 111 grimpent sur la troisième marche du podium. Yonny Hernandez et Grégory Leblanc peuvent remercier Sébastien Gimbert et son expérience lors du dernier tour de la course !

Bilan à 14h30 : le GMT bientôt sacré, Honda en difficulté !

L’arrivée du 81ème Bol d’Or aura lieu dans moins de 30 minutes. Sur le Paul Ricard, le GMT94 se contente de gérer son avance depuis maintenant plusieurs heures. Il conserve 9 tours d’avance sur son successeur, le team Wepol BMW avec la S 1000 RR n°13.

Nouveau venu sur le podium provisoire, une autre BMW, celle de l’équipe Voelpker. La S 1000 RR n°48 devance d’une dizaine de secondes la Honda 111, qui était encore troisième il y a une heure. Mais le HER revient fort dans les ultimes minutes de course !

Bilan à 13h30 : le GMT94 se rapproche de la victoire, BMW s’invite sur le podium

A 1h30 de la fin du Bol d’Or, il y a encore du changement chez les leaders. Le GMT94 est toujours en tête de la course avec une confortable avance de 11 tours. La R1 de tête vient d’effectuer son 26ème arrêt au stand, Niccolo Capela en reprenant le guidon pour la suite. Ca sent bon pour les hommes de Christophe Guyot !

En revanche, la Honda n°111 du team officiel japonais connait quelques difficultés en cette fin de course. Déjà deux passages aux stands de quelques minutes avec, à chaque fois, démontage des carénages. Résultat, c’est la BMW n°13 du team Wepol qui s’empare de la deuxième place provisoire.

Le temps est toujours au beau fixe sur le circuit Paul Ricard et la température est de 17,5 degrés.

Bol d'Or départ
Le 81ème Bol d’Or ouvre la saison 2017/2018.

11h10 : CHUTE DE LA HONDA DE TETE, LE GMT94 REPASSE DEVANT !

Dans son 576ème tour de course, la Honda n°5 de l’équipe F.C.C TSR, leader de la course depuis plusieurs heures, a chuté au virage n°3. Le GMT94 reprend donc les commandes du Bol d’Or, à un peu moins de 4 heures de l’arrivée. L’équipe de Christophe Guyot vient de prendre une sérieuse option sur la victoire car la Honda officielle du team HER qui la deuxième place est actuellement à 3 tours. Reste à voir si tout se passe bien pour la R1 de tête.

De son côté, le pilote F.C.C TSR Alan Techer, actuellement sur les voies de sécurité, tente de ramener la moto au box.

Bilan à 9h45 : Les hommes de tête dans la même minute

Ce dimanche matin, les hommes de tête se tiennent dans un mouchoir de poche. La Honda n°5 devancant d’une minute la R1 du GMT94. Le team officiel Honda, sur la Fireblade n°111, est relégué à deux tours. Tout reste à faire sur les dernières heures de course !

Bol 2017 matin
Tout reste à faire au matin sur le circuit Paul Ricard ! (Photo FIM)

Résumé de la nuit

Comme souvent, la nuit a chamboulé le classement au Bol d’Or. Bien en tête de la course hier soir, le SERT connait un premier pépin un peu avant 23h. Lors d’un passage au stand, la Suzuki n°2 est reste immobilisée plusieurs minutes pour un changement de plaquettes imprévu.

De quoi laisser le temps à Mike di Meglio de s’emparer de la tête de la course sur la Yamaha 94 du GMT, suivie de près par la Honda n°5 du team F.C.C TSR, Vincent Philippe sur la Suzuki n°2 (SERT) et Yonny Hernandez pour le Honda Endurance Racing team (n°111).

Dans cette bataille à quatre, le SERT connait une autre difficulté peu avant minuit, avec un problème d’axe de roue arrière. La Honda n°5 reprend alors la tête de la course vers minuit, juste devant le GMT94, qui récupère les commandes en milieu de nuit, sans jamais parvenir à distancer ses adversaires.

Mais 2h39, une pénalité est annoncée contre la Yamaha n°94, qui aurait coupé la ligne blanche. Une aubaine pour le team F.C.C TSR Honda, qui revient donc en tête, un peu avant 3h du matin.

En Superstock, la Yamaha n°333 du team Valtaïs est contrainte d’abandonner après une chute en soirée.

A 7h du matin, il ne reste plus que 34 motos en course.

Bilan à 22h45 : Le SERT prend le large…mais le GMT94 revient fort

Début de la nuit au Castellet. Sur la Suzuki n°2, le SERT prend le large depuis quelques heures sur le GMT94. Après un écart ayant grimpé à plus de 50 secondes, le team Yamaha revient fort. A 22h45, l’écart n’est plus que de 24 secondes. Pas de changement aux 3ème et 4ème places, où les deux Honda des teams F.C.C TSR et HER continuent leur course sans encombre.

Le début de nuit a en revanche été fatal à la Yamaha n°7 du YART, contrainte à l’abandon vers 21h30. La chute de Nozané en début de course a probablement eu raison de la R1.

Bol 2017 nuit
La nuit est tombée sur le circuit Paul Ricard mais le temps reste sec. (Photo François Lemaur)

D’ou vient l’appellation “Bol d’Or” ? Pour le savoir, cliquez ici.

Bilan à 19h30 : le SERT et le GMT94 dans un mouchoir de poche

Bol d'Or nuit
La nuit devrait faire considérablement baisser la température. (Photo François Lemaur)

Alors que la nuit tombe doucement sur le Paul Ricard, la bataille fait rage pour la première place. Le SERT et le GMT94 tournent à environ deux secondes d’intervalle et s’échangent la première place. Les ravitaillements et les changements de pilotes se suivent sans heurts. Deux Honda suivent derrière, le team privé F.C.C TSR toujours devant le team officiel HER.

En Superstock, le grand favori Yamaha Valtaïs a chuté. La R1 n°333 est actuellement dans les stands, en cours de réparation.

Bilan après 2h30 de course : le GMT94 et le F.C.C TSR devant

Ca bouge pas mal chez les hommes de tête. A noter d’abord, la chute de Kohta Nozané sur la Yamaha n°7 au 50ème tour de course alors qu’il était 4ème sur la piste. La Safety Car est intervenue. Le pilote du YART a ramené la moto au box mais paraissait sonné par sa chute. Toutefois, il semble aller bien et a laissé le guidon à ses coéquipiers.

Le GMT94 et le F.C.C TSR se disputent donc la tête de la course, à 2 secondes d’intervalle. Derrière, le SERT est 3ème à moins d’une minute, suivi par la Honda officiel du HER (n°111).

Bilan après 1h de course : casse moteur pour la Kawasaki de tête !

Renversement de situation dès les premiers tours au Paul Ricard ! Après seulement 17 tours de course, Randy De Puniet, en tête de la course, ramène sa Kawasaki n°11 au stand. Verdict : casse moteur ! C’est donc une grosse tuile pour le team Kawasaki SRC, largement dominateur depuis le début des essais et auteur de la pole position.

C’est donc la Honda n°5 (team F.C.C TSR) qui prend les commandes du Bol d’Or, après avoir effectué un arrêt aux stands. Derrière, la bataille fait rage entre le YART (Yamaha) et le SERT (Suzuki) pour la deuxième place. le Champion en titre GMT94 est 4ème, suivi par le team Honda officiel (n°111).

Départ

Le départ de la 81ème édition du Bol d’Or a été donné ce samedi à 15h sur le circuit Paul Ricard. Auteur du meilleur tour en course jusqu’à présent et détenteur de la pole avec ses coéquipers Mathieu Gines et Fabien Foret, Randy De Puniet a rapidement placé la Kawasaki n°11 (team SRC) devant. Après 25 minutes de course, l’équipe F.C.C TSR Honda (n°5) est deuxième et le SERT (n°2), troisième.

Bol d'Or 2017 départ
Le départ de la 81ème édition du Bol d’Or a été donné ce samedi à 15 heures. (Photo François Lemaur)

METEO

Bol 2017 météo
La météo semble clémente pour ce 81ème Bol d’Or. (Photo François Lemaur)

Six heures avant le départ ce samedi, les concurrents du Bol d’Or roulent déjà sur le circuit Paul Ricard. Pour ce warm-up, la météo est au beau fixe. Le temps devrait resté ensoleillé pour ce week-end de course mais les variations de températures devraient être importantes. La gestion de la température des pneus s’annonce compliquée pour la nuit prochaine.

LES QUALIFICATIONS : Kawasaki SRC en pole

Kawazaki SRC 2017
Le team Kawasaki SRC partira de la première place ce samedi. (Photo FIM)

En bonne posture depuis le début des essais du Bol d’Or 2017, le team Kawasaki SRC s’est sans surprise emparé de la pole position ce vendredi. A seulement trois dixièmes, le YART n’est pas loin des hommes de têtes, tandis que la Honda n°5 du team privé F.C.C TSR s’empare de la troisième place.

 Après la deuxième séance de qualifications de vendredi, il n’y avait plus guère de doute sur les premières lignes de la grille de départ du Bol d’Or 2017. C’est donc le team Kawasaki SRC qui s’élancera de la pole position. Mathieu Gines, Randy de Puniet et Fabien Foret ont enregistré un temps cumulé de 1″58.609. Mention spéciale à l’ancien pilote MotoGP pour son temps personnel établi à 1″57.532.

Un team privé en 3ème place

Derrière, le YART a profité de la dernière journée de qualifications pour s’emparer de la deuxième place, à peine trois dixièmes derrière le team Kawa. Le podium de la pole est complété par un team privé. Il s’agit du F.C.C TSR Honda, avec la Fireblade numéro 5. Le SERT s’élancera pour sa part de la quatrième position. Enfin, le champion du monde en titre, le GMT94, n’a pas pu mieux faire que le sixième temps.

L’équipe Yamaha Viltaïs en grande forme

En Supertsock, le team Yamaha Viltaïs a confirmé sa grande forme de l’an passé. Auteur de la pole position dans sa catégorie, la Yamaha 333 partira neuvième sur la grille.

BOL D’ARGENT

L’épreuve amateur réservée aux roadsters de moyenne cylindrée s’est déroulée ce vendredi après-midi sur le circuit Paul Ricard. Comme l’an passé, Frédéric Besnard et Maxime Caillet, du team Maxxess 63, l’ont emporté sur leur Triumph Street Triple RS. Une victoire à l’arrachée car au terme des 3 heures de course, ils devancent Frédéric Chapelain et Sébastien Lager, de l’équipe Ul’team Bike, d’à peine deux dixièmes. Egalement sur leur MV Agusta Brutale 800, le team Scuderia Motos, composée de Christian Dupuy et Julien Vezzuti, termine 3ème.

BOL CLASSIC

Après une première victoire lors de la manche de nuit, qui s’est déroulée vendredi soir, Matthieu Lagrive et Bruno Le Bihan l’ont emporté sur l’épreuve du Bol Classic. A noter que dans la foulée, Matthieu prend également le départ du Bol d’Or en catégorie EWC. Le Français court au sein du team Motor Events, sur une Honda CBR 1000 RR.

Vos avis