Les Français de H-Ker veulent se lancer dans le championnat du monde e-Power

Si vous avez pu trouver Moto Journal en kiosque malgré les perturbations de distribution, vous aurez pu lire le compte rendu de notre expérience en championnat du monde e-Power au guidon d’une Zongshen électrique en ouverture des 24 Heures du Mans, le 7 septembre dernier.

Une expérience singulière au guidon de l’une des machines les moins performantes du maigre plateau, mais qui a tenu la distance sur les 10 tours que durait la course, pour décrocher une 5e place finale. Il s’agissait du premier engagement dans une course officielle de vitesse électrique d’un pilote français, et c’était trois mois avant que la société française H-Ker ne présente officiellement son prototype de moto électrique de vitesse Luciole à la presse, en présence de la FFM.

C’est en prenant les commandes de la Luciole après cinq tours effectués par le pilote d’endurance Christophe Michel que votre serviteur, qui avait donc participé à la course e-Power, s’est rendu compte que la moto élaborée par Yves Kerlo en collaboration avec l’industriel Xavier Huille, possédait des reprises (couplées à une autonomie suffisante pour accomplir 10 tours au Mans) plus importantes que la Zongshen engagée au Mans.

Après en avoir touché quelques mots à Yves Kerlo, concepteur de cette moto électrique mais jusqu’ici réticent à l’idée de s’engager dans un championnat du monde officiel de peur d’être largué, celui-ci a visiblement été convaincu par la perspective d’exister de manière officielle, ainsi que le souhaitait notamment Xavier Huille, conscient de l’intérêt de cette représentation pour la recherche de nouveaux budgets. Jusque-là, seuls des projets américains (Mission R, Lightning, MotoCsysz, Brammo, Zero,…), allemands (Münch, EPO) ou chinois (Zongshen) fournissaient la grille de départ e-Power (classement final ici).

En effet, le lendemain de la présentation de la moto sur la piste congelée du circuit Carole, Yves Kerlo nous faisait savoir que  “l’un de [ses] objectifs parallèles est bien évidemment la participation aux épreuves e-Power, avec cette JBB virtuelle. Mais pas avant l’été dans le meilleur des cas,” livrant en prime un dessin réalisé par un jeune designer stagiaire “vraiment proche de ce qu [‘ils veulent] faire“. Vous aurez reconnu le train avant si particulier imaginé par Jean-Bertrand Bruno (JBB), qui équipe la fameuse Metiss qui se distingue en Endurance et sur laquelle Yves Kerlo travaille parallèlement à ses projets électriques. Une manière de “brancher” la passion moto par les deux bouts (de la prise…).

Vous trouverez le compte rendu complet de l’essai de la Luciole dans Moto journal du 20 décembre prochain.

(Photos David Reygondeau, Bruno Des Gayets et Dum 1. Illustration Jeremy Faraud)

Vos avis

  1. Jeepeeh le 18/12/2012 at 13 h 22 min

    Ca tombe pile, tenez nous au courant sur toute la ligne, après une batterie d’efforts la connection semble prise et il ne nous faut pas rester statique devant ce projet haute tension.

    P’tain ! J’viens d’pèter un fusible.

  2. phil 900 le 18/12/2012 at 10 h 13 min

    Vraiment chauvin nous !!
    Contre l electrique mais tous mes encouragements à cette équipe !

  3. pol le 16/12/2012 at 20 h 13 min

    bonne chance à cette équipe bien de chez nous

  4. Sylv'1 le 16/12/2012 at 18 h 03 min

    Plutôt encourageant !