Marvin Musquin, roi du Supercross de Paris-Lille 2016

Délocalisé pour la troisième année au stade Pierre Morroy de Lille, le Supercross Paris-Lille a encore une fois tenu toutes ses promesses en termes de courses et de spectacle. 

Marvin Musquin (KTM Red Bull n°25) a dominé les deux finales du Supercross.
Marvin Musquin (KTM Red Bull n°25) a dominé les deux finales du Supercross. (Photo P. Haudiquert)

De nombreux pilotes au Supercross pour faire le show

Les pilotes étaient nombreux sur la grille de départ pour se disputer le titre de « roi du supercross de Paris-Lille ». Parmi les têtes d’affiche, les américains ont bien évidemment fait le déplacement avec Justin Barcia (51, vainqueur en 2010 et 2013), Malcom Stewart (47) et Christian Craig, qui est entraîné par David Vuillemin.

Mais ce n’est pas sans compter sur les Français qui sont venus bien sûr en force pour disputer la couronne. Entre autres, Marvin Musquin (25, 3eme du championnat US 450 de motocross). Mais également Romain Febvre (461, 4eme du championnat du monde de MXGP). Et même Cedric Soubeyras (120).

Grosse attaque de Justin Barcia sur sa Suzuki 51.
Grosse attaque de Justin Barcia sur sa Suzuki 51. (Photo P. Haudiquert)

Pour cette première soirée, le spectacle était vraiment au rendez-vous. A coup de bloc pass, de passage dans les woops à bloc et d’intérieurs sanglants. C’est Marvin Musquin qui finalement s’est imposé dans la catégorie SX1 lors de cette première soirée. Et avec la manière. En remportant la manche qualificative ainsi qu’en dominant la superpole. Mais également en sortant premier du premier tour pour conserver cette place. Le tout durant les 18 tours. Il s’est également permis de signer le meilleur tour en course en 38,716.

Marvin Musquin, sur la plus haute marche du podium du Supercross

Je savais que le départ serait très important, et en virant en tête j’avais pris un premier avantage. La piste était très technique, et piégeuse en certains endroits donc il fallait être précis et vigilant ; j’ai réussi à ne pas faire d’erreurs et à tenir une bonne cadence pendant toute la finale. Je suis super heureux de m’imposer, le public a été génial avec moi et dimanche on va essayer de continuer sur cette lancée.

L'Américain Malcom Stewart a régalé le public avec son style tout en force.
L’Américain Malcom Stewart a régalé le public avec son style tout en puissance. (Photo P. Haudiquert)

En SX2, c’est le Français Florent Richier qui remporte la manche de samedi soir. Longtemps second, il mettra 13 tours à doubler Thomas Do (qui finit second). Il réussit à s’emparer de la première place et ne plus la lâcher. Yannis Irsuiti complète le podium.

Christian Craig a terminé troisième de la seconde finale qui a eu lieu le dimanche.
Christian Craig a terminé troisième de la seconde finale qui a eu lieu le dimanche. (Photo P. Haudiquert)

Dimanche après-midi, sans surprises, Marvin Musquin a remporter la seconde finale. Parti en tête, il ne lâchera donc plus cette position durant les 18 tours, creusant un écart allant jusqu’à 10 secondes. A l’arrière, ça bagarrait beaucoup plus avec un Malcom Stewart qui partait à la faute à six tours de l’arrivée, laissant le podium à Justin Barcia et Christian Craig.

Marvin revient sur son week-end

Je suis vraiment très heureux de mon weekend, de mon agressivité, de ma moto, de mon pilotage sur cette piste très technique. Cette terre ici est unique, il fallait s’y habituer et cela a été de mieux en mieux au fil des roulages, j’ai pu jouer avec la moto. Jeune cette épreuve me faisait rêver, aujourd’hui je suis le King, ce n’est que du bonheur. C’est la quatrième course de rang ou je monte sur le podium, ça fait du bien.

En difficulté lors de la première manche de SX2 (11eme), Brian Hsu a finalement remporté la seconde manche devant Florent Richier et Yannis Irsuti.

 

Par Matthieu Cayrol

 

Vos avis