Interview Tom Pagès : “environ 8 h de moto par jour”

De retour de Madrid où il a triomphé pour la quatrième fois consécutive dans le cadre des Red Bull X-Fighters, le prince français du FMX Tom Pagès est passé par la rédac de Moto Journal pour une interview retransmise en live sur notre page Facebook. Le champion nous a livré ses projets d’avenir et a répondu à nos/ses fans. Découvrez les extraits de cette interview à lire en entier dans Moto Journal spécial vacances, en kiosques mercredi 20 juillet. 

Interview Tom Pagès : "environ 8 h de moto par jour"
Interview Tom Pagès : “environ 8 h de moto par jour” (Photo Pierre Orluc)

Tom Pagès, tu viens donc de remporter les Red Bull X Fighters, qui ne se sont déroulés cette année que sur une date, fin juin à Madrid. S’il y avait eu d’autres épreuves, tu n’aurais peut-être pas été prêt, car tu t’es blessé ?

Oui, c’était compliqué cette année, parce que j’ai tenté un petit challenge : l’enduro du Touquet en début d’année. Ça m’a pris un bon mois de préparation, et la semaine avant l’enduro, je me suis luxé l’épaule. Ensuite j’ai eu deux mois de convalescence. Entre l’arrêt et la rééducation, il a fallu passer un peu de temps, près de trois mois sans la bécane, et ça a été compliqué de revenir.

Tu as dû mettre les bouchées doubles ensuite, ça représente combien d’heures sur la moto dans les derniers temps ?

Les derniers temps, c’était assez incroyable, je n’ai jamais passé autant de temps sur la moto, environ trois heures le matin et trois heures l’après-midi. Et cela tous les jours. J’arrive sur le terrain à 9h, je commence à me préparer, et vers 9h30-10 h, je suis sur la moto jusqu’à 13 h. Après, je vais manger et à partir de 15 h jusqu’à 19 h, je suis sur la moto. C’est très long.

Combien de mois de préparation ont été nécessaires pour préparer ta dernière figure, le front flair ?

J’ai commencé cette figure avec une autre rampe que celle que j’ai aujourd’hui, qui est étudiée pour. J’ai eu beaucoup de mal à la finaliser, mais je n’ai fait que cela dès que je suis revenu de ma blessure en avril. J’ai sauté tous les jours avec la nouvelle rampe. Quand tu apportes une innovation, c’est compliqué, parce que ton niveau va s’écrouler d’un côté si tu travailles spécifiquement une figure de l’autre côté, parce que tu es obligé de passer trop de temps sur cette figure. Mais pour gagner Madrid, il n’y avait pas le choix il fallait une nouvelle figure. Donc, j’ai pris ce risque, en sachant que c’est compliqué de travailler en même temps les autres figures pour faire un run complet sans faire d’erreur. C’est passé très juste à Madrid, parce que je suis tombé à l’entraînement sur un volt, que je connais pourtant très bien. Mais le faite d’en faire moins m’amène à faire des erreurs.

Interview Tom Pagès : "environ 8 h de moto par jour"
Interview Tom Pagès : “environ 8 h de moto par jour” (Photo Lionel Beylot)

Tu es en train de nous dire que tu veux clôturer l’épisode FMX ?

Ce n’est pas clôturer le FMX. Cela fait 10 ans que je fais de la compétition, aujourd’hui je pense avoir fait le tour. C’est comme certains pilotes qui retournent sur le même terrain depuis 10 ans pour les mêmes courses, il leur faut chercher de nouveaux challenges. Moi, mon challenge, ça va être de trouver de la performance. Toujours dans mon sport, le freestyle, mais en apportant de nouvelles figures. Mais si je veux innover constamment et encore plus, ça va me prendre encore plus de temps et c’est trop pour continuer à travailler des runs complets. Je ne pense pas pouvoir être compétitif pour gérer tout cela en même temps.

L’interview de Tom Pagès est à lire en entier dans Moto Journal spécial vacances, en kiosques mercredi 20 juillet !

 

 

Cindy Belpalme

Vos avis