1re et 2e étapes : premières escarmouches, premiers jardinages

Après une première étape péruvienne de mise en jambes, les choses sérieuses ont commencé pour les concurrents du Dakar 2013. Qui ont encore 8 000 km de piste devant eux.

Pour sa première incursion au Pérou, d’où il s’est élancé le 5 janvier 2013, le Dakar 2013 a fait le plein de spectateurs venus découvrir les 459 concurrents moto, auto et camion qui se sont élancés pour plus 8 500 km de course jusqu’à Santiago du Chili, qu’ils atteindront le 19 janvier.

La très nombreuse foule présente à Lima a pu assister à la victoire du Chilien Francisco “Chaleco” Lopez dans la première étape.

Francisco Lopez 1ère étape Dakar 2013
Le Chilien Francisco Lopez a remporté la première étape. La deuxième, dans laquelle il a sérieusement jardiné, l’a relégué loin au classement général. (Photo KTM Images).

Comme lors de l’édition 2012, où il avait également remporté la première étape (avant de devoir rapidement abandonner sur chute), le très rapide pilote chilien, passé entre-temps d’Aprilia à KTM, a donc tenu à marquer d’entrée ses prétentions. Il devance d’une seconde à peine le Hollandais Franz Verhoeven et de 5 secondes un autre Chilien, Pablo Quinbtanilla, novice sur le Dakar.

Cyril Despres, lui, a choisi de débuter “prudemment” ce Dakar 2013. Le vainqueur en titre finit 5e de la première étape, qu’il décrit comme étant « un long prologue, conçu pour déterminer l’ordre de départ pour la spéciale de demain, et comme toujours avec un pilotage assez tactique. Apparemment, la tactique de Chaleco était juste d’aller aussi vite que possible […]. Finalement j’ai tout simplement décidé de rouler à un rythme normal pour terminer 5e, ce qui me semble une bonne place pour demain ».

Cyril Despres départ Dakar 2013
Cyril Despres, à droite, en compagnie de son porteur d’eau, le Portugais Ruben Faria, sur le podium de départ à Lima. (Photo M. Maragni/KTM Images)

Oui mais voilà, pour Cyril Despres, la deuxième étape n’a pas tout à fait pris la tournure qu’il souhaitait.

Après avoir ouvert la piste pendant une bonne partie de la journée, le Français a terminé seulement 12e. Il faut dire qu’il a quelque peu “jardiné” dans une étape comportant beaucoup de navigation.

« Aux environs du kilomètre 53, nous sommes allés trop loin vers la droite et nous nous sommes dirigés dans la mauvaise vallée, explique Despres. J’aurais dû faire plus confiance à mon instinct… » Le temps de revenir sur la bonne piste, Cyril perd gros et finit à plus de 10 minutes du vainqueur du jour, l’Espagnol Joan Barreda Bort, qui remporte la deuxième victoire d’étape de sa carrière.

Résultats

1re étape,  5 janvier : Lima-Pisco (liaison 263 km. Spéciale 13 km)

1. F. Lopez (Chili, KTM) ; 2. F. Verhoeven (Hol, Yam) à 0’01 ; 3. P. Quintanilla (Chili, Hon) à 0’05 ; 4. Cabrera (Chili, Kaw) à 0’11 ; 5. C. Despres (F, KTM) à 0’13 ; 6. D. Casteu (F, Yam) à 0’15… 

2e étape, 6 janvier : Pisco-Pisco (liaison 85 km. Spéciale 242 km)

1. J. Barreda Port (E, HVA) ; 2. J. Pedrero (E, KTM) à 3’16 ; 3. M. Fish (Aus, KTM) à 5’53 ; 4. R. Faria (Por, KTM) ; 5. K. Caselli (USA, KTM)… 7. D. Casteu… 11. O. Pain (F, Yam) ; 12. C. Despres… 

 

Classement général provisoire

1. J. Barreda Bort  ; 2. R. Faria à 5’36 ; 3. J. Pedrero à 6’36 ; 4. D. Casteu à 6’58 ; 5. C. Despres à 8’50…

Retrouvez tous les classements ici.

Pierre Orluc

Vos avis