Yamaha MT-09 SP 2018 : remède salvateur

Z’avez vu la belle fourche anodisée or ? C’est l’un des signes distinctifs de la version SP de la MT-09 ? Elle est mieux, elle a du bleu… mais ça n’est pas tout !

Par Xavier de Montchenu et Rémi Darodes – Photos Yamaha

La Yamaha MT-09 SP 2018 en bref

  • 115 ch
  • 193 kg avec les pleins
  • 10 500 €
  • Amortisseur Ohlins
  • Coloris particulier
  • Dispo printemps 2018
Yamaha MT-09 SP
Grâce à sa fourche clinquante, on la repérera à 10 km cette nouvelle Yamaha MT-09 SP !

Cette année, Yamaha nous a pondu une MT-10 encore plus méchante, plus affûtée et, surtout, mieux équipée en termes de châssis. C’est la même recette qui a été appliquée à la MT-09, dont la première évolution sérieuse a été lancée également en 2017. SP chez Yamaha, acronyme de Sport Performance, c’est le suffixe réservé à un petit nombre de modèles bénéficiant d’un traitement spécial. Et ça commence par le look via la déco spécifique maison gris-bleu jantes bleues repris des R1M et MT-10 SP.

Yamaha MT-09 SP 2018
La SP se reconnaît au premier coup d’œil à sa déco silver blu calquée sur celle de la MT-10 SP et à ses suspensions Ohlins. Nul doute que cette montée en gamme sera appréciée des fans du modèle.

Ce coloris référencé silver blu carbon se complète par un discret marquage sur le réservoir (le logo MT-09 a disparu du cache plastique derrière la fourche) et un revêtement de selle plus soigné à double texture et surpiqûre bleue. Autre modification de style propre à ce modèle, le guidon alu a cédé sa place à un élément noir, tout comme les leviers de frein et d’embrayage, noirs également. Enfin, dernier changement que le pilote aura loisir d’observer de très près, le tableau de bord. S’il ne change pas sur la forme, il évolue sur le fond – au sens propre – avec un affichage clair sur fond noir plus élégant mais, surtout, plus lisible, y compris en pleine lumière.

Un détail, qui change tout..

 

Un nouveau combiné

Alors tout ça c‘est bien joli, c’est valorisant, mais ça ne suffit pas à ranger la SP dans le rang des modèles “plus”. La Yamaha change véritablement de standing en s’équipant de suspensions Ohlins (marque sous contrôle de Yamaha). Quand on sait que le talon d‘Achille de la MT-09 vient justement de son amortissement, spécialement sur mauvais revêtements, on se dit que le gain sera net et sans bavure. Devant, la fourche dispose bien sûr de tous les réglages possibles avec compression et détente hydrauliques ajustables. Alors que du côté du combiné suédois, on parle d’un tout nouvel élément spécialement conçu pour la MT-09 SP avec de nombreuses possibilités de réglage, facilement accessibles, pour affiner son comportement en termes de stabilité et de confort. On n’en sait pas plus mais on peut faire confiance à Ohlins pour découvrir une moto plus rigoureuse en mode sportif.

Yamaha MT-09 SP
Avec ce nouveau combiné Ohlins spécialement conçu pour la MT-09 SP, le comportement devrait singulièrement s’améliorer. A noter que les réglages restent ici manuels et non pilotés.

Pour le reste, les amateurs du roadster “Dark Side of Japan” seront en terrain connu avec le moteur CP3 de 115 ch, le châssis alu, la boîte commandée par quickshift, les modes moteur, le contrôle de motricité, l’éclairage à leds et au cœur de tout ça, le caractère bien trempé et mélodieux de la mécanique. Côté prix, on table sur un surcoût de 1 500 €, soit 10 500 €, sachant que la MT-10 SP coûte 2 000 € de plus que la version normale, mais a des suspensions pilotées.

Vos avis