Hesketh Valiant Supercharged : un café-racer de 210 ch !

Après la “24” de 2015, voici la Hesketh Valiant. La marque anglaise continue de renaître timidement de ses cendres en produisant, au compte-goutte, des café-racer à la finition exemplaire et aux bicylindres généreux. A votre avis, combien cube le twin de la Valiant ?

Hesketh Valiant Supercharged compteur
L’instrumentation de bord est bien plus succinte que sur la “24”. (Photo Hesketh)

Dans le cercle très fermé des constructeurs autos qui ont, un temps, développé une F1, Hesketh a également tenté l’aventure dans le monde de la moto de série. Dans la discipline reine de la course automobile, Hesketh Racing a participé à six saisons entre 1973 et 1978. Ce n’est qu’à l’issue de cette aventure, tout de même ponctuée de quelques podiums et une victoire au GP des Pays-Bas 1975, que le fabricant se lance dans le 2-roues.

La Hesketh V1000 voit le jour en 1981, et donnera naissance à quelques variantes comme la V1000 Vampire en 1982 ainsi qu’une V1000 Vulcan. L’histoire s’arrête dans les années 1990, avant de reprendre en 2015 avec la “24” (voir galerie), portant donc le nom de la F1 de James Hunt dans les années 70. Symboliquement, elle ne fut produite qu’à 24 exemplaires.

Hesketh 24 studio 3/4 avant droit
La 24 a signé la petite renaissance de Hesketh en 2015. (Photo Hesketh)

2 litres et un compresseur pour emmener la Hesketh Valiant

En 2017, Hesketh revient une nouvelle fois sur le devant de la scène avec sa Valiant. Le look est un peu différent de la “24” mais le principe du gros roadster dépouillé façon café racer, animé par un énorme V-twin, est bien là. En l’occurrence, il s’agit pour la Hesketh Valiant d’un gros bicylindre de 2 100 cm3, refroidi par air, et équipé d’un compresseur !

Résultat, la Hesketh Valiant affiche une puissance de 210 ch et un couple qui approche les 30 mKg ! Autre prérequis pour ces productions anglaises : une qualité de fabrication exemplaire. Pour un peu moins de 60 000 €, la Hesketh Valiant est largement fournie en carbone, s’équipe quand même d’une selle en cuir surpiqué et de jantes boulonnées.

Vos avis

  1. zinzin le 12/01/2018 at 13 h 35 min

    Je voudrais pas cracher dans la soupe mais plutot que de nous sortir des bécanes de 200cv à des tarifs prohibitifs ;ne vaudrait il pas mieux revenir à des motos un peu à taille humaine ,j’entends par la une cylindrée raisonnable et un poids contenu .

  2. Maurice Mukula le 11/01/2018 at 16 h 58 min

    Bonjour Messsieurs, cela me fait autant de plaisir, je suis un transporteur a moto en RDCongo, voulez-vous nous exposer un echantillon a transporter trois ou quatre personnes securisant et adapter a nos conditions climatiques? merci.

  3. Michel M. le 31/12/2017 at 10 h 38 min

    Vraiment pas un exploit de sortir 210 ch d’un 2100 cm3 équipé d’un compresseur. Quant au reste, c’est du niveau de préparateur type Deus Ex Machina sans plus. Cela ne justifie pas à mes yeux 60000€.

  4. Rockster le 28/12/2017 at 18 h 15 min

    Vraiment sublime, préparation au top…