Norton V4 RR : l’hyperbike anglaise copiée sur celle engagée au Tourist Trophy

Depuis 2012, Norton engage un prototype à moteur V4 au Tourist Trophy, la célèbre course sur route qui se déroule sur l’île de Man. Et depuis la même époque, le constructeur britannique fait savoir qu’il à l’intention de produire une version routière de cette moto. La voici enfin !

La V4 RR est une véritable sportive motorisée par un V4 inédit de 1200 cm3 (photos Norton)
La V4 RR est une véritable sportive motorisée par un V4 inédit de 1200 cm3 (photos Norton)

V4 1200 cm3

L’attente en valait la peine. La nouvelle sportive Norton s’annonce en effet spectaculaire. A commencer par un moteur V4 inédit. Ce bloc se distingue de celui d’origine Aprilia qui équipait les prototypes Norton engagés au TT. Ses deux bancs de cylindres sont ouverts à 72° et non pas 65°, et avec des cotes de 82 x 56,8 mm, le V4 Norton atteint les 1200 cm3. Une première pour une sportive 4 cylindres ! Le bloc embarque aussi une alimentation par double injecteurs et une admission à longueur variable. Et avec un taux de compression élevé de 13,6 : 1, les chiffres de puissance et de couple annoncés par Norton n’ont rien d’incohérents. La V4 RR devrait ainsi dépasser allégrement les 200 ch à 12 500 tr/mn et 13,6 mkg à 10 000 tr/mn. Prometteur !

l'ensemble des carénages comme le réservoir font appel à la fibre de carbone.
L’ensemble des carénages comme le réservoir font appel à la fibre de carbone.

Partie-cycle sportive

La Norton ne se repose pas seulement sur ce bouilleur impressionnant. Elle devrait canaliser toute sa rage grâce à une partie-cycle très sérieuse. Le cadre consiste en quelques tubes d’aluminium qui semblent frêlent, mais le moteur participe largement à la rigidité de la moto. La géométrie s’annonce dans les standards des sportives les plus affutées, avec un angle de colonne réglable (établi par défaut à 23,9°), un empattement de 1430 mm et un monobras oscillant dont le point de pivot est réglable. L’équipement est à la hauteur et confié à Öhlins pour les suspensions (fourche NIX 30 et amortisseur TTX GP) et à Brembo pour le freinage avec des disques de 330 mm. On note qu’en option, la Norton V4 RR peut recevoir des jantes BST en fibres de carbone. En série cette fois, on retrouve le matériau composite dans tout l’habillage. Le poids annoncé par Norton est de 179 kg à sec.

L'angle de colonne de direction est réglable. Le superbe té de fourche maintient une fourche Öhlins.
L’angle de colonne de direction est réglable. Le superbe té de fourche maintient une fourche Öhlins.

Électronique complète

L’électronique n’est pas en reste puisque la Norton embarque un énorme tableau de bord en couleur dont l’écran fait 7 pouces de diagonale. La moto est aussi à la page en termes d’assistances électroniques et inclut des contrôles de wheeling, de motricité, un launch control, un shifter up & down, un régulateur de vitesse, trois cartographies au choix, un système de démarrage keyless et un système d’acquisition de données très complet. La sportive Norton sort donc le grand jeu et offre tout ce que les hyspersport les plus en forme du moment proposent, l’originalité et un soupçon de couple moteur en plus. Tout cela se paye cher, le prix annoncé pour obtenir l’un des 250 exemplaires produits étant de 28 000… livres sterling. Soit environ 33 000 € à l’heure d’aujourd’hui. Heureusement, c’est bientôt Noël !

Une peinture chromée est disponible en option. Notez les jantes forgées en alu de série.
Une peinture chromée est disponible en option. Notez les jantes forgées en alu de série.

Découvrez en plus avec la vidéo de présentation de Norton sur sa nouvelle V4 RR

Vos avis

  1. alain coudert le 23/11/2016 at 17 h 38 min

    Aucun intérêt , une supersport de plus , c’est tout .
    Le nom de NORTON ne devrait pas être apposé sur ce genre de moto .

    1. Chris le 24/11/2016 at 12 h 36 min

      Alain,

      Ce n’est pas parce que TU n’y trouves aucun intérêt…qu’il n’y en a aucun 😉

      As-tu une idée des victoires de Norton dans le passé ?
      Lorsqu’ils raflaient (presque) tout 🙂
      Je t’invite par exemple à te retourner sur leurs victoires au bol d’or!

      Au final, ça n’a rien d’aberrant et c’est un chouette concept qu’on espère voir très prochainement.

      Magnifique et beau challenge pour la marque.

  2. Guillaume NATIVELLE le 18/11/2016 at 18 h 01 min

    Juste magnifique….