Les voies sur berge de Paris encore et toujours embouteillées

Les derniers chiffres concernant les embouteillages suite à la piétonnisation des voies sur berge de Paris ont été dévoilés hier par la préfecture de police. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne sont pas bons.

Lundi 12 décembre a eu lieu le second comité de suivi de la préfecture de police de Paris sur la piétonnisation des voies sur berge, rive droite, de Paris. Comme on pouvait s’en douter, les chiffres ont montré que les embouteillages ont fortement augmenté. Étant donné qu’ils ne peuvent plus prendre les voies sur berge, les automobilistes et motards prennent des itinéraires de substitution. Ils se retrouvent donc, entre autre, sur la voie George Pompidou, les quais hauts rive droite ou encore le boulevard Saint-Germain. Les temps de trajet sur ces itinéraires ont donc augmenté.

Selon les données recueillies par les capteurs de la ville de Paris, les temps de parcours ont quasiment doublé.

Les voies sur berge de Paris encore et toujours embouteillées
Les voies sur berge de Paris encore et toujours embouteillées. (Photo Moto Journal)

Temps de parcours novembre 2015 vs novembre 2016

  • Concorde –> Henri-IV : 11,9 minutes contre 14,9 (entre 8 heures et 9 heures)
  • Concorde –> Henri-IV : 12 minutes contre 23 (entre 18 heures et 19 heures)
  • Boulevard Saint-Germain : 3,5 minutes de plus le matin et 9 minutes de plus le soir
  • Place de Varsovie –> porte de Bercy : 39 minutes contre 52 aujourd’hui. (aux environs de 18 h 30)

Quels changements pour la pollution à Paris ? 

Après le pic de pollution connu par la région parisienne la semaine dernière, la question qui se pose est de savoir ce que la piétonnisation des voies sur berge va changer pour la pollution. A ce sujet, il a été annoncé qu’Airparif avait prévu 80 capteurs supplémentaires. Ils seront installés afin de mesurer les évolutions de la qualité de l’air à Paris. Cependant, il faut noter que les résultats ne seront pas connus avant mars 2017. A savoir, Ségolène Royal a déjà annoncé différentes mesures anti-pollution en conseil des ministres.

Par contre, un autre changement a déjà été annoncé. La piétonnisation a eu un impact : l’augmentation du bruit le long des quais haut. Bruitparif a en effet noté des hausses entre 1,9 et 3,4 dB.

Cindy Belpalme

Réagir à cet article