Une rétrospective Voxan au Sunday Ride Classic 2017

Pour fêter les 20 ans de l’apparition de la première Voxan, le Voxan Club de France organise une rétrospective au Sunday Ride Classic, sur le circuit Paul Ricard. Le rendez vous annuel des machines anciennes est fixé aux 15 et 16 avril 2017. 

Sunday Ride Classic
Sunday Ride Classic (photo Sunday Ride Classic)

En septembre 1997, la première moto française produite par Voxan est dévoilée. Cette Voxan Roadster est présenté par Régis Laconi sur le circuit Paul Ricard. Elle marque les débuts attendus d’une entreprise française qui fera l’actualité pendant des années. Mais, malheureusement, disparaîtra en 2009, après moult péripéties. Le nom sera toutefois racheté par le fabricant de voitures Venturi l’année suivante, puis une moto électrique Wattman sera présentée au salon de Paris en décembre 2013.

RDV au Sunday Ride Classic 

Pour célébrer ces 20 ans, Voxan club france organise au prochain Sunday Ride Classic (15 et 16 avril 2017) une grande rétrospective. Serons présents les modèles importants de la marque : Black Magic, Café Racer, Scrambler et Street Scrambler, Roadster…

Voxan Scrambler et Street Scrambler
Les Voxan Scrambler et Street Scrambler, telles qu’on les a connues. (Photo Voxan)

Vous trouverez plus d’informations sur le site internet du Sunday Ride Classic.

Quentin Druez

Réagir à cet article

  1. Noan Mousy

    Coooool.

    Malheuresement je serais pas là pour entendre les gros V-twins calés à 72°.

  2. PIBOLO

    Là vous m’énervez, quand on me parle de Voxan, ça me mets hors de moi.
    En effet, c’est la seule marque non-japonaise que j’étais prêt à m’offrir, j’avais essayé le Café-racer et j’étais bien tenté, j’attendais juste une rentrée d’argent quand on a commencé à perler de problème et de cessation d’activité.
    Donc, j’ai acheté un 1250 Bandit, pas mal finalement mais un peu lourdeau, jusqu’au jour où j’ai réussi à faire comme Marquez , c’est à dire à frotter le coude et l’épaule sauf que ça a duré 1 seconde car ensuite tout le reste a frotté puis épave.
    Le dur c’est de voir que Voxan aurait du fournir la gendarmerie et la police en motos, mais que l’état motophobe a continué d’acheter de la BM et de FJR.Dommage, ça aurait pu le faire. Snif, une petite pensée pour Cheval .