Stationnement des deux-roues : "Au meuleur !"

Edito à lire dans Moto Journal n°2080 du 9 janvier 2014

photo

« Eh, il y a des types qui enlèvent un scoot’ juste devant le journal ! » Fabien, not’ expert ès Facebook, me pointe du doigt la scène qui se déroule juste sous les fenêtres de mon grand bureau panoramique (enfin quasi…). De l’autre côté du carrefour, sur le trottoir de RFI/France 24, un type agenouillé s’active avec une meuleuse pour découper un U. La gerbe d’étincelle attire le regard, avant que nous ne distinguions un brassard à son bras. Un homme en uniforme se tient juste à côté de lui, un peu plus loin stationne un plateau où sont déjà entassés l’un sur l’autre trois scooters. « Bon sang, c’est la Police, c’est pas des voleurs ! » Stupéfaction dans notre groupe qui grossit à vue d’œil, toute la rédac’ étant attirée par nos exclamations.

Un violent sentiment d’injustice nous gagne un par un (jambes en coton, cœur qui bat plus fort) à la vue de la scène, alors que Pierre file chercher un boîtier et un objectif pour immortaliser l’action. Un autre éminent membre de la rédaction – dont je tairai le nom – ne peut s’empêcher de balancer un tonitruant « au voleur !  », ce qui a pour effet d’interrompre momentanément le débitage de l’antivol. Un autre, aisément reconnaissable des connaisseurs, sort sa vuvuzela, prêt à réveiller le quartier comme il le fait à chaque fois que le journal est bouclé.

Les clichés sont dans la boîte, Fred (oups…) peut rassembler son souffle et lancer son fameux brâme. Les forces de l’ordre lèvent le nez et scrutent les centaines de fenêtres de ce quartier de bureaux pour identifier les fauteurs de trouble, mais le travail est fait. Le scooter aux bras de fourche bleuis par la flamme est soulevé, puis appuyé sans ménagement sur les trois autres.

On est ulcérés. Les parkings moto sont pleins comme des œufs, les râteliers à Vélib occupent des dizaines de mètres, et le scooter ne gênait nullement la circulation des piétons sur cette large place où stationne régulièrement le camion d’un vendeur de hamburgers ambulants (et dégueus). Pffff.

Vos avis

  1. détécé le 22/01/2014 at 9 h 23 min

    Etes-vous certains que ce n’étaient pas des voleurs ? Se faire remarquer est parfois la meilleure “planque” !

    Sinon, Google Chrome bloque l’accès à votre site.

  2. Boulque le 13/01/2014 at 18 h 45 min

    Faudra que la préfecture de police de Paris nous explique comment la circulaire sur la tolérance du stationnement sur les trottoirs est appliquée. Le préfet se foutrait-il du monde ?

    Faudra aussi que les autorités nous expliquent pourquoi les vélos qui n’ont pas le droit de circuler sur les trottoirs ont eux le droit de stationner sur les trottoirs. Voir la brochette de Vélib qui encombrent les trottoirs.

    Deux poids, deux mesures ?

    Je pense que c’est sous les fenêtres de la préfecture de Paris et de la Mairie qu’il faut aller faire le ramdam !

  3. the13duke le 13/01/2014 at 12 h 15 min

    Suis surpris comme mes potos du forum que les MJ boys ne soient point intervenus … ?
    -1- Vous êtes descendus et ça a bardé, vous osez pas nous raconter. Nous on veut que tu racontes …
    -2- Vous n’êtes pas descendus, j’en suis très surpris, et dites nous donc pourquoi ?
    La presse qui vient filmer photographier les voleurs de l’état, ça aurait fait la UNE de MotoJo à une époque …

    Alors quoi ?

    Moi je descends s’ils font ça devant mon taf, et j’appelle tous mes potes. Grave de bruit, ça suffit à leur faire peur, surtout si ya des photographes … Je sais, ça les empêchera pas de revenir … C’est comme les pigeons, tu claques le pied au sol, ils s’envolent mais … reviennent …
    Pollution …

  4. JM le 13/01/2014 at 11 h 06 min

    Il me semblait avoir lu quelque part, peut être sur MJ d’ailleurs, qu’il était interdit à la flicaille ou autre “fourrièreux” de’enlever un deux roues attaché à un “point dur” sauf en cas de risque majeur. Un spécialiste de la loi, avocat, juge, autre… pourrait il nous renseigner sur le sujet.
    Comme Jeepeeh je trouve que dans le cas présent la presse motojournaleuse a joué petit bras. Le seul contre pouvoir est dans la presse et dans la FFMC pour nous motards.
    C’est pas comme ça que les relations police population va s’améliorer, paraîtrai qu’on ne les aime pas ces bourrins!
    Mort aux cons, que le cul leur pèle et qu’ils aient les bras trop courts pour se gratter!

  5. dav le 13/01/2014 at 8 h 59 min

    sortez les fouches ;;;;

  6. SALONB le 12/01/2014 at 18 h 17 min

    A titre purement informel, le 26 janvier à Paris, il y a la manif “jour de colère” qui fédérera les mécontents de la dictature socialo-capitaliste (à moins que Manuel GAZ ne l’interdise).
    Il y a des bus qui partent de toute la France, c’est peut-être l’occasion et ce sera plus efficace qu’un défilé de bécanes qui épatera les gamins et fera rire le gouvernement. pour finir aux oubliettes.
    Il suffira de trouver un moyen de se démarquer.
    Maintenant ce que j’en dis, mais j’y vais.

  7. ninodelpic le 12/01/2014 at 6 h 20 min

    Je suis écoeuré de voir que chaque jour l’idée d’une nouvelle injustice murit dans l’esprit de nos dirigeant.
    Les enlèvements, PV de stationnement pleuvent en ce moment dans zones où piétons et poussettes ne sont nullement génés dans leurs mouvements.

    Des directives ont dues être données pour plumer un peu plus les citoyens.

    Je suis adherent FFMC et heureusement qu’ils sont là!

  8. Chris le 11/01/2014 at 11 h 44 min

    Il est donc temps de se rassembler une fois de plus le 1er Février à Paris (je ne sais pas si il y a d’autres manifs ailleurs)!!!

    Il me semble que la FFMC coordonne une action…

    A bon entendeur 🙂

    Bonne journée.

  9. Jeepeeh le 11/01/2014 at 9 h 40 min

    Ce qui me surprend dans cette histoire, c’est qu’aucun d’entre vous n’a eut “l’idée” d ‘aller voir de plus prèt, avec un appareil photo, pour connaître les raisons de ce saccage.

    Et si s’avait été vos scooters ou motos, seriez-vous resté impassible ? ? ? ? ? ?

    Avez-vous pensé aux honnètes travailleurs qui revennant de leur job n’ont trouvé que du vide à la place de leur véhicule ? ? ? ?

    Loin de moi de jouer les zorros ou les chevaliers blancs, mais de leurs conneries y’en a ras le bol, sous couvert de leur droit d’autorité ils se permettent tout et n’importe quoi. ils devraient avoir d’autres priorités que d’enmerder le citoyen lambda, mais ça ne rapporterait peut-être pas assez de fric.