Sale temps pour les clavicules des pilotes moto

Pilotes, faites attention, le mois de juillet ne semble pas très favorable aux clavicules. En ce moment, une chute, pas toujours à moto…, égale apparemment une blessure à la clavicule.

C’est vrai, se blesser à la clavicule, c’est quelque chose d’assez fréquent pour les pilotes de moto. Mais, en ce moment, on dirait que c’est impossible de chuter sans se la casser, fracturer ou déboîter… Retour sur un mois de juillet critique pour ces pauvres os appelé clavicules.

Première clavicule à crier “au secours”, celle de Jorge Lorenzo. Le 27 juin 2013, sur le circuit d’Assen, aux Pays-Bas, le pilote Espagnol s’envoie littéralement en l’air avec sa moto. Résultat : double fracture de la clavicule gauche.

Deux semaines plus tard, sur le circuit du Sachsenring, Jorge Lorenzo prend les mêmes et recommence. Nouvel envol du Majorquin qui retombe sur cette même clavicule gauche. La plaque qui devait la maintenir est fichue. Nouvelle opération.

Lorenzo se blesse au Sachsenring
Durant les deuxièmes essais libres du Sachsenring, Lorenzo fait un highside et se blesse à la clavicule gauche. (Photo Gold and Goose)

Ce petit os de la partie supérieure du thorax n’a pas la vie facile, surtout au Sachsenring ! Le lendemain de la chute de Jorge Lorenzo, c’est au tour de Dani Pedrosa de partir en l’air avec sa Honda. Il retombe très lourdement, et, encore une fois, la clavicule gauche en prend pour son grade ! La sienne n’est pas totalement fracturée, plutôt fissurée, mais quand même.

Pedrosa chute en Allemagne
Chute de Dani Pedrosa sur le circuit du Sachsenring en 2013. (Photo Gold and Goose)

Le circuit du Sachsenring, en Allemagne, n’aime vraiment pas les clavicules des pilotes. Le lendemain de cette chute, le dimanche 14 juillet, c’est cette fois-ci un Italien qui va faire frotter sa clavicule : Andrea Iannone ! Contrairement aux autres, le #29 joue la carte de la différence : il ne fracture pas sa clavicule, il se la déboite et ce coup-ci, c’est la droite !

Iannone chute au Sachsenring 2013
Andrea Iannone chute et se déboite la clavicule sur le circuit au Sachsenring

Mais les Italiens ne sont pas les seuls à ne pas faire comme les autres. Côtés Français aussi, on aime se démarquer. Sylvain Guintoli, qui disputera le Superbike de Moscou dimanche 21 juillet 2013, vient d’annoncer qu’il s’était lui aussi déboîté la clavicule. Avec, en plus, un arrachement des ligaments. Mais sa différence à lui, c’est qu’il n’a pas fait ça sur un circuit, ni à moto ! Notre pilote tricolore a chuté à… vélo !

On leur souhaite bien sûr un prompt rétablissement et on leur dit surtout bon courage car 3 de ces 4 pilotes vont tenter de disputer un Grand Prix ce week-end. Chapeau.

 

Cindy Belpalme

Laisser un commentaire à Yannick 63 Annuler

  1. Fatsojudson le 19/07/2013 at 6 h 18 min

    C’est vrai que c’est fragile les clavettes… perso j’en suis à 3 : 2 fois à gauche et une fois à droite…mais une seule fois à cause d’une chute en moto…

  2. Yannick 63 le 18/07/2013 at 9 h 45 min

    Sont solides malgré tout, les pilotes ! Se tauler souvent à plus de 160, même sans rencontrer un mur, un PL ou un rail non doublé, faut se l’encaisser, et avoir la foi pour remonter en selle à l’issue. Bon rétablissement à tous et bon retour aux affaires.