Triumph Scrambler 1200 XC et XE 2019 : coup double

Triumph présente les Scrambler 1200 XC et XE. Deux belles motos qui arriveront en France respectivement en mars et février 2019.

Triumph Scrambler 1200 XE and XC 2019
Les Triumph Scrambler 1200 XE (à gauche) et XC, à droite, sont jolies, très bien finies et très bien proportionnées. (Photo Triumph)

Ce n’est pas une mais deux Scrambler 1200 qu’a dévoilées Triumph à Londres. La marque anglaise a en effet décliné sa nouvelle moto en deux versions : Scrambler 1200 XC et Scrambler 1200 XE. Elles sont officiellement présentées comme “les premières motos multi-usage “Modern Classics” et “Adventure” du segment”… Donc capables de tout faire ou presque : de la route, comme du off-road.

Triumph Scrambler 1200 : un moteur, deux déclinaisons

Commun aux deux motos, le bicylindre parallèle de 1200 cm³, à huit soupapes, refroidi par eau, bénéficie de réglages adaptés spécial scrambler. Il développe 90 ch à 7 400 tr/mn (10 ch de plus que sur la Triumph Bonneville T120). Le couple maxi est de 110 Nm à 3 950 tr/mn. Pour coller à l’esprit, l’échappement double est en position haute.

La Triumph Scrambler XE dispose de six modes moteur : Road, Rain, Sport, Off-Road, Off-Road Pro et un mode personnalisable. Le modèle XC en a cinq. Les mêmes que la XE, mais sans le mode Off-Road Pro.
Triumph Scambler 1200 XE (Photo Triumph)

Triumph Bonneville T120 : premier essai concluant

Côté châssis, Triumph a fait confiance à un treillis en acier avec berceau en aluminium pour les deux motos. Mais des différences existent.

Ainsi, les bras oscillants en aluminium ne sont pas de même longueur sur la Scrambler XC (547 mm) que sur la Scrambler 1200 XE (579 mm). A l’avant, la suspension est confiée à Showa avec une fourche inversée entièrement réglable. Mais les débattements sont différents : 200 mm sur le modèle XC et 250 mm sur le modèle XE. A l’arrière, Öhlins s’occupe de tout avec deux amortisseurs “Piggy Back” entièrement réglables. Mais, là encore, ils débattent sur 200 mm (XC) et 250 mm (XE).

Triumph Scrambler 1200 XC 2019 Green
Triumph Scrambler 1200 XC 2019 en coloris Khaki Green/Brooklands Green, l’un des deux proposés. (Photo Triumph)

Les freins, eux, sont similaires sur les deux motos. Double disque de 320 mm, étriers monoblocs Brembo M50 et maître-cylindre radial à l’avant. Disque e 255 mm, étrier flottant à 2 pistons Brembo à l’arrière. L’ABS est évidemment présent. Mais il est déconnectable à l’arrière sur la XC et optimisé pour les virages sur la XE, tout comme l’antipatinage.

Triumph Scrambler 1200 : environ 15 000 et 16 500 €

Les deux motos sont dotées d’un tableau de bord rond à écran TFT couleur “de deuxième génération”. Mais aussi, en autres, d’un régulateur et vitesse et de joysticks à cinq positions sur les commodos. Ou encore d’un système de démarrage sans clef Keyless. Sans oublier une connection Bluetooth et le “premier système de contrôle GoPro intégré du monde”.

Triumph Scambler 1200 XE (Photo Triumph)

La Triumph Scrambler 1200 XC sera disponible dès mars 2019 en deux coloris bi-tons : Jet Black/Matt Black et Khaki Green/Brooklands Green. La Triumph Scrambler 1200 XE arrivera en février 2019, également en deux coloris bi-tons : Fusion White/Brooklands Green et Cobalt Blue/Jet Black.

Pour l’instant, les prix définitifs ne sont pas connus. Ils devraient tourner autour de 15 000 € pour le modèle XC. Et de 16 500 € pour le modèle XE.

Enfin, un catalogue de plus de 80 accessoires est prévu, ainsi que deux kits :

  • Un kit “Espace” pour « apporter un esprit touring ». Il comprend : sacoche renforcée avec kit de montage, protège-mains, double poignée passager, feux antibrouillard à leds, béquille centrale et tête de fourche avec kit de montage.
  • Un kit “Extrême” comprenant : silencieux Arrow en fibre de carbone (homologués), protection de radiateur en aluminium, bouchon de réservoir de carburant usiné, garde-boue avant haut, renfort de guidon noir, kit de clignotants à leds et kit de relocalisation de feu arrière, extension de béquille latérale, barre de protection en acier inox, grille et enjoliveur de phare.

Vos avis

  1. Michel le 16/11/2018 at 22 h 23 min

    À ce prix, va pas être facile à vendre.
    Et aussi pas facile à acheter 🙂

  2. heuze le 07/11/2018 at 17 h 51 min

    tres belle machine reste encore cher si je gagne au loto pourquoi pas

  3. Patrick le 31/10/2018 at 7 h 59 min

    Prix trop cher. Il faudrait peut etre un peu moins d’electronique. A quoi servent autant de modes de conduite ? Les prix flambent. A quand des motos avec une electronique reduite a tarif raisonnable ?
    Les salaires ne suivent pas…

  4. Patrick le 31/10/2018 at 7 h 56 min

    Il faudrait peut etre un peu moins d’electronique. A quoi servent autant de modes de conduite ?
    Les prix flambent. A quand des motos avec une electronique reduite a tarif raisonnable ?
    Les salaires ne suivent pas…

  5. WHITHEGOLD le 28/10/2018 at 9 h 36 min

    L’esthétique est parfaite sur une T120 ou une T100 , mais trouve que ce scrambler a une ligne déséquilibrée du fait de la tres faible epaisseur de la selle comparé à la hauteur du réservoir. De plus le prix est délirant, Thiumph, attention a ne pas perdre ton âme…

  6. Phil’O le 28/10/2018 at 8 h 59 min

    Tarifs trop élevés… rien ne justifie un prix de base de 15000€, sachant que ce sont des motos évolutives et que les propriétaires vont les personnaliser. Business is business ☹️

  7. Lambiotte le 26/10/2018 at 21 h 31 min

    Trop chère

  8. LaGobetière le 26/10/2018 at 21 h 23 min

    J’ai hâte de pouvoir essayer ces deux modèles en concession, je les trouve superbes.
    Triumph frappe fort.
    Et moi qui allais signer pour un Scrambler de chez BMW…me voilà forcé d’attendre leur arrivées en concession.

  9. O'rub le 25/10/2018 at 15 h 02 min

    Que la Gex soit si chère??

    1. PIBOLO le 27/10/2018 at 14 h 04 min

      Non mais qu’un scrambler assez minimaliste soit au prix d’un gex, c’est limite.
      Mais bon le néo rétro étant fashion il n’en serait rien si le prix n’était pas élevé.

  10. Juju le 25/10/2018 at 11 h 26 min

    Superbe moto, que je ne pourrai jamais me payer…

  11. PIBOLO le 25/10/2018 at 8 h 55 min

    Le prix d’un 1000 gex, si c’est pas un honte.