Nouveauté : MV Agusta Brutale 675, la moto qui donne envie

MV Agusta vient de dévoiler sa Brutale 675, qui sera officiellement présentée au prochain Salon de Milan, dans quelques jours. Cette moto magnifique, qui porte bien la marque de fabrique auquel le constructeur italien nous a habitués avec la famille Brutale, nous l’avions aperçue il y a peu dans une vidéo de teasing plutôt frustrante. La voici donc “en vrai”, construite autour du trois-cylindres de 675 cm3 désormais bien connu (sur la F3).

Ce moteur ultra-compact, développant 113 ch à 12 500 tr/mn avec un couple maxi de 71 Nm à 10 600 tr/mn, fait appel à un système de gestion électronique baptisé MVICS, pour Système de contrôle ingéré du moteur et du véhicule. Le MVICS gère donc la poignée de gaz ride by wire avec les cartographies moteur et le Traction control. Ce dernier possède 8 niveaux d’ajustement.

Le pilote pourra également choisir entre 4 cartographies moteur et même créer une cartographie supplémentaire répondant à ses propres souhaits. Voilà pour l’âme, apparemment bien née !

Que dire… ? Qu'avec la Brutale 675, MV Agusta a une nouvelle fois réalisé un sacré tour de force visuel, mais pas seulement. La motorisation est confiée à un trois-cylindres en ligne développant 113 ch.

Côté corps, c’est-à-dire le design général, MV Agusta a encore fait très fort, avec un travail particulièrement poussé sur l’échappement dont les trois flûtes sont reprises de la F3. Pour sa partie supérieure, le châssis fait appel à un treillis de tubes d’acier. A l’avant, le freinage est assuré par des étriers radiaux Brembo pinçant des disques de 320 mm, avec un maître-cylindre Nissin. Le réservoir contient 17,5 litres. Poids à sec : 163 kg.

Le prix annoncé est de 8 990 €, sous réserve des variations tarifaires imposées par les taxes locales, comme on dit ; il est donc conforme à ce que nous annoncions récemment. Trois coloris sont prévus : rouge/argent, blanc perle/or mat et gris mat/anthracite mat.

Ça donne envie ! Mais il faudra attendre mars 2012, date d’arrivée de la Brutale 675 en concessions.

Bellissima… Le freinage est confié à Brembo pour les étriers radiaux et à Nissin pour le maître-cylindre.
On est dans la famille Brutale, et ce phare le prouve ! On le voit difficilement, mais un petit “3” rouge apparaît dans le “B” de Brutale. (Photos DR)

Pierre Orluc

Vos avis

  1. nori le 07/11/2011 at 10 h 35 min

    Bjr,
    Ouai, la moto est belle… j’ai un petit regret concernant le pot que je trouve vraiement trop cheap. dommage, je coup de crayon est superbe…
    jm

  2. ZeViroleur le 04/11/2011 at 16 h 53 min

    Superbe. Et maintenant, un gros 3-pattes pour concurrencer la Speed Triple? On peut toujours rêver…


    http://www.motovirolo.com : le club des roadsters et sportives de caractère

  3. Tchuss brother le 04/11/2011 at 16 h 06 min

    Magnifique .. le coup de crayon des italiens sera toujours unique et inimitable.
    Le prix est vraiment canon pour une MV, bravo!
    Tout est intelligemment sculpté sur cette moto: le selle effilée, les 3 échappements, le réservoir…

    Même la béquille de maintien en jette !!