Nouveauté : Honda CBR 250 RR, d’abord pour l’Indonésie

Honda a dévoilé une nouvelle moto, la CBR 250 RR. Fabriquée en Indonésie où elle sera d’abord vendue d’ici la fin de 2016, elle devrait arriver prochainement au Japon. Avant l’Europe ?

Elle était une sorte de concept model, comme on dit en anglais, au dernier salon de Tokyo, en octobre 2015 ; voilà la toute nouvelle Honda CBR 250 RR dévoilée le 25 juillet 2016.

Une moto construite autour d’un tout nouveau bicylindre en ligne de 250 cm3, évidemment refroidi par eau et à quatre soupapes et double arbre à cames en tête. Si aucune information n’est donnée quant à la puissance (entre 35 et 40 ch ?), les gaz sont contrôlés par une poignée ride by wire, trois modes de gestion moteur différents étant par ailleurs proposés – là encore sans plus de précision.

(Photo Honda)
Lignes tendues et racées, la Honda CBR 250 RR 2017 est une jolie moto. (Photo Honda)

Côté partie-cycle, le cadre de la CBR 250 RR est lui aussi nouveau, tandis que le bras oscillant, en alu, est dessiné pour réduire la largeur au niveau de la double sortie d’échappement.

La suspension avant est confiée à une fourche inversée dont on ne connaît pas le diamètre ; l’arrière est suspendu par un amortisseur réglable en précharge (5 positions). Le freinage est confié à deux simples disques : de 310 mm de diamètre à l’avant et de 240 mm de diamètre à l’arrière.

Côté esthétique, la nouvelle Honda CBR 250 RR, très inspirée du concept model de Tokyo, est conçue dans la droite ligne sportive de la lignée CBR.

(Photo Honda)
Le carénage anguleux abrite une double optique à phares à Led. (Photo Honda)

Telle quelle, la Honda CBR 250 RR sera fabriquée et d’abord vendue en Indonésie, marché où ce genre de moto est très prisé, d’ici fin 2016. Ensuite, Honda annonce l’arrivée de la moto au Japon.

Et l’Europe ? Pour l’instant, pas de précision, mais on verrait bien, en 2017, une version 300 cm3, parfaite pour le permis A2 et pour lutter contre les Kawasaki Ninja 300 , KTM RC 200 et RC 390, mais aussi Yamaha YZF-R3…
Pierre Orluc

Vos avis