Nouveau look pour la Yamaha MT-07 2018

Attendue depuis plusieurs mois, la version “Ténéré” de la Yamaha MT-07 sera l’une des stars du Salon de Milan. Mais sur le stand Yam’, elle pourrait partager la vedette avec sa matrice restylée. Car la MT-07 2018 devrait faire peau neuve, comme le prouve ce photomontage de nos confrères d’AcidMoto.

Yamaha MT07 2018 montage Acid
Lifting de rigueur pour la MT-07, quatre ans après sa sortie. (Photomontage par AcidMoto)

On a beau être une guest-star, il faut savoir se remettre en question pour rester au-dessus de la mêlée. La Yamaha MT-07 l’a bien compris, et nous réserve donc quelques surprises en cette rentrée 2017. Outre une version suréquipée de sa variante Tracer, baptisée Tracer 700 GT et révélée il y a quelques jours, la moto la plus vendue en France (3 246 ex. entre janvier et août 2017) devrait en effet subir un gros lifting au Salon de Milan.

Plutôt que d’attendre le rendez-vous italien, prévu entre le 9 et le 12 novembre, nos confrères suisses d’AcidMoto ont imaginé la tronche de la MT-07 2018. On observe donc, en point d’orgue, l’arrivée d’un bloc à quatre optiques fortement inspiré de la MT-10.

Yamaha MT07 2018 face avant
Le nouveau bloc à quatre optiques pourrait être la principale nouveauté sur le roadster japonais. (Photomontage par AcidMoto)

Un stand Yam’ bien fourni à Milan

Il y aurait également du nouveau du côté du tableau de bord, avec un compteur revu. Côté dynamique, la MT-07 2018 pourrait proposer un contrôle de traction et plusieurs cartographies moteur. Réponses sur le stand Yamaha de Milan, où les yeux devraient aussi être braqués sur l’inédite MT-07 Ténéré, surprise en tenue de camouflage au début de l’été.

Vos avis

  1. titous06 le 15/10/2017 at 6 h 19 min

    Salut
    Cet optique est très laide…

  2. bob razovski le 12/10/2017 at 7 h 42 min

    Cette tendance à s’inspirer des insectes !

    Yeux multiples, mandibules, exosquelettes… On est passé du stade de la moto félin ou squale à la moto insecte.

    Pour les jeunes motards, doit y’avoir un côté poétique à chevaucher un cafard, une araignée ou une mouche. L’influence Harry Potter peut-être ?

  3. David savat le 11/10/2017 at 1 h 19 min

    Je la trouve particulièrement laide avec cette optique qui rappelle ce qui s’est fait de pire en terme de tuning sur les mobylettes des années 90.
    J’ai cru voir une photo issue d’un vieux Mob Chop

  4. Pierre le 10/10/2017 at 8 h 49 min

    Elle était si belle … avant.

  5. Tonolan-06 le 09/10/2017 at 20 h 52 min

    Beurkkkkkk. Quel dommage de faire de si bonnes moto avec une esthétique aussi ….. repoussante.
    Perso la gueule de la bécane vaut autant que ce qu’elle à dans le ventre.
    N’y a t’il que les italiens qui savent faire de belles motos. Il faut envoyer quelques ingénieurs nippons (ni mauvais) en stage dans les écoles de style italiennes.

  6. Joe le 09/10/2017 at 15 h 55 min

    Et voilà, encore une… horriblement laide ! (Surtout la face avant)
    Yamaha se fourvoie grandement avec des designs « manganèsques » comme celui-ci tout comme Kawasaki il y a quelques temps déjà.
    Après, ils (Yamaha, Kawasaki, etc…) ne doivent pas se plaindre que ça ne se vende plus après les 2 premières années de commercialisation.
    Triumph, Ducati, Honda, peut-être aussi Moto Guzzi et Aprilia, voire même Royal Enfield & Cie s’en « frottent les mains » et ne sont pas prêt à voir leurs propres ventes baisser.