Les motos électriques Energica arrivent en France

Ça y est, les Energica, belles motos électriques italiennes, débarquent en France. Elles ont de la gueule… et des watts !

L'Energica Eva, un pur streetfighter électrique! Ici dans sa version de base (Ph. Energica Motor)
L’Energica Eva, un pur streetfighter électrique! Ici dans sa version de base (Ph. Energica Motor)

Energica est une marque italienne de motos électriques, basée à Modène, dans le fief de Ferrari. Après une exposition des derniers modèles au dernier salon de Milan, la marque intensifie sa distribution.

Et bonne nouvelle, elles arrivent en France, en région parisienne déjà, chez Tendance Roadsters (Levallois, 92), concessionnaire habitué des très classiques Royal Enfield et Mash !

C’est quoi Energica ?

Cette marque italienne de moto électrique a été créée en 2014 par le groupe CRP, acteur dans de nombreux domaines du sport mécanique comme la F1, le bateau ainsi que l’aérospatiale.

Mais le prototype de l’Ego, la sportive de la marque, est née en 2010 dans le but de participer au Championnat européen de Moto Électrique. Après deux ans de compétition, l’équipe eCRP commence à développer, via la base de compétition, une machine homologuée pour la route.

Le premier bébé est annoncé en 2013, soit un an avant la création de la marque. Si c’est pas fortiche ça ! En 2015 était annoncée l’Eva, un roadster sportif développé sur la même base.

L'Energica Ego, modèle prometteur, puissant et bien équipé, construits sur la même base que l'Eva. (Photo Energica Motor)
L’Energica Ego, modèle prometteur, puissant et bien équipé, construits sur la même base que l’Eva. (Photo Energica Motor)
L'Energica Eva, modèle prometteur, puissant et bien équipé, construits sur la même base que l'Ego. (Photo Energica Motor)
L’Energica Eva, modèle prometteur, puissant et bien équipé, construits sur la même base que l’Ego. (Photo Energica Motor)

Comme vous le savez, un moteur thermique et un moteur électrique sont très différents. Un thermique a besoin de beaucoup de pièces en mouvement et doit tourner a certain régime pour développer toute sa puissance !

C’est pour cette raison que les moteurs sont parfois creux en dessous d’un certain régime, puisque la puissance n’est pas disponible. Ce qui est le parfait opposé du moteur électrique qui offre immédiatement la puissance et pousse de manière linéaire jusqu’au régime maxi.

L’autre avantage de cette nouvelle moto électrique, c’est que c’est la seule a avoir la prise Fast Charge qui permet de gagner 80 % de batterie en seulement 30 minutes. Sinon la recharge normale assure 80% en à peine 4 heures.

Energiques, ces Energica !

Les deux machines sont assez proches et pourtant très différentes. L’Ego, la sportive donc, dispose d’un mapping plus puissant avec 136 chevaux. Elle développe 195 Nm de couple pour une vitesse maxi annoncée à 240 km/h.

L’Eva quant à elle, développe 95 chevaux pour 170 Nm et pointerait aux alentours de 200 km/h. Quand on  connaît le niveau de performances d’une Zero SR de 67 ch (qui dépote sérieusement !), on frémit à l’idée de prendre en mains ces machines plutôt réussies esthétiquement.

Ces machines sont lourdes : elles pèsent environ 280 kg, à cause des grosses batteries.  Un cadre treillis équipe l’Eva et l’Ego, qui peuvent recevoir deux finitions différentes pour les suspensions : un ensemble amortisseur Bitubo/fourche Marzocchi et une paire de Öhlins, qui bien sûr, font grimper la facture de plus de 1000 €.

Pour alléger au mieux le châssis, et l’embellir, des jantes OZ en aluminium forgées sont disponibles au catalogue. Le carbone s’invite largement sur les Energica puisque qu’on retrouve celui-ci sur 95 % de l’habillage.

Enfin, belle surprise aussi avec la fourche inversée. Les gros étriers radiaux Brembo monoblocs, le gros bras oscillant renforcé

Les deux machines débutent à 25 400 €. Elles peuvent grimper jusqu’à 32 600€ une fois équipées des plus belles options du catalogue.

 

Par Blaise Huchet (avec X. de Montchenu)

Vos avis

  1. Cédric le 22/07/2017 at 14 h 15 min

    Pas prêt de trouver beaucoup d’acheteur….trop lourd, trop chère avec un autonomie de 200km!!! Quand ils pourront faire une moto de moins de 250kg, ne dépassant pas 20 000 euros et avec une autonomie de 400 km, on commencera à y poser un œil! Meme si le carburant augmente les thermiques seront rentable encore pour un bon moment! Bon début mais faut faire mieux!

  2. Mas le 01/06/2017 at 14 h 48 min

    Bonjour à tous autonomie 200km environ trop peux pour un prix explosif !….

  3. the13duke le 01/06/2017 at 10 h 32 min

    Pouah ?!?
    Oui, mais …
    Mais je serais curieux d’essayer.
    Mais 280kg pour une moto, c’est honteux en 2017, même électrique gna gna gna,donc ça ne sera pas pour moi, sûr de sûr !
    Et puis le prix, l’est pas sportif ni écolo…
    Joooke !

  4. Lau le 01/06/2017 at 9 h 11 min

    POUAH !!!