BMW R 1250 GS 2019 et R 1250 RT 2019 : nouveau boxer

BMW lève le voile sur les nouvelles GS et 1250 RT :  légères évolutions de surface et une grosse révolution dans la culasse.

BMW R 1250 GS 2019 et R 1250 RT 2019
BMW 1250 GS et RT: hormis le moteur les changements sont discrets.

La plastique des nouvelles GS et 1250 RT n’évolue guère. En revanche, côté mécanique, les changements sont d’importance. Le nouveau flat allemand passe ainsi de 1170cm3 à 1254 cm3 et hérite d’une admission variable. Cela lui permet de gagner 11 ch (136 ch) et 2 mkg de couple, et ce, à des régimes plus bas (14,4 mkg à 6250 tr/min) !

BMW R 1250 GS 2019 et R 1250 RT 2019
Comparaison des courbes de puissance et de couple entre le 1200 et le 1250.

Admission variable

Mais surtout, BMW a équipé son moteur d’un tout nouveau système d’admission variable : le ShiftCame. Un système inédit en moto qui se distingue par son arbre-à-came d’admission mobile longitudinalement, dont les cames sont “doublées”, présentant deux profils différents.

BMW R 1250 GS 2019 et R 1250 RT 2019

FONCTIONNEMENT :

A rythme tempéré et sur des régimes moteurs raisonnables l’arbre-à-came d’admission reste sur sa position initiale, en présentant le profil de ses cames le plus doux. Lorsque l’intensité de l’accélération du pilote s’accentue significativement et que le moteur monte en régime, un actuateur fait coulisser l’arbre à came et présente alors les profils les plus agressifs de ces fameuses cames “doublées”. (^VOIR MONTAGE^)

AVANTAGES :

  • un meilleur répondant à bas et moyen régime grâce aux “petites cames”
  • une puissance à la hausse sur les hauts régimes grâce aux “grandes cames”
  • une optimisation de la consommation
  • une meilleure régularité de fonctionnement

BMW R 1250 GS 2019 et R 1250 RT 2019

Mais ce n’est pas tout, les “profils doux” de ces cames doublées sont différents d’une came à l’autre ! Le but étant de décaler légèrement les temps d’admission afin de créer un tourbillon, favorisant le mélange air/essence et donc la combustion.