Nouveauté moto 2017 : Kawasaki Z 1000 R, plus sportive et confortable

Cette année, Kawasaki a décidé de faire évoluer sa Z1000. Elle devient : la Z1000R ! Cette nouvelle moto suit le concept Sugomi. Entièrement compatible Euro 4, elle arbore une teinte Noir Metallic Spark et Gris Metallic Graphite soulignée de touches vertes. 

Cette nouvelle Kawasaki Z1000R est équipée d’un moteur quatre cylindres en lignes de 1 043 cm3 à refroidissement liquide.

Un look soigné

La Z1000 R se distingue immédiatement par son coloris inédit mêlant noir, gris et liserés vert. On note aussi l’apparition d’une selle estampillée d’un ‘Z’. Une petite touche qui la différencie de l’ancien modèle. C’est à la fois plus discret et tout aussi sportif que les coloris un peu criards de la Z1000. Enfin, les plus observateurs noteront l’autocollant Öhlins appliqué sur la boucle arrière…

 

Nouveauté moto 2017 : Kawasaki Z 1000 R, encore plus méchant
Nouveauté moto 2017 : Kawasaki Z 1000 R, encore plus méchant. (Photo Kawasaki)

Équipement haut de gamme

La Z1000 R reçoit un amortisseur Öhlins S46DR1S équipé d’une molette de réglage de pré-charge déportée. Ce combiné haut de gamme devrait apporter plus de confort et d’efficacité, la Z1000 standard souffrant précisément d’un amortissement un peu sec. Kawasaki offre aussi à sa Z1000R des étriers monoblocs Brembo M50 (les même que sur la H2R !). Ils sont d’autre part associés à des durites tressés offrant une meilleur feeling.

bg_z1000rr_angle4_v1

Caractéristiques techniques de la nouvelle Kawasaki Z1000R

Moteur

  • Type de moteur : Quatre cylindres en ligne 4 temps à refroidissement liquide
  • Cylindrée : 1,043 cm³
  • Alésage x course : 77 x 56 mm
  • Taux de compression : 11.8:1
  • Système de soupapes : Double ACT, 16 soupapes
  • Système de carburant : Injection: Ø 38 mm x 4 (Keihin) avec papillons secondaires ovales
  • Système de démarrage : Électrique

Freins et suspensions

  • Freins, avant : Doubles disques en pétales semi-flottants de 310 mm. Deux étriers monoblocs radiaux à 4 pistons opposés
  • Freins, arrière : Simple disque en pétales de 250 mm. Etrier à simple piston
  • Suspension, avant : Fourche inversée de 41 mm avec ressorts supérieurs, réglage progressif en compression, détente et précharge
  • Suspension, arrière : De type Back-link horizontale avec amortisseur à gaz. Détente : réglage progressif

Performances et transmission

  • Puissance maximale @tr/min : 142 ch {104,5 kW} / 10,000 tr/min
  • Couple maximal en Nm : 111 N•m
  • Consommation de carburant : na
  • Emissions de CO2 : NA
  • Transmission : 6 rapports
  • Entraînement final : Chaîne scellée
  • Rapport de réduction primaire : 1.627 (83/51)
  • Rapports de première vitesse : 2.600 (39/15)
  • Rapports de seconde vitesse : 1.950 (39/20)
  • Rapports de troisième vitesse : 1.600 (24/15)
  • Rapports de quatrième vitesse : 1.389 (25/18)
  • Rapports de cinquième vitesse : 1.238 (26/21)
  • Rapports de sixième vitesse : 1.107 (31/28)
  • Rapport de réduction finale : 2.867 (43/15)
  • Embrayage : multidisques à bain d’huile, manuel

Châssis et Dimensions

  • Type de cadre : Doubles tubes, aluminium
  • Chasse : 101 mm
  • Débattement de la roue avant : 120 mm
  • Débattement de la roue arrière : 122 mm
  • Pneu, avant : 120/70ZR17M/C (58W)
  • Pneu, arrière : 190/50ZR17M/C (73W)
  • Angle de direction G/D : 29° / 29°
  • L x l x H : 2,045 x 790 x 1,055 mm
  • Empattement : 1,435 mm
  • Garde au sol : 125 mm
  • Capacité de carburant : 17 litres
  • Hauteur de selle : 815 mm

Vos avis

  1. GAY D le 06/11/2016 at 15 h 11 min

    Bravo, pour une fois, vous mentionné l’absence de régulateur de vitesse. Il serait tant que les constructeurs y pensent alors que la moindre petite automobile en est équipée. J’ai dû opter pour une FJR afin d’en disposer. Je ne regrette pas car, sur les long voyage (1250 km quand je vais voir mon fils), ce n’est que du bonheur.