MondialMoto V5 : entre rêve et spéculation

L’italien MondialMoto entrevoit de produire une sportive de 1000 cm3 propulsée par un moteur 5 cylindres en V. Rêve ou spéculation ? 

MondialMoto V5R et V5S
Pourquoi le V5 est le meilleur moteur jamais conçu ? Réponse plus bas.

MondialMoto V5R et V5S en bref :

  • Moteur : 5 cylindres en V
  • Puissance : environ 200 ch
  • Poids : 179 kg
  • Prix : V5R = 35 995€ / V5S = 27 995€
  • Deux versions : une R aux jantes et cadre carbone, une S aux jantes et cadre alu
  • Périphériques prestigieux : Brembo®, Oz® et Ohlins®
  • Présentation officielle : EICMA 2019
  • Lancement espéré : 2023.
MondialMoto V5R et V5S
La V5S optera pour un robe grise moins agressive que le rouge racing de sa sœur R.

Rêve ou réalité ?

La toile s’embrase et c’est l’ingénieur italien Antonio Mattarollo qui est à l’origine de l’étincelle. Il promet de produire une sportive 1000 cm3 autour d’un inédit V5, qui reprendrait l’intégralité des caractéristiques techniques moteur de la MotoGP Honda RC 211 V de Valentino Rossi, du début des années 2000. Les premiers dessins de production ne semblent pas encore être sur table, pourtant les réservations sont déjà ouvertes à hauteur d’une dizaine de milliers d’euros. Mr Mattarollo annonce que 2,5 M € d’investissement ont d’ores et déjà été recueillis, et qu’il est en recherche active d’une équipe complète de développement et de production.

MondialMoto V5R et V5S
Nous ne disposons à l’heure actuelle que de quelques ébauches.

Pourquoi un V5 ?

“Le V5 de ma Honda RC 211 V est le meilleur moteur que j’ai jamais essayé”, confiait Nicky Hayden en 2006 à notre reporter de Grand Prix, Thomas Beaujard. Et pour cause, il s’agit probablement du moteur 4-temps le plus performant jamais conçu, plus encore même que les V4 de GP contemporains, limités et contraints par le nouveau règlement de la Dorna. Avec le V5, Honda a dominé la compétition de 2002 à 2006, en raflant 3 titres constructeur et 3 titres pilote (2 pour Rossi et 1 pour Hayden).

Pourquoi le concept de ce moteur V5 était brillant :

  • Une facilité à prendre plus de tours, grâce à la multiplication des cylindres et donc la réduction de leur course.
  • Une combustion améliorée, grâce à des chambres de combustion plus compacts, qui sont dues à des pistons de plus petit diamètre.
  • Une meilleure centralisation des masses, grâce à l’angle du V qui est resserré à 75.5°.
  • Un équilibrage conservé, grâce au rôle de contre-poids du piston central de la rangée des trois cylindres.
  • Un encombrement et un surpoids contenu, par rapport à un V4, au vu des performances obtenus.

Vos avis

  1. bernard le 11/08/2018 at 14 h 43 min

    Kreidler prépare sa riposte avec un 50cc V8 à cadre en polycarbonate