Les sports mécaniques moins dangereux que la montagne ou les loisirs aquatiques

“Faîtes du Sport”, édito à lire dans Moto Journal n°2052 actuellement en kiosque

Le kayak, plus dangereux que la moto ? A n’en pas douter, au vu des conclusions rendues par la première étude sur les traumatismes mortels lors de pratiques sportives, réalisée par l’Institut national de veille sanitaire. Lors de l’année 2010 sur laquelle porte l’étude, 12 décès ont été relevés en kayak, contre 5 à moto, soit plus du double alors que le nombre de licenciés FFM est deux fois plus important (76 000 amateurs de deux-roues à moteur contre 30 000 pagayeurs).

Comparaison macabre s’il en est, mais qui met en lumière la sécurisation de la pratique de la moto en compétition ou en loisir, bien moins fatale que les sports aquatiques et de montagne, qui rassemblent 149 des 246 décès enregistrés sur l’année 2010 par l’étude, à paraître prochainement dans Le Journal de traumatologie du Sport, nous fait savoir le Figaro, qui le premier a repris ces chiffres.

La BMW de mondial Superbike de Chaz Davies après un crash à Monza. Aussi incroyable que cela puisse paraître, le pilote en est sorti indemne…

Difficile encore de comparer les quelque 2 % de motards dans cette triste comptabilité aux 4 % de pêcheurs, car ces derniers sont près d’un million et demi à prendre le risque de se noyer (la FNPF se targue d’être la deuxième fédération sportive de France derrière le foot), mais force est de reconnaître que l’alpinisme ou la plongée apparaissent comme des activités nettement plus périlleuses que les sauts et la vitesse sur deux roues. Les sports mécaniques dans leur ensemble ont compté autant de disparus dans leurs rangs (23 traumatismes mortels, dont 13 en quad) que les seuls plongeurs (en bouteille ou en apnée), et moins que les … chasseurs (26 balles tragiques).

Marc Márquez au départ de la course MotoGP du Mugello, 48 heures après une chute à plus de 300 km/h. Menton endolori, un moindre mal pour ce genre de crash…

Renseignement pris auprès de la fédé moto, les 5 décès enregistrés en 2010 sont proches de la moyenne annuelle qui est d’environ 6 cas par an, soit un pour 15 200 licenciés, ce qui est nettement moins effrayant que les chiffres sur la route (848 accidents fatals l’an passé pour un parc de 3,6 millions de deux-roues à moteurs, soit un sur 4245).

Pas facile d’en parler, mais bon à savoir.

David Dumain, rédacteur en chef, Moto journal

Les données du crash de Marquez livrées par l’équipementier Alpinestars, dont la combinaison airbag a préservé le pilote de toute blessure. Elle a enregistré plusieurs impacts très courts à plus de 25 G sur les épaules… La sécurité sur les circuits a considérablement évolué ces dernières années, également en tout-terrain avec les colliers de protection cervicaux.

Laisser un commentaire à Mékilékon Annuler

  1. MISTERNOSOCKS le 06/06/2013 at 21 h 16 min

    Par contre pour le rédac chef le risque de percussion de poubelle non évalué.
    Pas dans la grille de(risques).Dommage dans le Pays des stats.
    Plus de risque,il devient ou est au rang des sages Dum One à force d’en prendre
    des vertes et des pas mures.
    Gage pour vous relater les bobos des autres!!!!!!!!!!!.
    .

  2. MISTERNOSOCKS le 06/06/2013 at 21 h 01 min

    Juste pour conforter que la pratique du 2 roues à moteur n’est pas plus risqué que
    d’autres disciplines.
    Au fait DD combien de fractures tibia péronné pour la FFF pour le nombre de licenciés????.
    That’s the question.
    Pas publiés les risques du ballon rond,cause affolement des mères de famille pour
    leurs chères tetes blondes!!!!!!!!!!.

  3. Le Concombre Masqué le 06/06/2013 at 12 h 50 min

    Et on n’a pas la statistique du nombre de Français (et même d’êtres humains) qui meurent dans leurs lits! Je crois qu’y a pas plus dangereux qu’un plumard et j’espère que nos ministres tant soucieux de notre sécurité vont vite réglementer ça…Moi je propose une belle infirmière prête à nous sauver la vie à côté de notre lit et…bon je m’égare un peu là!

  4. lugdu le 05/06/2013 at 13 h 52 min

    arf !

  5. Boulque le 05/06/2013 at 12 h 28 min

    De toutes façons, le sport (si c’en est un) le plus dangereux, reste le “cocooning”. 20000 tués par an environ d’accidents domestiques. On est finalement plus en sécurité sous la mer, ou sur une moto que dans sa maison ou son jardin !

  6. Le Concombre Masqué le 04/06/2013 at 7 h 11 min

    Ben mon cochon! Si tu veux mon avis, avec tous les risques que tu prends Travers de porc, t’es cuit! Ha! ha! ha!

  7. Travers de porc le 03/06/2013 at 15 h 14 min

    Je fais de la moto, de la plongée et de l’escalade.
    Dois-je l’avouer a mon assureur…

    LOL

  8. Le Concombre Masqué le 03/06/2013 at 13 h 11 min

    C’est pas pour autant qu’ils vont mettre des radars à 20m de profondeur mais sur les pistes de ski ça commence à être déjà bien fliqué…. Non, les sports mécaniques seront toujours considérés comme dangereux et les motards seront toujours des blousons noirs sur leurs monstres métaliques, chevaliers des temps modernes sur leurs montures d’acier… Par contre les sports mécaniques quand c’est à Monaco…(qui soit dit en passant est comme nous le savons tous très bien le circuit le moins dangereux de la saison…)

  9. Mékilékon le 03/06/2013 at 5 h 26 min

    Yo!
    CPR tu confonds “plongeur” et “présidente de parti d’extreme droite” , c’est pas sympa ; je te sortirais une vanne dés que j’en aurai l’occasion…^^
    A+

  10. circuit paul-ricard le 02/06/2013 at 23 h 09 min

    sans compter les traumatismes craniens de tous ceux qui plongent dans une piscine vide…

  11. Mékilékon le 02/06/2013 at 18 h 27 min

    Yo!
    Je ne peux que confirmer que la plongée est aussi dangereuse que la pratique de la moto sur piste,sinon plus.
    Parce qu’entre les risques de noyade,de suppression pulmonaire,de décompression,etc…il n’y a pas beaucoup de marge.
    Cela dit je prefere pratiquer ces activités plutôt que de regarder la télé…
    A+