Les sénateurs rejettent encore le contrôle technique moto

Le Sénat a réitéré son opposition au contrôle technique des motos voulu par l’Europe. Et demande au gouvernement français de s’y opposer aussi, « fermement ».

Réunie le 9 juillet 2013 à Paris, la Commission des affaires européennes du Sénat « a réaffirmé, sur proposition de M. Jean‑François Humbert, sénateur UMP du Doubs, son opposition au projet de règlement européen tendant à introduire un contrôle technique périodique sur les motos », projet entériné le 2 juillet 2013 par le Parlement européen.

C’est la deuxième fois en quelques mois que les sénateurs français disent leur opposition à ce contrôle technique pour les motos, puisque cette même Commission des affaires européennes du Sénat en avait déjà rejeté l’idée début octobre 2012.

Dans un communiqué publié le 10 juillet, les Sénateurs demandent au gouvernement, « dans l’optique des négociations qui vont avoir lieu, de continuer à s’opposer fermement à l’introduction du contrôle technique [des motos]. En effet, l’efficacité des contrôles techniques pour la diminution des accidents de motocycles n’est pas démontrée par les études scientifiques menées dans les pays appliquant déjà cette mesure ; les données utilisées par la Commission européenne paraissent provenir de sources ayant un intérêt à l’adoption du texte. De plus, le trafic transfrontalier des motocycles demeure réduit et ne justifie pas d’imposer une règlementation uniforme à l’échelon européen ».

La Commission des affaires européennes du Sénat annonce envisager, «si le texte final contenait malgré tout cette disposition, de proposer au Sénat de lancer la procédure conduisant à la saisine de la Cour de justice pour non respect du principe de subsidiarité ».

Pierre Orluc

Réagir à cet article

  1. Fernandez jerome

    Pas de contrôle technique pour les motos , laisser la liberté au motard

  2. Deus34

    Pour ma par je suis contrôleur dekra et 100% contre le ct moto tous ensemble on y arrivera .

  3. jack

    il n’y a pas que dekra ! axa aussi ,la macif etc… alors vive: la mutuelle des motards ! peut-etre plus cher mais c’est pour les motards et non pour engraisser certaine compagnie !!!!
    il y a autre chose a faire ,comme par exemple reapprendre aux vélos a rouler à DROITE en file indienne ! refaire l’éducation des piétons etc… car quoiqu’on en disent les comportement conducteurs se sont améliorés par contre le reste part en vrille !! a la campagne t’as les cavaliers en plus qui déhambulent !! alors qu’ils ont interdit les vaches et autres sur les routes (et c’est normal !) le gens sont malades avec les phénoménes de mode !!! ils n’ont qu’a retourner a l’époque moyennageuse ! pas d’électricité ,travailler 15h par jour etc..
    la ou on peut gagner du fric ,on s’occupe pas des autres !!!

  4. JM

    Pour ma part c’est fait je ne vais plus chez Dekra pour les CT de ma voiture et mes 3 enfants non plus. En ce qui concerne l’Europe il s’agit des députés et non la commission (c’est pas les mêmes).
    Complètement d’accord pour la participation à une campagne de boycott mais pas seulement contre Dekra il y en a d’autres de ces grandes marques et sous marques.

  5. SALONB

    D’accord avec toi Mathieu, mais le pire, dans cette histoire, ce sont ces salopards de députés européens, qui s’engraissent grâce au lobbying des grandes entreprises.
    Combien DEKRA a posé sur la table pour convaincre certains eurodéputés afin qu’ils sortent une proposition de loi pour obtenir un vote majoritaire.
    Ils sont tous à mettre dans le même sac.
    Il faut non-seulement boycotter DEKRA, mais aussi éviter de revoter pour les mêmes glandus qui vont s’engrais..euh nous représenter à BRUXELLES.
    La FFMC devrait lancer une campagne contre DEKRA, je suis prêt à aller distribuer des tracts devant le centre de CT DEKRA de ma ville.