Les radars fixes bientôt de nouveau signalés ?

Le Conseil national de sécurité routière préconise de signaler systématiquement les radars par des panneaux. Et milite pour la détention d’éthylotests, mais sans sanction en cas « de non présentation ». Au gouvernement de trancher.

Un pas en avant, trois pas en arrière ! Alors que les panneaux signalant les radars fixes avaient commencé à être démontés par le gouvernement de Sarko, ils pourraient être remontés par l’équipe de Hollande. Les nouveaux radars fixes qui seront installés pourraient être systématiquement équipés de panneaux. Et les radars pédagogiques positionnés en amont des radars fixes existants remplacés par des panneaux d’annonce « au rythme des opérations de maintenance ».

Ce sont les premières préconisations du Conseil National de Sécurité Routière, réuni le mercredi 13 février en séance plénière, et que le ministre de l’Intérieur avait réactivé à l’automne dernier.

Une autre préconisation, tout aussi importante, concerne l’éthylotest dont le feuilleton tient, sans mauvais jeu de mots, les Français en haleine depuis des mois. Le CNSR recommande la détention d’un éthylotest par tous les usagers, « y compris les conducteurs de cyclomoteurs », mais sans appliquer de sanction en cas de non présentation. Car, pour lui, les éthylotests en vente ne sont pas totalement fiables.

Bref, on ménage la chèvre et le chou… Et, pour les conducteurs, il y a de quoi perdre son latin, même si la volonté déclarée du CNSR est de privilégier la pédagogie plutôt que la répression.

Voulue à toute force par Sarkozy, l’obligation de posséder un éthyolotest lorsqu’on roule devait initialement entrer en vigueur le 1er juillet 2012, avec des sanctions applicables à partir du 1er novembre suivant. Mais la mesure, très contraignante et à l’efficacité jugée pour le moins douteuse, avait été repoussée au 1er mars 2013, puis sine die (sans date précise) en janvier dernier par le ministre de l’Intérieur.

A celui-ci maintenant de prendre une décision et de suivre ou non les recommandations du CNSR. Sans doute lors d’un Comité interministériel de sécurité routière, prévu prochainement.

Panneau signalisant un radar dans Paris
Ce panneau parisien n’a pas été démonté jusqu’ici… Ça tombe bien, parce que ça évitera le coût de son remontage ! (Photo P. Orluc)

Sur le fond, ces “allers-retours” — un coup j’installe, un coup je démonte, un coup je décide de remonter ; un coup je sanctionne, un coup je décide de ne pas sanctionner — font incroyablement désordre et prêteraient presque à sourire s’ils ne concernaient un sujet aussi capital que la sécurité routière.

Sans oublier les coûts induits : un panneau de signalisation de radar fixe coûte 2 300 € ; l’installation d’un radar pédagoqique, elle, revient à 6 500 €, avec, ensuite, 1 200 € de frais d’entretien annuel.

Et ne parlons même pas de l’obligation, pour les fabricants d’avertisseurs de radars et autres GPS, de ne plus signaler que des zones de danger et non plus des radars…

Pierre Orluc

Réagir à cet article

  1. Radio Orwell

    Et pendant qu’on amuse le petit peuple avec des tours de magie avec les panneaux (hop disparu le panneau, hop et revoilà le panneau), on lance des bagnoles de flics banalisées avec des radars embarqués pour piéger les conducteurs et les faire passer à la caisse une fois de plus !

  2. Jano

    Bien dit, ami Concombre !

  3. Le Concombre Masqué

    N’importe comment y’a un truc chez nous qui fait vraiment parti de notre culture c’est qu’on veut toujours être les meilleurs du monde avec les meilleurs produits fabriqués de préférence en France mais au moment d’acheter on achète étranger car ils font des trucs bien meilleurs que les nôtres…Le problème de Voxan, à l’exception des soucis de jeunesse et surtout du design, c’est d’avoir cru que la culture moto existait vraiment en France… Non! Il aurait malheureusement mieux valut pour eux qu’ils installent leur usine de partout ailleurs et là je pense qu’ils auraient eu une chance! Quel dommage! Il y a de plus en plus de motocyclistes mais pour ce qui est des motards… La dernière manif que j’ai faite en Novembre, nous étions à peine une centaine à repeindre les grilles de la prèf en jaune alors que notre région (Rhône Alpes) et une des plus fournie en « motocyclistes ». C’est vrai qu’il faisait froid ce vendredi soir là…

  4. Mica

    @ Yannick

    Je partage ton écoeurement sur Motobécane et Voxan. Nos élites n’ont tout simplement pas la culture de la moto en France ! Et si on offrait un 2RM à Montebourg ?

    C’est vrai que l’auto c’est bien pratique pour les familles… Mais en même temps, il faut savoir qu’en France, 75 % des déplacements se font avec une personne à bord, et 90 % avec deux personnes au plus à bord.

    Pour régler le problème de l’emport, je suis passé au scooter (avec espace sous la selle et top case), je laisse plus souvent ma voiture au garage et c’est tout bénéfice, en plus du plaisir à rouler, pour mon portefeuille. Je fais du 4 L au lieu de 6,5 L ! Je fais quasiment tout avec, y compris mes courses !

    Je me demande même si je ne vais pas définitivement abandonner la caisse. J’en louerai une, en cas de besoin.

  5. Yannick 63

    1 pas en avant, deux en arrière…. « mes prédécesseurs ont fait de la merde ; j’ai hérité d’une situation catastrophique alors je fais avec ce que j’ai….. » ; ça commence franchement à sentir le réchauffé tout ça ! Quel dommage que bon sens et remplissage des caisses soit si souvent antinomique !
    On notera également la pantomime de pseudo-soutien de l’Etat aux constructeurs auto, alors que MOTOBECANE puis VOXAN n’en ont jamais bénéficié ; pathétique. A part renoncer aux bagnoles, je ne vois plus la solution. Mais comme beaucoup de jeunes pères ne roulant pas en side, se pose pour moi le problème suivant : le plus grand des enfants, c’est sur le guidon ou sur la selle passager ?
    Salutations à tous et toutes

  6. Jano

    Pas besoin de parier, cher Concombre : c’est couru d’avance ! Il suffit de voir pour cela l’exemple du diesel tant vanté par nos pouvoirs publics depuis les années 70 (pas de pétrole, mais des idées !)…

    … maintenant que les 3/4 des automobilistes français en sont équipés, le prix augmente en flèche et on nous apprend (ô miracle !) que c’est mauvais pour notre santé !

    Ceci dit, c’est bien joli de citer nos trois constructeurs hexagonaux dans cette histoire mais, faut-il le rappeler, le gros des ventes en Europe des si vertueux, si fiables, si qualitatifs, si beaux Audi, BMW et Mercedes se fait sur le mazout !
    Autant dire que le lobby est puissant… et qu’on n’a pas fini d’en bouffer, de la fumée noire !

    PS : perso pour continuer à parler « voiture », ma 207 tourne très bien au SP95, et j’aimerais bien ne pas être obligé de lui donner du SP95 E10… car ça aussi c’est une belle connerie écolo-bobo !

  7. Le Concombre Masqué

    Hé oui Astérix! Et le gros mazout qui pue, plébicité par l’état et responsable de 40 000 décès par an dixit l’INSEE… ce ne serait pas un peu lui qu’il faudrait abolir pour avoir moins de pollution? Aie! Ouie! pardon messieurs Peugeot, Renault, Citroên… qui êtes si mal en point…Aie! Ouie! pas sur la tête! Promis je ne dirais plus de mal sur les gentils diesels propres sans lesquels nous ne pourrions plus nous déplacer loin sans laisser notre paye dans le réservoir… mais à 1,50 le litron… commence à être chèro le gasolio!
    Alors vive l’électrique! Hein quoi? Va augmenter de 30% d’ici 2017? Bizarre ça non? Préparez vos bougies (pas celles de vos moteurs…) parce que dans moins de 20 ans l’électricité sera si chère qu’on devrat tous s’éclairer avec! Et la recharge de nos traiteaux électrique coûtera encore plus cher que le mazout aujourd’hui! On parie?

  8. astérix

    pendant se temps le litre d essence 98 obligatoire pour les motos (risque de casse moteur) monte a presque 2 euro