Le championnat moto électrique Moto-e World Cup presque prêt !

Il ne verra le jour qu’en 2019, mais le futur championnat de vitesse de motos électriques, la Moto-e World Cup, remplit peu à peu son paddock et son staff. Après son directeur exécutif, nommé il y a deux jours, on connait aujourd’hui le constructeur qui fournira officiellement les machines.

Energica Ego
C’est la Ego qui servira de base pour les ingénieurs du championnat de vitesse électrique. (Photo Energica)

Depuis 2014 et la naissance d’un championnat de monoplaces électriques nommé Formule E, il y avait fort à parier que son équivalent sur 2-roues existerait un jour. Ce n’est plus une surprise pour personne, la Moto-e World Cup débutera d’ailleurs dès 2019.

Nicolas Goubert directeur Michelin Racing
Nicolas Goubert a été nommé directeur exécutif de la Moto-e World Cup. (Photo Michelin)

La Dorna a d’ailleurs récemment confirmé que Nicolas goubert, actuel Directeur Technique chez Michelin Racing, deviendrait le directeur exécutif de ce nouveau championnat dès février 2018 pour assurer son lancement officiel.

Restait donc à connaitre le fabricant qui fournirait les machines. Depuis aujourd’hui, on sait que c’est Energica, récemment débarqué en France mais connu depuis longtemps pour ces modèles “zéro émissions”, serait le fournisseur exclusif de cette Moto-e World Cup. C’est en particulier le modèle Ego, qui sera retravaillé pour l’occasion.

La sportive de la marque italienne sort actuellement 136 ch pour un poids de 280 kg. S’il paraît difficile de faire augmenter la puissance de l’Energica sans avoir recours à une batterie plus grosse et donc plus lourde, il semble plus probable que les ingénieurs se penchent sur le châssis de l’Ego, afin de lui faire perdre quelques précieux kilos.

Pourquoi pas d’autres constructeurs pour la Moto-e World Cup

Energica est donc pour l’instant le fournisseur exclusif de ce championnat “propre”, mais d’autres marques pourraient à l’avenir s’inviter dans la course. Rappelons qu’en Formule-E, Renault avait eu la primeur en 2014, mais que d’autres constructeurs, à l’image d’Audi, ont débarqué dans le championnat dès la deuxième saison.

Laisser un commentaire à jean philippe Annuler

  1. jean philippe le 20/12/2017 at 1 h 36 min

    Je ne suis pas d’accord, la technologie evolue, heureusement. J’avoue que le bruit me manquera ainsi que passer les vitesses sur ma moto, mais l’evolution existe et les moto d’aujourd’hui ne sont pas celles des annnées 90, certains dises qu’elles ont moins de charactère… L’electrique n’est pas obligatoirement la mort du thermique. Et puis, l’accération en électrique, ca peut être flippant…
    Ce qui m’ennuie dans l’histoire c’est qu’ils auront tous la même moto (?), donc aucune concurance, aucune evolution pour la moto electrique.

  2. Guillaume le 13/12/2017 at 8 h 40 min

    GÉNIAL.

    On pourra dormir entre les courses thermiques.
    Le futur fait peur…..

  3. Lauhow le 12/12/2017 at 21 h 45 min

    Demain Moto-e … après demain Moto-r (pilotée par un robot) et l’année prochaine Moto-pc (course entre PC sur jeu-vidéo)
    Elle reflète à souhait le monde aseptisé et dépourvu de toute âme dans lequel nous sombrons
    Chui pas réac’ … j’aime pô les batteries et les pétoires sans vitesse qui font pas d’bruit