La sécurité routière manipule les chiffres selon ses besoins ?

Les chiffres de la sécurité routière erronés … Erreur ou manipulation ? Telle est la question à laquelle tente de répondre David Dumain, dans l’édito du numéro 2085 de Moto Journal, en kiosques jeudi 13 février.

Depuis plusieurs mois, on entend que les chiffres de la sécurité routière sont en baisse, tant mieux, direz-vous ! Mais il semblerait que la Sécurité Routière joue avec les chiffres comme on jouerait avec une marionnette, en tirant sur les fils pour qu’elle fasse ce qu’on lui demande.

C’est de cette manière que 32 personnes ont complètement disparu des chiffres de la sécurité routière de 2013 à 2014 … Explication par David Dumain

affiches

Mystifications

« Je préfère passer pour un incompétent que pour un malhonnête… » La fulgurance était d’Arnaud Lagardère, soupçonné de délit d’initié et qui n’a pas eu honte de balancer cette phrase pour expliquer la vente de ses actions EADS. La sécurité routière, elle, ne se donne pas la peine d’expliquer pourquoi d’une année sur l’autre, les chiffres de la mortalité routière se transforment comme par enchantement, selon les besoins.

Erreur ou manipulation ? A nous de nous faire une idée, car nous n’avons aucune explication sur la disparition pure et simple de 32 personnes dans leur comptabilité de la mortalité routière pour le mois de janvier 2013. Le communiqué de l’an passé annonçait 271 tués sur les routes de France, passé miraculeusement cette année à 239, à comparer aux 238 de janvier 2014. Ce qui permet à l’organisme de parler de stabilité plutôt que d’une baisse, ce qui sied mieux, vous en conviendrez, à une politique de répression à outrance et à des limitations de vitesses encore plus basses.

Mais les ficelles étaient grossières et le pot aux roses a été découvert, ce qui jette un certain discrédit sur le sérieux de la Sécurité routière. Le manque de sérieux, c’est aussi quand la plus virulente des adversaires de tout ce qui comporte un moteur, Chantal Perrichon, passe du jour au lendemain de 300 à 3 300 « fans » sur sa page facebook de la Ligue contre la violence routière avec une majorité de fans installés à… Tunis ! Niveau crédibilité, on a fait mieux, mais cela n’a pas l’air d’interpeler ceux qui lui accordent une audience démesurée. Le Conseil national de la sécurité routière, par exemple, dont Chantal fait partie depuis 2005, mais aussi des médias comme Le Monde, qui ont clairement pris parti contre auto et moto.

Amusez-vous d’ailleurs à composer « Le Monde + Dakar » dans un fameux moteur de recherche. Deux articles seulement sur l’épreuve 2014, qui ne parlent ni de la victoire de Coma, ni de celle de Roma : un premier pour signaler la mort du pilote belge Eric Palante. Le second est une diatribe d’un certain Stephen Kerckhove intitulé « Rallye Dakar : 35 ans, ça suffit ». Un pamphlet à charge contre France Télévisions, qui accorde trop d’audience aux sports mécaniques. On croit rêver…

 

David Dumain

Laisser un commentaire à tanguy Annuler

  1. Le Concombre Masqué le 12/02/2014 at 18 h 12 min

    Sécurité, routière ou quotidienne, chômage, impôts, on nous ment tous les jours mais comme ça marche…

  2. couic le 12/02/2014 at 16 h 35 min

    @ Laurent

    C’est exactement ça. Payée avec nos sous pour nous emm..der !

  3. Black Motard 59 le 12/02/2014 at 11 h 53 min

    À Philou

    Bien dit

  4. Laurent le 11/02/2014 at 22 h 29 min

    Plus surprenant, autant on trouve facilement le nombre d’adhérents FFMC sur Internet ou le nombre d’adhérents à 40 Millions d’Automobilistes, autant on ne trouve pas celui de la ligue contre la violence routière…ça sent l’association fabriquée à plein nez pour justifier une politique de répression bien rémunératrice.

  5. tanguy le 11/02/2014 at 17 h 24 min

    je ne comprend pas que l’on ecoute cette perichon qui nous casse les burnes depuis des annees etqui ne parle que de restriction mais jamais entendu parlé d’amelioration des structures routiere de sa par ( ex: glissieres tueusent de motard

  6. philou le 11/02/2014 at 16 h 02 min

    si il fallait encore l’expliqué,ceux qui nous gouvernent ( enfin ils essaient !!!!!! ) nous manipulent a leur guise avec l’aide des médias,mais nous ne sommes pas tous des gogos!!!!!,sauf pour payer leur manque de courage et leur salaire,reste a nous la liberté de faire de la moto,