Ethylotest obligatoire pour tous, mais sans sanction

La détention d’un éthylotest est désormais obligatoire en conduisant. Mais son absence ne sera pas sanctionnée… Un décret le prévoit.

Ethylotest, énième épisode… Finalement, après moult revirements, le gouvernement a décidé d’imposer à tous les « conducteurs de véhicules terrestres à moteur » la possession d’un éthylotest.

La mesure est entrée en vigueur le 1er mars 2013, après publication au Journal Officiel du Décret n° 2013-180.

Qui précise toutefois : « Tout en maintenant [l’obligation de posséder un éthylotest], le décret supprime la sanction qui devait s’appliquer, à compter du 1er mars 2013, en cas de défaut de possession de l’éthylotest ».

Ethylotest
Les pouvoirs publics veulent favoriser l’auto-contrôle de l’alcoolémie. (Photo P. Orluc)

Ce faisant, les pouvoirs publics ont donc suivi les recommandations faites par le Conseil national de sécurité routière le 13 février 2013, mais également… retoqué ce qu’avait lâché le ministre de l’Intérieur au journal Le Parisien du 15 février 2013 : « Il n’y a pas pour moi d’éthylotest obligatoire […] », avait déclaré Manuel Valls.

Une manière sans doute de ménager la chèvre et le chou. En clair : ne pas froisser les fabricants d’éthylotests, pendant un temps fort marris que leur juteux marché puisse être remis en cause, et ne pas se mettre à dos les usagers. Tout un art !

Pierre Orluc

 

 

 

 

Réagir à cet article

  1. Boulque

    @ Jo

    Tu n’as pas tort de poser la question. Après les réductions budgétaires de la défense, ce serait bien qu’on s’attaque au budget du ministère de l’intérieur.

    Visiblement, il y a trop de flics, puisqu’ils sont capables d’en mettre dans des méganes qui vont tourner jour et nuit pour chasser du petit excès de vitesse…

  2. jo le trembleur

    Combien ont couté les différentes réunions et les créations de commissions multiples pour en arriver là ?