Edito : Tricératops

A lire dans Moto Journal n°1998, en kiosque à partir du jeudi 19 avril 2012

« Quand je ne l’ai pas en course, je me sens tout nu ». Jérôme ne parle pas de son casque, ni de plaque dorsale, ni d’un grigri quelconque, mais de son collier de protection cervical, qu’il arbore en Roadster Cup depuis plusieurs années maintenant. Du coup, son pote Kevin s’y est mis lui aussi, creusant la bosse de sa combi pour passer le fameux « Neck Brace ».

A l’heure où nous attendons toujours des nouvelles du pilote de mondial Superbike Johann Lascorz, gravement touché aux cervicales, cette option de protection mérite plus que jamais d’être envisagée. Lors de la conférence annuelle de la FFM en décembre dernier, le président de la fédé Jacques Bolle a cependant relativisé le gain « extrêmement faible » de ces colliers rigides, citant les conclusions d’un récent rapport d’étude.

Il n’empêche que plus un gamin en motocross ne roule sans le fameux collier, que les pilotes du Dakar l’arborent aussi et que même en supermotard fleurissent les collerettes rigides ou semi-rigides.

A la veille de participer au Bol d’or (finalement, ça s’est fait…), il m’est alors revenu en mémoire que nous avions un tout nouveau neck brace prévu spécialement pour la piste à l’essai. Embarqué illico et testé dès les premiers essais, il s’est avéré un poil gênant en position « limande », mais je vous raconterai cela en détail la semaine prochaine. Reste que mon nouveau look « tricératops » a interpellé jusqu’aux commissaires techniques, qui au passage ne sont plus censés vérifier que les pilotes portent bien des plaques de protection dorsales…

Pour la protection, c’est donc « up to you » comme aux Etats-Unis. En France, Jean Rochefort dirait peu ou prou « à votre guise »,  même si les hautes instances de la sécurité routière ont leur idée sur la question, ne jurant que par les systèmes réfléchissants. Et pestant contre ces journaux qui, bien qu’ils testent des systèmes de protection, continuent de publier des photos de motos en roue arrière.

 

Vos avis

  1. Jeepeeh le 20/04/2012 at 8 h 30 min

    Eh les gars ! Dans ce numéro j’ai relevé une erreur dans la rubrique : Quelles motos pour les candidats à la présidentielle.
    Dans l’analyse de Dupont-Aignan, choix n°2, faite par le psy, manque de “Bolle”, ne lui jetons pas la “Pierre”, ce n’est pas Henry Fonda qui joue dans le film “Zizi ridé”, mais son fils Peter Fonda accompagné de Jack Nicholson et bien sûr du réalisateur, Dennis Hopper.
    Je vous joins aussi une photo que j’ai prise en 1983 au Mans où on voit Pierre Bolle en très bonne compagnie

    https://picasaweb.google.com/115726595094523518131/LeMans1983?authkey=Gv1sRgCN-M4NrN5JCNvQE

  2. dylan pinel le 19/04/2012 at 18 h 19 min

    magnifik cette article

  3. Impatient le 19/04/2012 at 17 h 38 min

    Je pense qu’il faut laisser vivre les gens avant de penser à leur survie 😉