Edito : Motard normal

A lire dans Moto Journal n°2005, en kiosque à partir du jeudi 7 juin.

Dans un pays où même le Président se dit normal, il est une catégorie de personnes qui n’auront décidément jamais droit à ce qualificatif. Vous me voyez venir, évidemment. « Tu vas quand même pas râler contre la Sécurité routière, quand même, pour une fois qu’ils nous font un clip bien ? »

Ben si, justement. Non que je ne reconnaisse une certaine intelligence à ce spot (pas un clip, Jojo), parce qu’il flatte notre ego en montrant d’abord un motard doté de superbes réflexes pour éviter de non moins superbes embûches routières qui nous sont familières. Mais si le motard était normal, ça se saurait. Et le même qui évite une portière, un passant et plusieurs conducteurs distraits, se fait finalement piéger, c’est ballot, par l’appel de l’inconscience une fois l’horizon dégagé. L’argumentaire se veut sans appel : « A moto, la majorité des accidents mortels a lieu par beau temps, en rase campagne », suivi d’une conclusion accablante : « A moto, le plus grand danger, c’est de penser qu’il n’y en a pas. » La messe est dite : la Sécurité Routière part du principe qu’en chacun de nous réside un Docteur motard et un Mister chauffard et que c’est cela qui peut nous être fatal.

Une nouvelle fois, il convient de saluer la forme du message, qui s’appuie sur le mythe de la double personnalité du motard-Janus, si drôle dans le Joe Bar Team. La version papier de la campagne de la Sécurité Routière utilise d’ailleurs le mot « arsouille », aussi sympathique que familier aux motards, placardé sur une veste en cuir noir (les clichés ont la peau dure).

Sur le fond en revanche, le lien entre le manque de vigilance et les circonstances évoquées par les statistiques est totalement gratuit, et on ne retient que ce message : les motards, aussi doués soient-ils au guidon, ne peuvent s’empêcher de faire les cons, et voilà où ça les mène.

Si le problème n’était que là…

 

David Dumain, rédacteur en chef

 

Vos avis

  1. Jeepeeh le 07/06/2012 at 13 h 05 min

    Bon, ben il faut que je réagisse, le titre me fait bondir, un motard normal ????? Ca n’existe pas !!!!!
    Vous trouvez normal que l’on préfère avoir deux roues alors que quatre roues sont bien plus stables, enfin, c’est ce qu’ils disent ????
    Vous trouvez normal que l’on crève de chaud alors qu’ils sont dans leur boîte à cons avec la climatisation et le téléphone????
    Vous trouvez normal que l’on soit complètement trempés alors que dans leur caisse ils sont au sec et qu’ils déboîtent sans regarder dans leur rétroviseur et sans mettre le clignotant ????
    Vous trouvez normal qu’on se les gèle alors qu’ils sont bien au chaud dans leur boîte de conserve sur roues à écouter la radio tout en règlant leur GPS et en “oubliant” la priorité à droite ????
    Ben si c’est ça la “normalité”, vous en avez un drôle de vision.

    Un motard “anormal” de soixante deux ans .

  2. JD le 07/06/2012 at 12 h 51 min

    Bonjour,
    Ha les statistiques!!!
    “A moto, la majorité des accidents mortels a lieu par beau temps”…
    ça c’est de la statistique, c’est vrai qu’il y très peu d’accidents mortels à moto par temps de neige vu que personne ne roule…
    Il y a aussi “la majorité des accidents a lieu près du domicile de la victime”…mais c’est vrai que je risque moins d’avoir un accident en Sibérie orientale, j’y vais moins souvent…

  3. Crazytriple le 07/06/2012 at 11 h 50 min

    Ce spot est mauvais, comme autant d’autre avant lui. Et comme tout les autres d’avant il est fait par des personnes non motardes, non renseignées et avec comme seule vision des choses une succession de préjugés et de clichés. Il n’y a qu’a voir le motard du spot. Sommes nous tous des hommes en noirs, sur des grosses cylindrées vrombissantes? Quid des motardes? Des motos taxis? Des scooters?
    Et puis c’est quoi cette manière de filmer qui donne l’impression que le motard roule comme un con, accélère comme un débile tout les deux mètres… sans parler du concours de tamponnage de motard en ville, qui parait totalement normal et légitime dans la vidéo, une honte.

    Mais rassurez vous amis automobilistes, car si nos tentatives pour taper le motard on toutes échouées, vous serez heureux d’apprendre qu’il se tuera tout seul une fois la route libre. Hahaha l’histoire fini bien mes amis! quels abrutis ses motards vraiment!

  4. Gilles le 07/06/2012 at 9 h 39 min

    Ce spot à le mérite d’exister mais la morale de l’histoire c’est que le motard est un accroc à la vitesse et qu’il va le payer cher … à contrario pas de conclusions sur l’abruti qui téléphone au volant, le piéton inconscient qui déboule de derrière un camion en dehors d’un passage protégé, du taré qui ne respecte pas la priorité à droite ! Je pense de plus qu’il y a confusion entre les accidents mettant en cause scooters et motos. Cette semaine en ville j’étais arrêté à un feu rouge quand 2 jeunes en scooter ont grillé l’un derrière l’autre le feu rouge ! je les ai rejoint au feu suivant et j’ai demandé à l’un deux si il avait envie de mourrir … il m’a répondu oui ! Tout ça pour dire que nous motards devont composer avec les irresponsables au volant (ou au guidon) et que la police ne doit pas se tromper de cible !!!
    Bonne route à tous malgré tout.

  5. c kiki ! le 07/06/2012 at 8 h 57 min

    En vous lisant, sa fait peur d’etre jeunes… Je me demande se que sa va etre dans 20ans! Déjà que meme sans avoir connus “votre” époque ( les plus de 40ans quoi 🙂 ) je trouve que notre époque est super chiante! J’en parle avec beaucoup d’amis meme non motard de 20ans et ont est tous d’accords pour dire que maintenant les gens sont tellements “sur-protégé” que sa en devient vraiment “débile” pour etre polis! Rien que le coup de la ceinture obligatoire, ok sa sauvent des vies, mais en quoi le conducteur qui ne l’a mets pas doit payer et avoir des points en moins ? C’est sa vie, il en fait se qu’il veut et à se que je sache sa ne nuit a personnes… Comme dit XJR2000 on va nous apprendre a bien se laisser faire! Notre jolie gendarmerie est censé nous protégé, moi elle me fait plus peur que autre choses! Faut pas s’étonner que des gens pétent un cable et face n’importe quoi! Un jour tout le monde en aura raz le bol et j’espére que se jour va vite arriver car je veux vraiment pas faire partis d’une société de moutons/légumes !
    Et pour le spot, sur route, meme si on dépasse la vitesse légale, je pense que la plupart des motards gardent une marge de sécurité largement suffisante, mais que une tonne de gravillon, à 90 ou 120km/H bah c’est le meme résultats… M’enfin les gentils bonhommes bleus et leur boites en acier vont nous sauver la vie sur une ligne droite de 4km où il n’y a aucun danger!
    Gazzzz et désolé pour les fautes..

  6. PIBOLO le 07/06/2012 at 7 h 14 min

    Tout à fait d’accord avec XJR2000, ils vont finir par tout édulcorer pour notre bien.
    Ce qui tue tout dans nos sociétés, ce sont les ligues et les associations en tout genre. Le mécanisme est toujours le même, on créé une nouveauté, les jet-ski par exemple, avec mise en vente sans aucun encadrement. Ça devient l’anarchie, avec son lot de morts et surtout de mauvais coucheurs mécontents qui finissent par monter une association qui met la pression sur les hautes instances avec l’aide des médias.
    Dans la foulée, création de permis, de limites de navigation, de puissance, avec obligation de port d’effets de sécurité. Il y a toujours autant de casse qu’au début, mais le problème est encadré. C’est ce qui compte.
    Il en va de même pour le tabac, l’alcool, les boissons énergisantes,les ski-doo, la moto, les scoots,les téléphones portables, le racisme ou la sécurité routière.
    Même le boulanger qui veut bosser 7 jours sur 7 est emmerdé par une association de boulangers qui l’ont foutu au tribunal parce qu’il n’a pas le droit de travailler plus que les autres.Véridique.
    C’est toujours pareil, chaque fois que quelque chose sera trop libertogène (si le mot existe) il y aura systématiquement des empêcheurs de tourner en rond pour s’associer et nous emmerder.
    Le pire, c’est que les allatoyas de la sécurité routière qui font partie d’une ligue ou d’une association, étaient les premiers à téléphoner au volant, à bouffer, à rouler aussi vite que les autres, jusqu’au jour ou un de leur proche est décédé sur la route. Alors, pour “qu’il ne soit pas mort pour rien”grande citation bateau habituelle, ils sombrent dans l’obscurantisme, sorte de deuil, qui consiste à partir en croisade contre ceux qui roulent comme eux le faisait avant. C’est à dire qu’ils se mettent à faire chier tout le monde de façon obstinée, reniant ce qu’ils étaient il n’y a pas si longtemps.Emmerder le monde n’a jamais ramené personne malheureusement.
    Nous en sommes rendus à subir une société de plus en plus intolérante, surtout envers une certaine catégorie de citoyens solvables que l’on peut persécuter à volonté, pendant qu’une autre catégorie peut se permettre toutes les incivilités et délits possibles en toute quiétude, au nom de la paix sociale.
    Un motard est de prime abord un délinquant, un voyou inconscient, sous la pression permanente de lois liberticides générées par des associations intolérantes ou mercantiles (FF2RM).Le problème de la moto, c’est quelle est un buziness qui ne concerne qu’une petite minorité. Contrairement au téléphone mobile qui lui, bien qu’il soit certainement dangereux, au dire des enquêtes de santé systématiquement remises en cause par une contre-expertise, (étonnant non), génère un tel chiffre d’affaire qu’il ne sera pas possible de faire marche arrière sinon de sortir des lois même nécessaires. Pas touche. aux millions de consommateurs, tapez plutôt sur les motards,ils sont une minorité, c’est pas grave.
    C’est bien triste et inquiétant tout ça.

  7. XJR2000 le 06/06/2012 at 20 h 33 min

    D’accord avec ce bel édito: c’est un beau spot bateau. Ok faut faire gaffe, mais si vous roulez régulièrement à moto, vous le savez depuis la première aventure… Et l’arsouille, si on veut être un peu malin, direction circuit. No stress, tout à bloc, si tu te loupes, c’est pour ta gueule et par ta faute, pas d’excuse. Tu te retrouves face à toi-même sans intermédiaire.
    Donc, ces gros et gras clichés commencent à bien me gonfler, parce qu’en Belgique, c’est idem: un motard EST un danger à lui tout seul ( dans la tête des gens du moins), c’est assez pénible à vivre et à entendre ” ah, vous faites de la moto… “avec le sourire complice genre toi t’es un malade hein!). C’est même gonflant, surtout quand je vois comment conduisent les gens ( et bcp de scoots, je sais je l’ai déjà écrit en commentant cette nouvelle fédé commerciale, la FF2R).
    Rouler à moto est plus dangereux que rouler en voiture, oui, c’est vrai et on le sait. Si seulement tout le monde pouvait être aussi prudent et attentif que les motards, tout irait mieux.
    Bref, gaffe aux obstacles les mecs.
    Vivement les motos normales, qu’on arrête de faire les cons et qu’on rentre dans le rang, ce bordel a assez duré, vite, tous en scoot électrique bridé ( faut pas déconner quand-même) avec traceur GPS qui envoie l’amende tout seul automatiquement si tu as dépassé les 37 km/h autorisés dans la mauvaise section: génial non? en option, la “bécane” s’auto limitera en zone de vitesse limitée, pour pas que t’aies de souci; faut plus rien faire et t’as même une assistance au parking, sans les mains! On pourra même boire et manger dessus ( ou dedans? je sais plus…) bref, vivement que les Mp3 évoluent vers plus d’électronique assistante, voire très chiante. Putain, où on va? ce monde qu’on nous prépare me fait chier! Plus d’indépendance, plus de décision, plus d’auto-critique, plus de réflexion, plus d’attention, plus rien à décider: on va nous apprendre à bien se laisser faire, comme à l’hospice, et on va tout bien avaler, en purée pré-machée… Bon, j’arrête, je vais vomir.
    Là-dessus, vive les carbus et les motos qui puent. Et tous les vieux slogans rock’n roll qui vont avec!

  8. Jean-Philippe le 06/06/2012 at 18 h 03 min

    Pour moi ce spot est une extension de la réalité : je suis énormément plus prudent en ville qu’en dehors. Et les fois ou je ne respecte pas les limitations de vitesses et prends quelques risques (et du plaisir aussi), c’est effectivement bien en dehors des zones urbaines et péri-urbaines…

  9. Olivier le Gersois le 06/06/2012 at 17 h 06 min

    Tout à fait d’accord avec le rédac’ chef sur ce coup. Du politiquement correct, de l’habillé, mais de l’anti-motards quand même.
    De part le fait même de l’intrinsèque liberté qui le caractérise, le motard est plus fragile, plus vulnérable aux dangers de la route. La liberté à un prix que nous acceptons tous, celle de l’absence de carrosserie.
    Le même quidam, au volant d’une sportive à 4roues, va avoir le même comportement. Et parfois le même résultat, mais cela est normal, il est en voiture. Ou ça ne l’est pas, et c’est un “jeune-fils-à-papa-friqué-etc…” qui se moque de tout. Comme le motard. Ou les motards.
    Le plus gros danger du motard n’est pas son comportement mais l’assimilation, le manque de discernement de la population et de ses têtes pensantes aux minorités qui font couler de l’encre.
    Comme on dit, y’en a des biens…
    On est pas prêt de la voir disparaître cette satané loi des 100chevaux…

  10. Le Concombre Masqué le 06/06/2012 at 15 h 25 min

    Et les motos normales, c’est pour quand?

  11. PIBOLO le 06/06/2012 at 14 h 35 min

    “CE SPOT PAR AILLEURS, NE MONTRE JAMAIS LE MOTARD AVOIR UN COMPORTEMENT DANGEREUX”.
    Ah bon?, moi je trouve plutôt que malgré ses bons réflexes qui lui sauvent la mise en ville, il lui arrive un malheur parce qu’il met les watts en rase campagne.
    Il suffit d’écouter le moteur juste avant l’accident. Les clowns de la sécurité routière omettent parfaitement de dire qu’au moment de l’accident, il y a peut-être du gravier, ou de l’eau sinon de la boue laissée par un tracteur, voir un camion qui arrive en face fond les gamelles au lieu de rouler à 60km/h.
    Venez faire un tour sur les petites routes du Morvan et vous verrez qu’il y a autant de dangers qu’en ville.
    Mais bon , ils nous ont dans le nez et le message signifie qu’il faudra autant se méfier des perdreaux en ville que dans la verte.

  12. Jérôme le 06/06/2012 at 14 h 17 min

    En réponse à Adrien et Cloud.

    Je suis pas tout à fait d’accord avec vous. Certes il est parfois utile de rappeler les risques encourus par chacun mais on peut le faire sans forcément faire passer les motards pour des fous cherchant une chose : la vitesse.

    Moi je CONDUIS ma moto. Je ne la PILOTE pas. Un pilote c’est sur circuit. Je suis un conducteur au même titre que l’automobiliste lambda. J’ai juste un support différent ! Donc ok pour le fond mais pour la forme ce spot donne clairement une mauvaise image des motards.

    Et puis j’habite Paris et quand je vais à la campagne tous les week-end je profite du paysage et de la route dans la plus pure légalité.

  13. pierro le 06/06/2012 at 14 h 13 min

    pour ma part, je suis entièrement d’accord avec cet édito.

    La “morale” que je retient de ce spot, c’est que le plus grand danger du motard c’est …le motard…

    J’y penserai ce soir sur le chemin du retour à la maison, quand je me ferai couper la route par des gens qui pense que les rétros et les clignots c’est toujours les autres qui les utilisent mal…. et se faire couper la route à 130 sur l’autoroute, c’est pas grave, vu que si la faute ne viens pas de moi je risque pas de mourir….

  14. alphapha 86 le 06/06/2012 at 13 h 53 min

    J’aime vraiment pas ce spot, et si le but était de dégouter les futurs motards et leur entourage ?
    Le spot sous entend que la moto c’est dangereux en ville, mais aussi à la campagne.

    Pour moi faire de la moto c’est pas ça !

  15. Mastoy le 06/06/2012 at 13 h 00 min

    Ce que je reproche à ce spot, c’est surtout de montrer qu’un automobiliste qui téléphone, qui grille une priorité à droite, qui se déporte car il discute avec son passager au lieu de se concentrer sur la route, c’est un danger NORMAL, un truc immuable avec lequel le motard doit composer.
    Est ce qu’on en profite pas au passage pour dédouaner un peu l’automobiliste qui fait n’importe quoi au volant ?

  16. Adrien le 06/06/2012 at 12 h 20 min

    Je suis d’accord avec Cloud.

    Nous ne sommes pas tous inconscients de la poignée de gaz, mais sachons reconnaître qu’une belle route de campagne, déserte, peut nous pousser à vouloir nous faire plaisir. Et on peut le faire en restant dans la légalité!
    Je vois plus le message comme un rappel que les conditions routières (asphalte dégradé, poches humides ou grasses…) peuvent changer en l’espace d’un mètre. Et qu’en tant que motards, nous y sommes plus sensibles qu’en auto (4 roues, ESP, ABS, et tout le toutim).

    Ce spot, par ailleurs, ne montre jamais le motard en train d’avoir un comportement dangereux au guidon… même sur cette fameuse route déserte!

  17. Cloud le 06/06/2012 at 10 h 25 min

    Je vous trouve bien dur sur le spot. Il rappelle au motard que le risque n’est pas forcément là où on l’attend et qu’il ne faut pas relacher sa vigilence, mais aussi démontre à quel point la conduite est soumise aux dangers causés par les autres usagers de la route.

    On peut ensuite considérer que le message consiste à dire que le motard fait des bourdes en rase campagne et devient dangereux, qu’il est fautif, ou tout aussi bien que les tiers perdent aussi de leur vigilence, et qu’il n’y a pas qu’en ville qu’il faille faire attention. D’ailleurs on ne voit rien de l’accident, on ne dédouane ni le motard, ni le tiers. Bref, évitons ne nous sentir persécuté.